Widgets Amazon.fr

[Revue de presse] Revivre le bed-in de John Lennon et Yoko Ono en réalité augmentée #JohnLennon #YokoOno

« Yoko Ono semblait tannée de tout ce cirque. Je la comprends. Tout le monde était dans son lit. » Le journaliste Gilles Gougeon se souvient du séjour du couple Lennon-Ono à Montréal. La suite 1742 qui a accueilli les deux icônes pop du 26 mai au 2 juin 1969 vient de rouvrir, remise à neuf, et propose un dispositif de réalité augmentée. La chroniqueuse culturelle Catherine Richer est allée la visiter.

Durant huit jours, la suite 1742 de l’hôtel Reine Élizabeth fut occupée par les célèbres John Lennon et Yoko Ono. Responsable de la couverture de leur bed-in à Radio Québec, Gilles Gougeon avait pu s’entretenir avec l’ex-Beatles durant trente minutes, mais l’entretien a été perdu depuis : « Le but était de connaître ses influences musicales. Il a parlé de Gustav Mahler, de Chuck Berry, d’Elvis Presley. » Pendant son entretien, Yoko Ono dissimulait difficilement son exaspération de devoir partager la chambre louée avec les nombreux journalistes venus couvrir l’évènement.

Lire  Paul McCartney - "Tropic Island Hum'/'All Stand Together" : un point sur les charts

200 amis des Beatles ont couru dans le lobby et certains dans les étages pour tenter de voir leur bien-aimé John.

 Un résident mécontent de l’hôtel Reine Élizabeth durant le bed-in du couple Lennon-Ono, en 1969.
Une suite revampée
Les visiteurs de la suite peuvent désormais se munir d’un des casques de réalité virtuelle fournis par l’hôtel pour ressentir l’atmosphère de l’époque du bed-in, grâce à des images d’archives diffusées sur leurs écrans. Des installations interactives inspirées de l’œuvre du couple mythique des années 60 ont aussi été mises en place dans la chambre. Pour les visiteurs fortunés, il est possible de louer la chambre pour un montant de 1969 dollars.

En parallèle de la réouverture de la suite, l’hôtel Reine Elizabeth organisait une exposition d’affiches pour la paix et présentait à l’extérieur 40 lits. Certains draps de lit misaient sur l’humour, comme celle-ci, illustrant un improbable bed-in entre Donald Trump et Kim Jong-Un.

Lire  Paul McCartney et Ringo Starr: un petit goût de Beatles

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me