Accueil / George Harrison / George Harrison / Par titre / I’d Have You Anytime : George Harrison : paroles, traduction, histoire…

I’d Have You Anytime : George Harrison : paroles, traduction, histoire…

I'd Have You Anytime

Informations sur la chanson

  • Crédits : George Harrison/Bob Dylan
  • Durée : 3:00
  • Producteur : George Harrison & Phil Spector
  • Ingénieur : Ken Scott & Philip McDonald

Les paroles de la chanson

Let me in here, I know I’ve been here
Let me into your heart
Let me know you, let me show you
Let Me Roll It To You

All I have is yours
All you see is mine
And I’m glad to hold you in my arms
I’d have you anytime

Let me say it, let me play it
Let me lay it on you
Let me know you, let me show you
Let me grow upon you

All I have is yours
All you see is mine
And I’m glad to hold you in my arms
I’d have you anytime

Let me in here, I know I’ve been here
Let me into your heart

L’histoire de la chanson

I’d Have You Anytime est une chanson de George Harrison coécrite avec Bob Dylan à l’automne 1968, alors que ces derniers étaient invités par Albert Grossman (le manager de Dylan dans les années 60) dans sa maison de Woodstock, dans le nord-ouest de l’État de New York. C’est la chanson d’ouverture du triple album d’Harrison, All Things Must Pass parue le 30 novembre 1970. Le solo de guitare très distinctive que l’on entend sur l’enregistrement est interprété par Eric Clapton.

Automne 1968, George Harrison et sa femme Pattie Boyd, sont aux États-Unis pour assurer la promotion du White Album des Beatles sortie prévue le 22 novembre 1968. Sachant cela, le manager de Bob Dylan, Albert Grossman, invite le couple Harrison à le rejoindre pour Thanksgiving accompagné de Dylan et de sa femme. Ces retrouvailles inopinées ont un but : remotiver un Dylan totalement reclus sur lui-même depuis sont accident de moto en 1966.

Depuis le début des années 60 Dylan et les Beatles ne cessent de s’observer et de s’influencer mutuellement. Pourtant individuellement, les relations entre John Lennon d’une part et celles avec Paul McCartney d’autre part seront toujours « difficiles. » L’égo des trois artistes y contribue beaucoup.

Les relations Harrison/Dylan sont, au contraire, plus chaleureuses et plus simples loin d’un Lennon « compétitif » ou du « froid » McCartney. Bien que les deux musiciens se soient rencontré à New York en 1964, c’est réellement en mai1966 que leur amitié débute alors que les Beatles rendent visite à Dylan lors de son passage à Londres. D’ailleurs, l’influence musicale de Dylan sur Harrison est plus perceptible que sur le duo Lennon/McCartney de plus, lors de son séjour à Rishikesh, la seule musique occidentale que George Harrison emporte dans ses bagages est l’album Blonde on Blonde tout naturellement.

Mais c’est un Dylan manquant apparemment de confiance en lui que retrouve Harrison en 1968. Malgré tout Dylan est heureux de revoir le guitariste des Beatles. Cependant ce n’est qu’à partir du moment où George Harrison sort ses guitares que Dylan se lâche.

Musiciens ayant participé à l’enregistrement

– Batterie et percussions : Ringo Starr, Jim Gordon, Alan White, Phil Collins Ce dernier ne joue que les congas.
– Guitare basse : Klaus Voormann, Carl Radle
– Claviers : Gary Wright, Bobby Whitlock, Billy Preston, Gary Brooker
– Pedal Steel Guitar : Pete Drake
– Guitare : George Harrison, Eric Clapton, Dave Mason
– Trompette : Jim Price
– Guitares rythmiques, claviers et percussions Badfinger.
– Tambourin : Mal Evans
– Orchestration et arrangements : John Barham
– Chœurs : The George O’Hara-Smith Singers

L’enregistrement de la chanson

26 mai au 25 septembre 1970 aux Studios Abbey Road, Londres

EUR 7,99 EUR 4,99
Expédition sous 6 à 10 jours ouvrés
EUR 4,48
Habituellement expédié sous 24 h
EUR 10,01
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés

Téléchargements

Disques incluant cette chanson

All Things Must Pass

33 Tours / International

Early Takes: Volume 1

CD / International

EUR 22,99
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés
EUR 12,06 EUR 19,45
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés

Pensez aussi à lire

All Shook Up : Paul McCartney : paroles, traduction, histoire…

Informations sur la chanson Crédits : Otis Blackwell / Elvis Presley Durée : 2:06 Producteur …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !