Accueil / George Harrison / George Harrison / Par titre / Wah-Wah : George Harrison : paroles, traduction, histoire…

Wah-Wah : George Harrison : paroles, traduction, histoire…

Wah-Wah

Informations sur la chanson

  • Crédits : Harrison
  • Durée : 5:39
  • Producteur : George Harrison & Phil Spector
  • Ingénieur : Ken Scott & Philip McDonald

Les paroles de la chanson

Wah-wah
You’ve given me a Wah-Wah
And I’m thinking of you
And all the things that we used to do
Wah-Wah, Wah-Wah
Wah-Wah
You made me such a big star
Being there at the right time
Cheaper than a dime
Wah-Wah, you’ve given me your Wah-Wah, Wah-Wah

Oh, you don’t see me Crying
Oh, you don’t hear me sighing

Wah-wah
I don’t need no Wah-Wah
And I know how sweet life can be
If I keep myself free from the Wah-Wah
I don’t need no Wah-Wah

Oh, you don’t see me Crying
Hey Baby, you don’t hear me sighing
Oh, no no-no no

Wah-wah
Now I Don’t need no Wah-Wah’s
And I know how sweet life can be
If I keep myself free – of Wah-Wah
I Don’t need no Wah-Wah

Wah-wah

L’histoire de la chanson

Wah-Wah est une chanson écrite par George Harrison, parue le 30 novembre 1970 sur son triple album, All Things Must Pass. Dans cette chanson, Harrison met en lumière les tensions avec les Beatles apparus pendant le projet Get Back, en particulier entre lui et Paul McCartney.
En 2002, lors du concert-hommage à George Harrison (donné un an après sa mort) par un grand nombre de ses amis musiciens, Eric Clapton et Billy Preston en feront une reprise.

Janvier 1969, les Beatles sont réunis au studios de cinéma de Twickenham sur l’initiative de Paul McCartney. Ce dernier, devenu le motivateur du groupe, convainc ses trois autres confrères de jouer Live, c’est-à-dire sans retouche studio. Le tout, filmé par Michael Lindsay-Hogg.

Cependant, le groupe a beaucoup de mal à se mettre d’accord sur les tenants et les aboutissants du projet : une émission télévisée ? Un film documentaire? Ou des répétitions pour un concert ? Et si concert il doit y avoir, où se tiendra-t-il ? De plus, les tensions apparues durant les sessions de l’album blanc refont surface et empirent. Si John Lennon achève de se désintéresser du groupe pour Yoko Ono et ses projets solo, c’est le dirigisme de Paul qui finit par exaspérer George Harrison; qui accepte de moins en moins le fait d’être relégué au second plan par le duo Lennon/McCartney. De plus, Harrison apporte dans ses cartons For You Blue, All Things Must Pass, Hear Me Lord et Let It Down. Des 4, seule For You Blue semble être appréciée par Lennon et McCartney.

Malgré le fait d’être sous-estimé, c’est l’accident du 10 janvier qui fini par l’excéder. Ce jour-là McCartney fait une remarque à Harrison concernant sa façon de jouer. Celui-ci répond : « Je jouerai ce que tu veux. Et si tu ne veux pas que je joue, je ne jouerai pas du tout ! Tout ce qui te fera plaisir, je le ferai »1. Sur-ce, Harrison prend sa guitare et quitte les studios. Arrivé chez lui, il posera sur papier ses ressentiments concernant l’atmosphère délétère de Twickenham

Musiciens ayant participé à l’enregistrement

– Batterie et percussions : Ringo Starr, Jim Gordon, Alan White, Phil Collins Ce dernier ne joue que les congas.
– Guitare basse : Klaus Voormann, Carl Radle
– Claviers : Gary Wright, Bobby Whitlock, Billy Preston, Gary Brooker
– Pedal Steel Guitar : Pete Drake
– Guitare : George Harrison, Eric Clapton, Dave Mason
– Trompette : Jim Price
– Guitares rythmiques, claviers et percussions Badfinger.
– Tambourin : Mal Evans
– Orchestration et arrangements : John Barham
– Chœurs : The George O’Hara-Smith Singers

L’enregistrement de la chanson

26 mai au 25 septembre 1970 aux Studios Abbey Road, Londres

Téléchargements

Disques incluant cette chanson

All Things Must Pass

33 Tours / International

The Concert for Bangla Desh

33 Tours / International

The Concert For Bangla Desh

CD / International

Concert For George

CD / International

Pensez aussi à lire

I’m Moving On : John Lennon : paroles, traduction, histoire…

Informations sur la chanson Crédits : Ono Durée : 2:19 Producteur : John Lennon, Yoko …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !