Widgets Amazon.fr

McCartney-Mills: règlement de comptes à Ok Corral

{McCartney et Mills, en instance de divorce, ont engagé une guerre des nerfs avec, à la clé, un paquet de royalties}
Macca a choisi Fiona Shackleton et Heather Mills a recruté Anthony Julius, les avocats du couple princier Charles et Diana pour divorcer.
Les meilleurs pour déterminer quelle part la jeune femme touchera sur la fortune du chanteur, évaluée à 1,23 milliard d’euros. Le couple n’ayant pas de contrat de mariage, l’addition sera salée pour sir Paul.
C’est pourtant elle qui lui avait proposé un contrat de mariage, McCartney le refusant. La future ex-Mrs McCartney pourrait ainsi obtenir jusqu’à 200 millions de livres, soit 297,2 millions d’euros !
Tout au long de leur mariage, Paul ne tarissait pourtant pas d’éloge vis à vis de sa femme qu’il disait “très généreuse” et passant “la majorité de son temps à essayer d’aider les autres”.
Et puis les tabloïds s’en étaient mêlés. Les mauvaises langues avaient immédiatement incriminé l’ex-mannequin, vénale, jalouse de la notoriété de son Beatles de mari et prompte à se disputer avec lui.
Tant que l’union était consommée, pas question de salir l’intouchable Macca. Une fois la séparation antérinée, c’était une autre histoire. Ainsi, un mois après l’annonce de leur séparation, News of The World faisait plusieurs page sur son passé supposé d’ex-prostituée de luxe, n’hésitant pas à titrer l’article par ces mots peu flatteurs: Putain à 5000 livres.
Dès juin, la situation s’était également envenimée au sein du couple quand l’ancien Beatle avait décrit sa seconde épouse comme “déraisonnable”, “irascible” et “brutale avec le personnel”. Lady Heather n’avait pas manqué de riposter, affirmant que son mari était devenu égoïste et ennuyeux.
Depuis, les journaux s’acharnent sur cette triste affaire. Lors du dernier incident en date, le 7 août, Heather Mills, de passage à son ancien domicile londonien, a contaté que les serrures avaient été changées. L’un de ses assistants a alors escaladé le mur d’enceinte de la propriété. Résultat, un garde de Sir Paul a appelé la police…
Plusieurs journaux ont publié la photo de Heather Mills furieuse, en conversation sur le trottoir avec une policière en tenue.
Le compositeur des Beatles avait rencontré en 1999 Heather Mills, un an après la mort de sa première femme, Linda Eastman, après une union de 29 ans jugée exemplaire dans le monde de show-business.
Mais dès le début de sa relation avec Heather, les trois enfants adultes de Paul McCartney, en particulier sa fille Stella, styliste, s’étaient montrés réticents à son nouvel amour. McCartney s’était néanmoins marié en juin 2002, en Irlande, devant 300 invités.
La presse britannique, qui n’a jamais été tendre avec Heather Mills, faisait état de disputes fréquentes.
Plusieurs mois avant l’annonce de la séparation, le couple vivait déjà séparément, alternant la garde de leur fille de 2 ans Béatrice.
Heather vivait dans leur maison de Hove, à l’Est de l’Angleterre, et Paul dans sa ferme de Peasmarsh, à 80 km de là.
Et les quotidiens populaires britanniques d’en rajouter: Heather Mills, qui n’est pas une fan des Beatles, était jalouse de la popularité de son mari et aurait voulu recevoir autant d’attention pour les causes qu’elle défend.

