Widgets Amazon.fr

Red Hot Chili Pepper’s : inspiration Beatles

Depuis le retour de son guitariste John Frusciante en 1999, le quartet multiplatiné de Los Angeles a su évoluer avec succès vers un son et des paroles matures en contraste complet avec ses débuts de tonitruante machine punk-funk. L’album précédent, Californication, a prouvé que les Red Hot étaient capables de baisser le son, cacher leurs parties génitales et manier aussi bien que leurs pairs US le folk-rock sensible quoique sinueux. By The Way creuse la même veine «garçon sensible» jusqu’à des profondeurs de vulnérabilité et d’excentricité inédites. Les chansons sont encore plus douces et introspectives, toutes bruissantes d’harmonies vocales languides et souvent marquées au sceau d’une sérieuse fixette Beatles, les membre du groupe allant même jusqu’à confier dans diverses interviews qu’ils ont écouté maintes et maintes fois les disques des Fab pour s’imprégner de leurs techniques vocales.

S’ils intègrent toujours ça et là quelques rythmes funky à ses chansons, les Red Hot font désormais plus penser à des blancs-becs tâtant du groove comme les Talking Heads qu’au chaînon manquant entre les Stooges et Funkadelic. Les fans de longue date seront ravis par le final épique Venice Queen mais risquent, avant d’y parvenir, de trouver l’album longuet et par trop «adulte» à leur goût.

Lire  Les Inuits invitent Paul McCartney

Source : Plus d’informations

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me