Widgets Amazon.fr

Le monde pleure George Harrison

Les admirateurs de George Harrison ont rendu hommage vendredi à leur idole, du Hollywood Boulevard à Los Angeles, ville où l’ex-Beatle est mort jeudi, à Central Park à New York en passant par Washington où George W. Bush a exprimé sa tristesse.

L’étoile dorée du célèbre groupe britannique incrustée dans le trottoir de Hollywood Boulevard, en hommage de Los Angeles aux Beatles, a reçu dès le début d’une matinée froide les témoignages silencieux de millions de personnes touchées par sa disparition.

George Harrison est mort à 58 ans d’un cancer, après quatre ans de combat, entouré de son épouse Olivia, de son fils Dhani, et d’amis, dans la maison de l’un d’entre eux à Los Angeles. Dès l’annonce de la mort du musicien, alors qu’il faisait nuit à Los Angeles, ses admirateurs se sont précipités sur Hollywood Boulevard avec des fleurs, des bougies ou des photographies pour un hommage près de l’étoile dorée dédiée aux Beatles.

A Central Park à New York, les fans new-yorkais des Beatles se sont eux mobilisés pour rendre hommage à George Harrison, tout près de l’endroit où John Lennon a été assassiné. Une mosaïque sur laquelle est inscrit “Imagine” est installée dans un petit square entre les arbres jouxtant une pelouse officiellement baptisé “Strawberry Field” par la ville, en souvenir de Lennon, qui vivait et a été assassiné à 200 mètres de là.

Lire  Mojo rend hommage à George Harrison

Samedi, tous les journaux britanniques rendent hommage en première page, à George Harrison, le “Beatle timide” dont le talent a conquis des millions de fanatiques, mais qui a cherché, au cours de sa vie, à connaître quelque chose de plus profond que ce simple succès.

Il fait la “une” du Sun, le tabloïd britannique le plus populaire, en compagnie des trois autres membres du quatuor mythique, sous le titre: “Aimez-vous les uns les autres”. Pour le Sun, c’est là l’ultime message du plus spirituel des Beatles, longtemps attiré par les philosophies orientales. “Il était doté d’une forme de spiritualité qui transparaissait dans son travail et qui faisait de lui un individu unique”, affirme le quotidien, ajoutant qu’avec ses trois comparses, “Il a donné au monde un plus beau visage”.

Selon le Mirror, une partie de la magie des Beatles -qui pour le quotidien ont eu plus d’influence sur le rock que tout autre groupe- vient du fait qu’ils étaient quatre individus très différents, et elle doit beaucoup aussi à la seule présence de George Harrison.

Le Guardian cite une phrase de George Harrison évoquant en 1995 la gêne que lui procurait sa célébrité: “Je ne suis pas, en réalité, le George des Beatles. Ce George là est comme un costume ou une chemise que je porte à l’occasion, et pourtant jusqu’à la fin de ma vie, les gens ne verront que cette chemise et la prendront pour ce que je suis vraiment.”

Lire  Paul McCartney : il offre une peinture aux pompiers de New York

Le quotidien The Independent décrit George Harrison comme le “Beatle timide” qui ne savait jamais que faire de l’adoration qu’on lui portait, et qui était le plus difficile à cerner des quatre musiciens. “Et il était le maître à penser des relations qu’ont nouées les Beatles avec le mysticisme indien et la doctrine hippie du Peace and love” qui eurent ensuite, par leur intermédiaire, une influence considérable sur la génération des années soixante.

Le critique rock du Daily Telegraph a salué la contribution de George Harrison à ce qu’il considère comme “le groupe de rock le plus créatif et le plus populaire de tous les temps”. “Harrison est généralement perçu comme le troisième des Beatles, derrière John Lennon et Paul McCartney, mais tout bien considéré, c’était son calme, son humour, son caractère totalement dénué d’égoïsme et son talent parfait de guitariste qui ont permis leur complicité et l’éclosion de leurs chansons les plus célèbres”.

Le tabloïd Daily Mail conclut dans son éditorial à propos de George Harrison: “Sa mort touche des millions de personnes, et pas seulement ceux qui ont grandi à l’époque des Beatles. Mais sa musique continue de résonner dans nos oreilles.”

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me