Lire  The Beatles - "Let It Be... Naked" : classement au top 200 Albums de Billboard

{{Mais qui est Heather Mills ?}}

Un début de vie à la Cosette
Heather Mills nait en 1968. Très vite, son histoire tourne au cauchemar: elle est violentée par un maître-nageur à l’âge de 8 ans et se retrouve un an après sous la férule de son père, un homme violent parce que sa mère a quitté le domicile conjugal.
Retournée trois ans plus tard auprès de sa mère, elle finit par s’enfuir à l’âge de 15 ans, ne supportant pas l’amant de cette dernière. La descente aux enfers commence: quatre mois à traîner dans les rues avec les SDF, volant pour manger et dormant sous les ponts.
A 18 ans, on la retrouve mannequin glamour, posant nue pour un manuel sexuel allemand, puis mariée à 19 ans à un homme d’affaires libanais dont elle se sépare deux ans plus tard.
En 1990, alors qu’elle est âgée de 22 ans, elle part en vacances en Slovénie pour changer complétement de vie, et devenir monitrice de ski. Elle se retrouve alors au coeur du conflit balkanique. Cette difficile expérience l’amène sur le chemin de l’aide aux autres et elle créée un centre de réfugiés pour les victimes de ce conflit.
Dans la foulée, elle retourne en Angleterre, pour se lancer dans le manequinat. Parallélement à sa carrière, elle se lance à fond dans le caritatif.
Le sort d’acharne: en août 1993, Heather est victime d’un grave accident de la route face à une moto de police qui la percute à Londres. Victime de multiples traumatismes – poumon perforé, ruptures multiples du bassin, la perte de sa jambe gauche, sectionnée au-dessous du genou – Heather, plus forte que jamais, décide de faire face.
En convoquant la presse à l’hôpital et en vendant son histoire, elle ne pensait pas que se relations avec les médias allaient, quelques années plus tard se dégrader.
Panégyrique
Fréquemment récompensée et respectée pour son investissement humanitaire – Awards et diverses récompenses, Heather s’est même vu offrir, des mains de John Major, Premier ministre britannique avant Tony Blair, le Gold Award for Outstanding Achievement, récompense remise pour d’accomplissements exceptionnels.
Quant au magazine Times, il lui a remis le Human Achievement Award, puis la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grande-Bretagne, lui a offert le titre de Outstanding Young Person of the Year, et a crée en son honneur le Heather Mills Award.
Mais le top, c’est sa nomination en 1996 pour le Prix Nobel et le People of the Year Award en 1999. Elle est depuis ambassadrice des Nations-Unies.
Une rencontre au sommet

Lire  George Harrison : nouvelle contribution !

C’est la même année qu’elle fait la connaissance de Paul McCartney. Son punch et son investissement le séduisent et lui rappelle peut-être sa femme Linda, morte après un mariage montré comme exemplaire. Paul propose alors d’apporter sa contribution aux projets de la jeune femme. Et parallèlement lui fait la cour.
Il rejoint ses combats et s’investit dans ses organisations, enregistrant même une chanson spéciale dont les revenus sont déstinés à une association d’handicapés.
Ils se marient en 2002 et leur petite Béatrice naît un an plus tard. Un bébé inespéré pour Heather qui risquait des complications au vu des suites de son accident et avait déjà fait deux grossesses extra-utérines.
Un conte de fées qui n’aura pas duré plus de quatre ans.

{{Elle devient la tête de turc des médias}}
Dès leur rencontre, les tabloïds ne font pas de cadeau à Heather Mills. Ils l’accusent d’opportunisme et la taxe de n’être intéressée que par la fortune de Macca, arguant de leur différence d’âge (26 ans).
La presse n’hésite pas à faire appel à des témoignages, pour certains douteux, pour enfoncer le clou.
Déchaînée, les journaux la décrivent comme une mythomane, manipulatrice, arriviste, une fausse candide. Ils s’acharnent à la montrer sous un jour noir, ressortent ses “errements” passés et les heurts répétés avec les enfants de Paul et Linda, en particulier la styliste Stella qui ne supporte pas sa belle-mère.
Son engagement dans le caritatif est tourné en dérisoire. Le conte de fées a viré au cauchemar.

Source : Catherine Le Brech

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me