Widgets Amazon.fr

Concert for New York City : premières retombées médiatiques

Comme nous vous l’annoncions déjà depuis quelques temps, et suite aux diverses dépêches que nous publions dans la journée de Samedi, c’est effectivement hier soir, à partir de 19h qu’a été donné le coup d’envoi de ce qui sera, à n’en pas douter une seconde, l’évènement médiatique de l’année, voir de la décennie : “The Concert for New York City “, qui se déroulait au Madison Square Garden, à quelques encablures du Dakota Building qui fut la résidence New-Yorkaise de John Lennon, lors de son exil américain. Ce concert, dont l’initiative en revenait à Paul n’a pas failli à ses promesses, et outre la bonne ambiance qui semblait se dégager, l’humeur était certes au recueillement, mais surtout à l’espérance.

C’est David Bowie, la célèbre rock star britannique qui a lancé l’évènement médiatique, avec une poignante reprise de la chanson de Paul Simon “America”, devant un public composé  de milliers de pompiers, de policiers  et de sauveteurs, justement dénommés les héros.

Bowie, ému plus que jamais, et on le serait sans doute à moins a dit  face à son auditoire du Madison Square Garden : “C’est vraiment un plaisir de jouer pour vous ce soir”

Le concert bien que se voulant dédié à la mémoire de ces héros, a connu des moments très forts comme l’immense ovation a laquelle eurent droit les 6000 pompiers, sauveteurs, et policiers, qui furent ainsi honoré pour leurs efforts et leurs attitudes lors des tragiques attentats du 11 Septembre.

Un autre temps fort de cette soirée fut sans nul doute le moment où Billy Crystal, célèbre comédien américain fit son entrée sur scène en s’écriant “Cette soirée vous est dédiée”, exclamative qui trouvait son écho dans la foule par le brandissement des photos des disparus.

L’ancien Président Bill Clinton, époux du Sénateur Hillary Clinton, était aussi de la soirée, et lors d’une courte interview donnée en coulisse a confié à la presse : ” j’ai personnellement rencontré les enfants qui ont perdu leur papa, et j’ai aussi rencontré beaucoup de survivants à cette catastrophe. C’est la première fois depuis le 11 Septembre qu’ils ont l’occasion de sortir et de s’amuser. C’est un superbe cadeau qui leur est fait”. 

Tambour battant, ce n’est autre que Harrison Ford, et Susan Sharandon qui recevaient tour à tour sur la scène divers représentants d’organismes caritatifs, et héros.

Sandler, humoriste très prisé outre-Atlantique s’est quand à lui livré à une imitation du Président Bush, qui n’a pas manqué de provoqué l’hilarité du public. En coulisses, Sandler confiait aux journalistes couvrant l’évènement qu’il avait atteint son but, car même si il ne les avait fait rire qu’une minute, un peu de joie était re-rentrée dans leurs coeurs.

Lire  Paul McCartney - "Who Wants to Be a Millionaire?" : Paul gagne...

Puis, après ces frasques comiques, ce fut au tour de Billy Joel, de prendre le micro et de commencer à égrainer, avec une émotion non dissimulée les premiers vers de la chanson “New York State of Mind”, qui a mis a fait naître au sain de la foule une ambiance plus échauffée. “Si vous regardez au loin de cette scène, vous voyez une mer bleue” Joel a dit en quittant la scène. “On voit des pompiers, on voit des policiers : ces gars là risquent leur vie tout les jours, ils font cela tout le temps, pour que nous soyons capable de voir un sourire sur le visage de ses gens. Ils ont donné tant, ils ont été très éprouvé par la perte de tant de leurs amis”.

Les Who ont ensuite occupé la scène et ont interprété  deux de leurs plus grands succès : “Baba O’Riley” et “Behind Blue Eyes”, cédant quelques instants après la scène à Mick Jagger et Keith Richards qui ont chanté “Salt of the Earth” et “Miss you”.

