Widgets Amazon.fr

Paul McCartney: un fan obsédé fonce vers sa résidence en voiture

Un admirateur obsédé de Paul McCartney a pris les grands moyens pour tenter d’avoir accès au chanteur, dans le comté de Sussex, en Angleterre. Vendredi, l’homme a foncé en voiture en direction de la maison de l’ex-Beatle et vers son personnel de sécurité. Les gardiens ont cru à une tentative d’assassinat, selon le journal australien Herald Sun.
L’homme fonçait à toute vitesse dans son véhicule et a réussi à déjouer les mesures de sécurité avant que les gardiens n’activent une barrière protectrice, lui bloquant le chemin. L’individu a ensuite effectué un tour avec sa voiture et s’est mis à circuler dans les champs et dans le jardin de la propriété de McCartney. Des arbres et une clôture, situés à quelques mètre de la résidence du chanteur, ont mis un terme à la course folle du déséquilibré.
Lorsque les gardiens se sont finalement approchés de lui, il a lancé: «Je dois me rendre jusqu’à lui!», en faisant allusion au musicien.
L’homme a ensuite fait demi-tour en voiture et s’est enfui de la ferme du chanteur alors que la police du comté de Sussex arrivait sur les lieux. Il a été arrêté par les policiers. On le considérait comme suspect pour avoir causé des dommages criminels et ne pas s’être arrêté lorsque la police le demandait. Ensuite, il fut par contre détenu en lien avec une réglementation portant sur la santé mentale. Il ne fait face à aucune accusation.
McCartney devait être à la maison au moment de l’attaque mais est resté plus longtemps que prévu dans un pub situé près de sa maison pour y déjeuner avec des amis.
Cet incident en rappelle d’autres terrifiants. En 1980, John Lennon a été tué par balles à New York, à l’extérieur de son domicile, par Mark Chapman, un autre fan obsédé. Il y a sept ans, George Harrison avait dû se battre avec un intrus qui avait réussi à le poignarder à la poitrine après s’être introduit illégalement dans sa résidence. Après ces deux événements, McCartney avait renforcé les mesures de sécurité prises pour se protéger.
Cette fois, selon une source, il s’agissait de l’attaque la plus terrifiante qui ait eu lieu à sa résidence du village de Peasmarsh, celle que Paul partageait avec sa défunte femme, Linda, et là où le couple avait élevé ses enfants. Tout le monde avait peur que l’individu ne devienne dangereux. On ne savait pas s’il était armé ou s’il voulait attaquer quelqu’un, a révélé l’informateur.
Depuis quelques mois, plusieurs admirateurs étranges ont campé devant la résidence de l’ex-Beatle. Il y a deux semaines, la police de Sussex a enquêté sur un homme qui a tenté de suivre Paul McCartney pendant quatre jours au volant d’une Volvo aux vitres noircies.

Lire  Carnet noir : décès de Gotlib

Source : Julie Rheaume [AgenceNews]

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me