Widgets Amazon.fr

[REVUE DE PRESSE] Une méga réédition pour le premier album solo de John Lennon, “John Lennon/Plastic Ono Band”

Copieusement enrichi, le coffret sera disponible à partir du16 avril prochain mais les préventes sont déjà ouvertes.
Une méga réédition pour le premier album solo de John Lennon, “John Lennon/Plastic Ono Band”© AFP
John Lennon/Plastic Ono Band, The Ultimate Collection. Tel est le nom de l’impressionnante réédition du premier album solo du défunt Beatles. Ultimate, on attend de voir tant les maisons de disques ont à cœur de proposer des éditions “ultimate” et “definitive” à tour de bras, souvent à propos des mêmes albums, ceux qui ont forcément marqué l’histoire de la musique. Soit.
Si cette nouvelle édition ne devait pas être définitive, elle est à tout le moins gargantuesque. Aux 11 titres de l’album original sorti le 11 décembre 1970, dans la foulée du split des Beatles, s’ajoutent 148 autres morceaux dont pas moins de 87 sont annoncés comme n’ayant jamais été entendu, à moins d’être un adepte des bootlegs qui se négocient sous le manteau probablement.

Lire  Sean Lennon : en concert

Il y a des chansons inédites, des maquettes, des extraits de répétitions, des jam-sessions, le tout agrémenté de conversations captées par les micros du studio. Tout a été mixé en haute définition et sera présenté dans un luxueux livret de 132 pages comprenant les paroles, des photos rares et autres goodies dont les inconditionnels de Mister “Imagine” sont friands, comme les petites histoires qui se cachent derrière les morceaux proposés.

Cerise sur le gâteau, un enregistrement d’un concert se glisse dans le coffret. Inédit, lui aussi, dit-on.

Depuis sa sortie il y a plus de 50 ans, John Lennon/Plastic Ono Band figure parmi les albums marquants du XXe siècle. Lennon est en bonne compagnie (Ringo Starr, Klaus Voormann, Billy Preston et Phil Spector. Enregistré dans les studios Abbey Road, il contient des classiques du répertoire de Lennon comme, “Mother”, “Working Class Hero” et “God” dans lequel le chanteur met à bas tous les mythes, de Jésus à John F. Kennedy en passant par Elvis Presley et même Hitler. Il y enterre aussi définitivement les Beatles en chantant “The dream is over”, le rêve est terminé.

Lire  McCartney prêt à tout pour sa fille

Cette réédition estampillée Ultmate Collection est à découvrir le 16 avril.

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me