Widgets Amazon.fr

Carnet noir : décès de Henry Grossman

Carnet noir : décès de Henry Grossman

Le New York Times rapporte que le photographe Henry Grossman est décédé. Sa mort remonte à la fin du mois de novembre de l’année dernière. Grossman a commencé à photographier les Beatles lors de leur prestation au Ed Sullivan Show en 1964, et les a ensuite photographiés à plusieurs reprises, tant aux États-Unis qu’en Angleterre, ainsi qu’en extérieur lors du tournage du film “Help !”.

En tant que photographe, Henry Grossman était surtout connu pour ses portraits formels de célébrités et autres personnalités publiques – mais il a également mené une carrière parallèle à New York, en tant que ténor au Metropolitan Opera et acteur dans des rôles secondaires à Broadway.

Grossman est décédé le 27 novembre à Englewood, dans le New Jersey. Il est mort dans un hôpital plusieurs mois après avoir subi des blessures suite à une chute. M. Grossman était âgé de 86 ans.

M. Grossman a réalisé les portraits de personnalités telles qu’Eleanor Roosevelt, Richard M. Nixon, Elizabeth Taylor, Martha Graham, Leontyne Price, Leonard Bernstein et Nelson Mandela. Il a photographié les nouvelles productions du Metropolitan Opera pour le magazine Time et a été le photographe officiel de nombreux spectacles de Broadway.

Ses portraits de John F. Kennedy et Lyndon B. Johnson ont été publiés en première page du New York Times le 23 novembre 1963, en même temps que la nouvelle que le jeune président avait été assassiné à Dallas la veille et remplacé par son vice-président.

Henry Maxwell Grossman est né le 11 octobre 1936 à Manhattan, dans la ville de New York. Son père, un immigrant russe, était un artiste célèbre dont les œuvres étaient exposées dans des musées. Cependant, son père est décédé alors qu’Henry n’avait que 10 ans, et sa mère a continué à subvenir aux besoins de la famille en vendant des œuvres d’art du père d’Henry. Après avoir étudié l’anthropologie et les arts du théâtre dans le Massachusetts, où il avait également photographié des conférenciers célèbres en visite, il est retourné à New York et est devenu photographe indépendant pour des magazines tels que Life, Time, Newsweek et Paris Match, ainsi que pour le journal The Times.

Lire  Paul McCartney : visite à son frère

Henry Grossman n’a que 27 ans lorsqu’en février 1964, il est chargé par le magazine Life de couvrir les débuts des Beatles à la télévision américaine, dans la série populaire de CBS “The Ed Sullivan Show”.

L'une des photos de Grossman prises lors du Ed Sullivan Show, présentée ici, est un tirage de Rock Paper Photo, où des tirages en édition limitée de Grossman pouvaient être achetés en 2012.
L’une des photos de Grossman prises lors du Ed Sullivan Show, présentée ici, est un tirage de Rock Paper Photo, où des tirages en édition limitée de Grossman pouvaient être achetés en 2012.

Grossman a photographié le quatuor à côté d’une jungle de caméras de télévision, d’amplificateurs et d’autres obstacles dans les coulisses, et il a pris des photos depuis le balcon pour capturer leur effet sur le public. Au cours des quatre années suivantes, il a pris 7 000 photos des Beatles. Il devient un bon ami de George Harrison lors de la première tournée américaine des Beatles, plus tard en 1964, ce qui lui permet de compter parmi le cercle restreint et d’avoir accès aux quatre en privé.

Henry Grossman a accompagné les Beatles sur le tournage du film “Help !” en 1965, tant en Autriche qu’aux Bahamas. En Autriche, il a été témoin du célèbre concert où Paul et John ont rejoint le groupe de Jacky Spelter.

Grâce à son amitié avec George, Grossman a également été invité à rejoindre la tournée américaine “Dark Horse” en 1974.

En 2008, Grossman a publié un livre coûteux à couverture rigide en édition limitée intitulé “Kaleidoscope Eyes : A Day in the Life of Sgt. Pepper”, qui contient des photos qu’il avait prises dans les studios EMI d’Abbey Road pendant que le groupe enregistrait “Lucy In The Sky With Diamonds”. Plus tôt dans la journée, il les avait photographiés en privé dans la maison de Ringo, Sunny Heights.

En 2012, un autre livre a été publié, “Places I Remember : My Time with the Beatles”, où pas moins de 1 000 photos des Beatles sont venues voir la lumière du jour.

Henry Grossman laisse derrière lui ses deux enfants, David et Christine Grossman, tous deux musiciens professionnels, et sa sœur Suzanne Grossman.

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link