Widgets Amazon.fr

Le label des Beatles poursuit Apple en justice

La granny smith d?Apple Corps, label musical des Beatles, contre la pomme multicolore d?Apple Computer: le combat judiciaire a débuté mercredi à Londres, les Beatles reprochant à la société informatique d?utiliser le logo pomme pour vendre ses iPods et sa bibliothèque musicale iTunes.
A la base de cette querelle: un accord de 1991 signé entre Apple Corps et Apple Computer en vertu duquel Steve Jobs, patron de la société informatique, s?était engagé à ne pas utiliser sa pomme et le nom Apple dans le secteur de la musique.
Si initialement Apple Computer s?est certes limité au secteur des ordinateurs, des télécommunications et des logiciels de transmission de données, comme prévu, la frontière a été allègrement franchie en 2001 avec la naissance des iPods, puis avec l?ouverture du magasin de musique en ligne iTunes, en 2003.
Et prétendre qu?iTunes ne serait qu?un équipement électronique est une «perversion» de l?accord de 1991, a insisté mercredi Geoffrey Vos, l?avocat du label des Beatles, devant la Haute cour de Londres.
A l?appui de sa démonstration, l?avocat d?Apple Corps a rappelé les propos de Steve Jobs, l?un des pères de l?ordinateur Macintosh, expliquant lors du lancement d?iTunes qu?acheter de la musique sur internet était la même chose qu?acheter des disques dans un magasin.
Alors certes, l?accord signé en 1991 ne parlait que de disques et de cassettes. Mais l?accord a bien été violé, estime Apple Corps, qui réclame des dommages-intérêts et un retour à l?accord initial, avec le retrait du logo pomme pour la commercialisation des iPods et iTunes.
A la base de sa demande, l?avocat de Apple Corps a notamment souligné les énormes bénéfices générés par iTunes pour Apple Computer, avec quelque 3 millions de chansons téléchargées chaque jour.
Fondée en 1968 par les Beatles, Apple Corps reste aujourd?hui la propriété de Paul McCartney, de Ringo Starr et des ayant-droits des deux Beatles décédés, John Lennon et George Harrison. Apple Computer de son côté a été fondé en 1976 par Steve Jobs et Steve Wozniak, et la première génération des ordinateurs Macintosh est née en 1984.
Les deux entreprises avaient signé un premier accord dès 1981, afin de se partager l?utilisation de leur nom et de leurs pommes. Mais ce n?est que dix ans plus tard que ce contrat avait abordé précisément la question du secteur musical.
Selon Geoffrey Vos, Steve Jobs savait en fait pertinement dès 2003, voire 2001, qu?il marchait sur les plate-bandes des Beatles en utilisant son logo pomme pour vendre ses lecteurs MP3 et son Music Store iTunes.
«Apple Computer avait tellement envie d?utiliser le nom Apple et le logo pomme pour son Music Store qu?ils ont approché Apple Corps à l?époque, avec une proposition de 1 million de dollars pour racheter leur marque et leur logo», a affirmé l?avocat mercredi matin à l?audience.
Mais l?offre avait alors été rejetée par Neil Aspinall, l?ancien manager des tournées des Beatles, aujourd?hui à la tête de Apple Corps.
Malgré cet échec, Apple Computer a finalement «succombé à son désir initial» et n?a jamais cessé d?utiliser le logo pomme «de façon très visible», à côté du nom Apple, a accusé Geoffrey Vos.
Entamé mercredi matin, la procédure judiciaire entamée devant la Haute cour de Londres devrait durer cinq jours et se terminer au milieu de la semaine prochaine.

Lire  Billy Connolly : que de stars !!!

Source : DHNET

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me