Widgets Amazon.fr

Paul McCartney : la curieuse raison pour laquelle il aime porter un masque

Paul McCartney sort un nouvel album ce vendredi. Invité dans l’émission radio de Howard Stern mardi dernier, le chanteur britannique de 78 ans a fait quelques confidences.

Après McCartney en 1970 et McCartney II en 1980, la star boucle la trilogie avec McCartney III. Un album fort qui finit enfin par voir le jour, cinquante ans après la sortie du premier qui officialisait la fin des Beatles la même année. Le point commun entre ces trois efforts ? Ils ont été intégralement écrits et enregistrés par le chanteur, chez lui. McCartney III, lui aussi né au début d’une nouvelle décennie, voit le jour lors du confinement au printemps dernier, dans la ferme du Sussex de Paul McCartney. “Tu es enfermé, tu peux faire tout ce que tu veux”, expliquait dans un communiqué de presse celui qui a assuré, en plus du chant, tous les instruments, de la batterie au piano en passant par la guitare.

Lire  La femme de Paul McCartney est enceinte

En parlant du confinement, le chanteur invité le 15 décembre dans l’émission de Howard Stern a avoué trouver un ou deux aspects plutôt positifs dans cette crise sanitaire. Le premier ? La pandémie mondiale, aussi “terrifiante” soit-elle, a permis à Paul McCartney de mettre la pédale douce. “Je pense que nous devons en tirer des leçons, comme, c’est assez bon de ralentir, c’est très bon d’être avec sa famille, d’avoir du temps pour les gens au lieu de se presser, et pour moi c’était le bon côté des choses”, révélait le chanteur avant d’ajouter “Ce n’est pas terminé, mais c’est quelque chose qui a rassemblé beaucoup de gens, alors j’espère que nous en avons tiré des enseignements.” Autre maigre point positif dans cette crise pour l’ancien Beatle ? Il redécouvre enfin l’anonymat, grâce aux masques. Celui dont le visage est internationalement célèbre depuis 1962 apprécie le fait de “pouvoir aller n’importe où et faire ce qu’il veut” sans être reconnu. “J’aime le masque. Je suis arrivé au travail aujourd’hui en portant un masque, vous savez, en regardant tout le monde, droit dans les yeux. ‘Bonjour, vous ne savez pas qui c’est. Pensez-vous savoir qui je suis ?'”, a-t-il confié.

Lire  Sgt. Pepper's salué à Cuba

Paul McCartney : “John Lennon était le meilleur collaborateur du monde”
Cette année marque également les 40 ans de la mort d’un autre Beatle, John Lennon, qui aurait dû avoir 80 ans le 9 octobre dernier. Paul McCartney, qui qualifie son ami disparu de “meilleur collaborateur du monde”, a confié dans une interview avec Uncut magazine faire toujours appel à John Lennon lors de l’écriture de ses chansons. “Je me demande : ‘Que penserait-il de ceci ou de cela ?’

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me