Widgets Amazon.fr

Succès de foule pour le Live Aid aux 4 coins de la planète

Plus de 200.000 spectateurs ont assisté enthousiastes samedi à Londres au principal concert du Live 8 qui avait réuni un plateau de rêve — de Paul McCartney à Madonna en passant par Coldplay, Elton John, Dido ou Robbie Williams — pour dénoncer la pauvreté en Afrique.
Evénement phare d?une série de dix concerts à travers le monde, imaginée par le rocker irlandais Bob Geldof pour dénoncer la pauvreté et faire pression sur les dirigeants du G8, le concert de Hyde park a multiplié les stars: Pink Floyd s?est même reformé pour l?occasion. Les «dinosaures» se sont mêlés aux plus jeunes pour assurer le succès d?un concert prévu pour durer plus de huit heures, dans le grand parc du centre de Londres. Sting était là ainsi que U2, les Who, REM, Mariah Carey, Annie Lennox, présenté par Brad Pitt, Stereophonics, ou encore Dakota, Ms Dynamite, Travis, UB40, Snoop Dogg… et le Sénégalais Youssou N?Dour, l?un des rares Africains présents.
Dans un inhabituel mélange des genres, le concert a aussi vu la participation inattendue du milliardaire américain Bill Gates, présenté par Bob Geldof comme «le plus grand philanthrope de notre temps». «Nous savons ce qu?il faut faire. La générosité que nous demandons peut sauver des millions de vies», a souligné de son côté le fondateur de Microsoft, félicitant les organisateurs pour leur initiative. Le secrétaire général de l?Onu Kofi Annan, venu au Royaume-Uni pour le sommet du G8 à Gleneagles (Ecosse), du 6 au 8 juillet, avait également fait le détour de Hyde park. «Au nom des pauvres, des sans-voix et des faibles, je vous remercie», a-t-il déclar.
L?ancien Beatle Paul McCartney, et Bono, de U2, ont donné ensemble le coup d?envoi du concert en début d?après-midi, avec le succès mythique des Fab Four, «Sergent Pepper?s Lonely Hearts Club Band», suivi par un lâcher de colombes. «Bienvenue au plus grand rock show de l?histoire du monde», avait déclaré auparavant un présentateur sous les applaudissements. «Nous ne demandons pas la charité, nous demandons la justice», a affirmé Bono, rappelant que 3.000 personnes, pour la plupart des enfants, mouraient chaque jour en Afrique du paludisme. «Les stars ne peuvent rien changer, mais l?audience le peut», a-t-il ajouté.
Le public n?a pas boudé son plaisir: certains n?avaient pas hésité à camper sur place la nuit précédente, pour pouvoir courir, dès l?ouverture des portes, s?installer devant la scène. «C?est une occasion unique dans une vie de voir tous ces groupes se produire peut-être pour la dernière fois et c?est aussi une bonne cause que nous soutenons», expliquait Johan Senckal, agent de sécurité, 29 ans. Pour John et Sarah, 40 et 45 ans, ¨revoir Pink Floyd, c?est un rêve«. »Et avec ce concert, nous participons à une bonne action«. Certains moins idéalistes ont profité de l?occasion pour arrondir leurs fins de mois, proposant à la vente des billets pourtant gratuits. Un inconnu demandait 500 livres (750 euros) pour un billet au »Golden circle«, les meilleures places du concert. Deux heures après le début du concert, l?enregistrement du duo Bono/McCartney était déjà en vente sur l?internet.

Lire  Une collection de dessins de Lennon à vendre

Source : AP

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me