Widgets Amazon.fr

Jusqu?au bout de la nuit pour Lennon

Yoko Ono, épouse de John Lennon, a participé jeudi soir aux commémorations new-yorkaises du 25e anniversaire du chanteur.
Les regards sont tournés vers le dernier étage du Dakota Building et l’appartement que Yoko Ono partageait avec John Lennon, son mari. A 23 h 15, heure de la mort de l’ex-Beatle le 8 décembre 1980, les deux petites bougies qui brillaient à la fenêtre de l’appartement sont éteintes. Sept étages plus bas, devant les grandes grilles fermées de l’entrée du Dakota Building, la centaine de fans qui se sont massés dans le froid glacial de ce jeudi de décembre se taisent. Plusieurs mains se lèvent en silence pour faire le V synonyme de paix. Vautré sur le trottoir, un homme semble inconsolable.
Dans l’après-midi, Yoko Ono, 72 ans, avait fait une rare apparition en public à Stawberry Fields pour y déposer un bouquet de fleurs. Ce secteur de Central Park, situé en face du Dakota Building et rebaptisé en 1984 en l’honneur de Lennon, attirait jeudi des milliers de personnes. Des anonymes qui continuaient à faire la queue tard dans la nuit pour rendre hommage au chanteur tombé sous les balles de Mark Chapman, un fan dérangé. Dans la foule, à très grande majorité blanche, qui a passé la soirée à chanter des reprises des Beatles, des voix s’élèvent pour dénoncer la politique de George Bush: «Si Lennon n’avait pas été assassiné, il n’y aurait pas eu de guerre en Irak», lance l’une d’elles.
Un peu à l’écart, un homme n’a que faire de ces considérations politiques. Il peste en buvant son fond de bière sous les yeux d’un agent de police. En temps normal, l’homme aurait déjà été amendé pour avoir consommé de l’alcool en public, une infraction aux Etats-Unis. Mais pas ce soir. L’homme d’une quarantaine d’années pose son verre vide à côté d’une bougie et d’une photo de Lennon: «Il est parti. Il est mort. Il ne reviendra pas», lance-t-il avant de partir en titubant.
Vingt-cinq ans après la mort de Lennon, les chansons des Beatles continuent de rapporter gros aux membres du groupe. Selon le Daily Telegraph , Paul McCartney et Ringo Starr, les deux Beatles survivants, Yoko Ono et Olivia Harrison, veuve de George, se sont partagé, cette année, 1,25 million de livres (près de 3 millions de francs). A noter que Yoko Ono a mis les compositions de son défunt mari à disposition d’Amnesty International. L’organisation de défense des droits de l’homme lance aujourd’hui Make Some Noise, une compilation de reprises de Lennon par les Black Eyed Peas, Duran Duran, The Cure, les Deftones ou encore Avril Lavigne, qui doit financer ses campagnes. Les morceaux seront disponibles en janvier sur le site Internet d’Amnesty. »www.amnesty.org/noise

Lire  Paul McCartney : participation à un concert humanitaire

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me