Widgets Amazon.fr

Beatles : droits des chansons : Sony met en demeure Mickael Jackson

Si il est une histoire qui a fait coulé beaucoup d?encre dans l?Univers Beatles, c?est sans nul doute celle des droits des chansons des Beatles.

Pour la petite histoire rappelons qu?en 1985, Mickael Jackson avait acquis la quasi intégralité des droits relatifs à ces chansons par le rachat de la firme britannique Associated Communications Corporation. A l?époque rappelons que Paul McCartney avait mis en avant son droit de créateur sur ces titres en espérant avoir une priorité sur l?acquisition des droits de ses chansons?. Mais l?histoire se solda par l?acquisition des droits par Jackson, au nez et à la barbe de son ex-ami Paul.

1991 est pour Mickael la première année de « vache maigre », et ce dernier se voit contraint de se séparer de certains de ses biens. Par la force des choses, il se séparera de la moitié des droits du catalogue Beatles, en les revendant à Sony pour la somme de 70 millions de livres. Les années se suivront et se ressembleront hélas pour Mickael. La fin du siècle dernier le voit contraint d?emprunter à nouveau de l?argent à son éditeur Sony. Ce dernier lui conssent alors un prêt de 140 millions de dollars, garanti par les 50 % des droits des chansons encore détenus par Jackson.

Lire  The Beatles : papier toilette Abbey Road aux enchères

Mais à ce jour, c?est Richard Rowe, PDG de Sony, qui s?interresse de près au cas Jackson, et qui prévoirait, dans un avenir plus ou moins proche, voir même dans les jours prochains de demander à Mickael de bien vouloir lui remettre les droits sur les chansons des Beatles encore en sa possession, et cela suite à certaines difficultés que connaitrait Mickael à remboursé le prêt consenti, mais aussi aux méventes de « Invinsible », le dernier album de Jackson.

Ce catalogue, estimé à l?heure actuelle à la somme de 420 millions de Livres ferait à n?en pas douter le bonheur de Sony si enfin l?éditeur pouvait le posséder dans son intégralité? car les titres des Beatles représente pour cette société qui connaît quelques difficultés, un actif facilement liquidifiable, et ne manquerait pas de faire grimper le cors des actions de cette entreprise, au grand bonheur des actionnaires.

L?affaire est donc à suivre? mais la petite histoire ne dit pas ce qu’en pense Paul McCartney, qui on s’en doute serait très désireux de récupérer à son tour les droits des chansons qu’il a écrites….

Lire  EXCLUSIF : The Beatles - Anthology D.V.D : la brochure promo

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me