Après ces moments plutôt Rock, l’ambiance fut de nouveau au recueillement avec l’arrivée en scène des Destiny’s Child avec une interprètation façon Gospel de leur hit “Emotions”, ambiance de recueillement qui fut du reste encore plus soutenue par les Backstreet Boys qui ont dédié la chanson qu’ils ont chanté à un des membres de leur tournée, qui était dans un des avions qui a percuté l’une des Tours Jumelles du World trade Center.

Le dernier à entrer sur scène fut l’instigateur de cette soirée, le plus célèbre des bassistes de la planète : Paul McCartney. A cette occasion, Paul avait revêtu un T-Shirt des pompiers New Yorkais. L’ex-leader des Beatles a ravi la foule en interprétant non moins de cinq chansons parmi lesquelles

“From a lover to a freind” (dont les profits de la vente du single seront reversés à l’association “Robin Hood Relief Fund”), “Lonely Road”, “I’m Down”, “Yesterday”, et la, tant attendue chanson “Freedom” spécialement composée à la suite des attentats, et qui  contient la phrase très forte : “I will fight for the right

to live in freedom”, que l’on traduira aisément par “Je me battrai pour le droit et la liberté”.

“C’est une de mes plus merveilleuses soirées.” a-t-il dit. “Je voudrais vous remercier pour tout ce que vous avez fait, de la part des anglais, de la part des américains, de la part du monde”.

Lire  L\'hommage des Rolling Stones à Beatle George

Cette soirée exceptionnelle, puisqu’elle devait avoir une fin, s’est terminée par une interprétation du grand tube des Beatles “Let it Be”, qui fut enchaîné par la nouvelle chanson de Paul “Freedom, tandis que les divers participants de la soirée, accompagnés des pompiers, policiers, et sauveteurs ont envahi la scène pour un moment très fort en émotion. 

L’évènement fut relayé toute la soirée par la chaîne de télévision câblée VH1, tandis que  Cablevision, autre parrain de prestige de la soirée avait ouvert un Centre de collecte de dons pour les victimes des attentats. Cependant selon les premiers dires de James Dolan, président de CEO, la vente des billets

pour le concert a déjà rapporté à elle seule la somme de 14 millions de dollars.

De plus, il est aussi prévu que soit édité dans quelques semaines, et pour être plus précis dans le courant Novembre, sous le label “Columbia”, un double CD, retranscrivant toute la soirée.

 

La soirée en quelques photos :


Cliquez ici 
pour zoomer 
sur la photo

A évènement exceptionnel, campagne publicitaire exceptionnelle. Ici, l’une des affiches pour le concert de New York.


Cliquez ici 
pour zoomer 
sur la photo

A l’entrée de la salle de concert,des fouilles méticuleuses sont organisées par les forces de l’ordre présentes sur les lieux.


Cliquez ici 
pour zoomer 
sur la photo

La nuit est tombée sur New York, et la foule s’agglutine déjà vers les portes du “Madison Square Garden”.


Cliquez ici
pour zoomer
sur la photo

Eric Clapton, le plus célèbre Bluesman blanc, sur scène avec quelques uns de ses amis.


Cliquez ici
pour zoomer
sur la photo

Paul sur scène, montrant le poing… peut être une volonté de montrer sa volonté de lutte contre toutes les formes de terrorisme.


Cliquez ici
pour zoomer
sur la photo

Des policiers qui ne sont sans doute pas prêts à oublier cette soirée exceptionnelle.


Cliquez ici
pour zoomer
sur la photo

Paul, avec sa Hoffner Violin qui a fait la célèbre image que nous en avons.


Cliquez ici
pour zoomer
sur la photo

Comme un avant goût de la tournée que Paul prépare pour la sortie de l’album “Driving Rain”


Cliquez ici
pour zoomer
sur la photo

Un final hors du commun, avec les pompiers et policiers allant rejoindre Paul sur scène.

 

Il est enfin à noter que vous pouvez retrouver sur le site de Paul McCartney, des vidéos de cette soirée exceptionnelle.

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me