Widgets Amazon.fr

Live 8 : Quel bilan, un an après ?

Le 2 juillet 2005, les membres de U2 s’étaient joints à Paul McCartney à Londres; Madonna avait pris dans ses bras une survivante de la famine de 1984 en Ethiopie; et des foules avaient pu assister à un concert exceptionnel, et sauver le monde par la même occasion.
Selon les organisateurs, trois milliards de personnes avaient regardé les concerts à la télévision; un million et demi d’autres avaient assisté aux concerts en personne; et plus de 30 millions d’autres avaient signé la pétition du Live 8, sur le papier ou sur internet.
Six jours plus tard, les pays les plus riches du monde – que les concerts étaient censés influencer – annoncaient des mesures, notamment une aide supplémentaire de 50 milliards de dollars pour l’Afrique, ainsi que d’autres mesures ayant trait à la dette, au commerce et à la santé.
Est-ce que davantage de gens souffrant de diverses maladies sont soignés? Affirmatif.
Mais aujourd’hui, Bob Geldof affirme que les pays du G8 ne vont pas pouvoir tenir leurs promesses.
Alors, les concerts du Live 8 ont-ils vraiment fait la différence? Ou les spectateurs ont-ils apprécié la musique, mais tres vite oublié le message, de sorte que les responsables politiques ont fait de même?
“Est-ce que les concerts du Live 8 ont marché?” demande Geldof. Affirmatif.
“Est-ce que davantage de gens mangent aujourd’hui grâce au Live 8? Ont-ils moins faim grâce à ce que nous avons fait l’année dernière? Affirmatif.

Lire  Paul McCartney - Live Aid : le site officiel

Le chanteur irlandais Bob Geldof a pris fait et cause pour l’Afrique
“Est-ce qu’il y a plus d’enfants qui vont à l’école à cause de ce que nous avons fait l’an dernier? Est-ce que davantage de gens souffrant de diverses maladies sont soignés? Affirmatif.
“Je trouve ça bien. Mais ça ne suffit pas parce que toutes les promesses faites doivent être tenues, rien de moins.”
Les concerts du Live 8 ont permis aux gens de se rendre compte qu’ils pouvaient faire quelque chose pour lutter contre la pauvreté, selon Barbara Stocking, la directrice d’Oxfam GB, l’un des principaux partenaires de la coalition Make Poverty History.
“Je crois que c’est cela qui a changé,” dit-elle.
“Mais pour les gens comme nous, la question est de savoir comment on peut les encourager à rester impliqués. Parce que l’attention retombe une fois le concert fini.”
Regain d’intérêt
Elle estime que des artistes sensibilisent davantage les populations que les organisations caritatives.
Par conséquent, les gens s’intéressent maintenant beaucoup plus à la pauvreté et à d’autres questions qui touchent le monde entier, dit-elle.
Mais elle ajoute: “Il est toujours très difficile de faire en sorte que les gens manifestent un intérêt soutenu, au point que les responsables politiques ont le sentiment qu’ils doivent faire mieux.”
Un million de personnes ont assisté au concert à Philadelphie
Les concerts du Live 8 ont eu leurs détracteurs.
Le chanteur de Radiohead, Thom Yorke, a récemment indiqué que son groupe n’avait pas participé à la manifestation parce qu’il “n’était pas d’accord avec le concept”.
Pour lui, les concerts ont monopolisé l’attention au détriment de l’objectif premier du G8.
“A mon avis, le fait d’organiser un grand concert de rock et de simplifier ces questions a, en fin de compte, nui à la campagne.”
Mais Geldof estime que le Live 8 a eu des répercussions politiques et sociales, et qu’il a influencé les dirigeants du G8.
Selon le chanteur irlandais, il a inspiré la campagne lancée aux Etats-Unis pour informer une génération de jeunes Américains sur la pauvreté dans le monde, et qui est en passe de devenir le plus grand groupe de pression au monde.
“C’est ridicule de dire que ces manifestations ne servent à rien,” selon lui. “Il y a 20 ans, nous étions montés sur scène à plusieurs pour demander de l’argent afin que les gens ne meurent pas de faim.
“Aujourd’hui, le sujet est abordé au plus haut niveau de la politique mondiale, et il est relayé à l’échelle mondiale par les organisations militantes qui connaissent une croissance constante.
“Et cela fait partie de l’héritage du Live 8.”

Lire  Paul McCartney - Concert "Adopt-a-Minefield" : le communiqué officiel

Source : BBC Afrique

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me