Widgets Amazon.fr

[Revue de presse] La Reine Elizabeth rouvre la suite de John et Yoko #JohnLennon

Les affiches emblématiques «hair peace» et «bed peace» peuvent toujours être aperçues à travers la fenêtre de la chambre d’hôtel montréalaise où John Lennon et Yoko Ono ont tenu leur célèbre «bed-in» – sauf qu’il s’agit maintenant d’autocollants.

Jeudi, l’hôtel Le Reine Elizabeth a rouvert la suite qui avait accueilli le célèbre couple en 1969.

La suite 1742 comprend maintenant des installations interactives et du matériel d’archives du séjour de huit jours de ces figures de proue du mouvement «Peace and Love».

L’hôtel de la chaîne Fairmount l’a réaménagée dans le cadre d’importantes rénovations entreprises par l’établissement au cours de la dernière année.

Plutôt que de recréer la pièce exactement comme elle l’était du 26 mai au 2 juin 1969, l’hôtel a collaboré avec une firme d’architecture et une agence artistique pour mélanger des répliques historiques à des oeuvres inspirées de la vie de l’ex-chanteur des Beatles et de sa femme.

Martin Leblanc, un des architectes ayant travaillé sur le projet, explique avoir actualisé le message du couple sans pour autant que la suite prenne des airs de musée.

Lire  Paul McCartney - Back in The U.S. : un sound-check nostalgique

En décrochant le téléphone à cadran vert, on peut entendre John Lennon expliquer au bout de la ligne son engagement envers la paix.
Agrandir

Un écran installé dans la chambre d’hôtel montre des images d’archives du bed-in.

Le refrain de la chanson pacifiste Give Peace a Chance est inscrit sur les lambris des murs blancs, tandis que des portraits de John Lennon et de Yoko Ono trônent au-dessus d’une longue table à manger.

Des casques de réalité virtuelle invitent les visiteurs à se mettre dans la peau du musicien britannique en voyant la scène frénétique qui s’était déployée autour de son lit lorsqu’il a accueilli, en pyjama, des centaines de journalistes, de militants et d’admirateurs.

La porte-parole de l’hôtel, Joanne Papineau, a souligné qu’à l’époque, plusieurs clients s’étaient plaints de ce cirque médiatique et des hippies aux cheveux longs qui flânaient dans le hall d’entrée.

«Les gens nous demandaient de le mettre à la porte, a-t-elle raconté. Heureusement, on ne les a pas écoutés et l’histoire en a été changée.»

Lire  The Beatles : les calendriers 2009 sont enfin disponibles !

Il a fallu attendre les années 1980, après l’assassinat de John Lennon, pour que l’hôtel décide de commémorer le «bed-in», a-t-elle précisé.

Les visiteurs qui réserveront la suite d’ici la fin de 2017 devront allonger 1969 $ par nuit, un clin d’oeil à l’année où a pris place le «bed-in».

Source : La Presse Ca

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me