Widgets Amazon.fr

La chanson de Paul McCartney et Wings interdite par la BBC

La chanson de Paul McCartney et Wings interdite par la BBC

Le matériel produit par Paul McCartney et les Beatles est loin d’atteindre le niveau de contenu explicite et controversé auquel nous sommes désormais habitués sur les ondes. Les contemporains des Beatles, The Velvet Underground, avaient une longueur d’avance pour ce qui est de faire rougir les parents. Il n’en reste pas moins que les Beatles ont été soumis à une censure particulièrement sévère tout au long des années 1960 et dans les carrières solo qui ont suivi, en raison de l’influence considérable qu’ils ont exercée sur tant de jeunes esprits plastiques.

En effet, à côté des Stooges ou d’Eminem, l’œuvre de McCartney est un véritable jeu d’enfant. Cependant, derrière le visage innocent de chérubin du légendaire auteur-compositeur se cache un esprit insolent capable de paroles douteuses – du moins aux yeux de la BBC.

Les Beatles n’ont pas été épargnés par la paperasserie pendant l’explosion hippie, surtout après que McCartney a admis à la télévision nationale qu’il avait touché au LSD et que les disques du groupe ont été interdits pour cause d’images obscènes. Naturellement, les parents prudents des Beatles maniaques craignaient que leur progéniture ne s’enflamme, ne prenne de l’acide et ne perde sa virginité avec des personnages peu recommandables.

Au total, six des dernières chansons des Beatles ont été interdites par la BBC, principalement pour des références présumées à la drogue et au sexe, notamment “Lucy in the Sky with Diamonds”, “A Day In The Life” et “I Am The Walrus”. Lorsque le groupe se sépare en 1970, le caractère paillard ne s’arrête pas là, au grand dam de la BBC.

Après s’être lancé dans sa carrière solo, McCartney forme un nouveau groupe avec sa femme bien-aimée, Linda, Denny Seiwell et Denny Laine. Le troisième single du groupe, “Hi, Hi, Hi”, sorti en 1972, a été écrit par le couple McCartney. Le succès populaire est une ode jubilatoire au bonheur ; les cadres astucieux chargés du rouleau de paperasse agité de la BBC s’aperçoivent rapidement que la chanson fait allusion à la consommation de drogues et au sexe – un double non !

Lire  Une chanson oubliée, interprétée par deux ex-Beatles, découverte dans un grenier

“Beaucoup de gens se défonçaient, donc pour moi, c’était juste comme une chanson fantaisiste, qui disait en quelque sorte : ‘Hey girl, come on, let’s get high'”, a déclaré McCartney à propos de la chanson dans une interview de 2018 avec GQ. “C’était juste à propos de l’époque. C’est vraiment un morceau d’époque, mais ça passe bien.”

Dans une interview avec le magazine Mojo en 2010, McCartney a révélé qu’il était légèrement surpris que la chanson ait rencontré les foudres de la bobine de ruban rouge. “Regardez Bob Dylan, ‘tout le monde doit se défoncer’. [paroles de ‘Rainy Day Women #12 & 35’] C’était comme, ‘Ooh, est-ce qu’il veut dire que vous vous défoncez ? Ou est-ce qu’il veut dire qu’on se saoule ? Il y avait donc cette ambiguïté, et je supposais que la même chose s’appliquerait à moi.”

Selon McCartney, la BBC a mal entendu certaines des paroles, ce qui aurait fait paraître la chanson encore plus perverse. A savoir, “get you ready for my polygon” aurait été mal entendu comme “get you ready for my body gun”.

“La BBC s’est trompée sur certains mots”, a ajouté un jour McCartney dans l’ouvrage de Keith Badman, The Beatles : Off the Record de Keith Badman. “Mais je suppose que c’est un peu une chanson sale si le sexe est sale et coquin. J’étais d’humeur sensuelle en Espagne quand je l’ai écrite.”

Après le contrecoup, McCartney a laissé tomber ‘Hi, Hi, Hi’ de ses setlists live à partir de 1976, mais l’a ramené comme un élément régulier en 2013. Bien qu’il modifie un peu les paroles ces jours-ci, en chantant “Let’s get hi… on life !”.

Regardez Paul McCartney et Wings interpréter “Hi, Hi, Hi” ci-dessous.

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link