Widgets Amazon.fr

Les Beatles en concert à Dallas (Etats-Unis), au Memorial Auditorium (1964)

La tournée américaine des Beatles en 1964 est une tournée qui voit naître la Beatlemania, cette folie démesurée pour les Beatles.  Et les Etats-Unis n’échappent pas à ce raz-de-marée provoqué par les “Quatre garçons dans le Vent”. Le concert des Beatles à Dallas, au Memorial Auditorium, le 18 septembre en est la preuve la plus parfaite.

Laissez-vous guider !

Une arrivée sous le signe du chaos 

Ce qui surprend, lorsqu’on évoque les Beatles, et les concerts américains, se sont les scènes de folie… et la ville de Dallas, à l’occasion du seul et unique passage du groupe dans la ville de toute leur carrière va en connaitre… En effet, à peine arrivés à Dallas, les Beatles trouvent asile à l’hôtel Cabana Motor Hotel, qui appartient à Doris Day.

Un autographe des Beatles sur papier à en-tête de l'hôtel qui accueillera les Beatles lors de leur escale à Dallas.Un autographe des Beatles sur papier à en-tête de l’hôtel qui accueillera les Beatles lors de leur escale à Dallas.

Espérant trouve un peu de quiétude dans ce lieu, il semble que ce ne soit pas le cas. En effet, les fans des Beatles ont envahi les parages de l’hôtel… et cherchent, coûte que coûte, à entrer dans l’établissement pour rencontrer les Beatles, ou du moins les approcher. Si le trajet conduisant les Fab Four de l’aéroport à l’hôtel est un vrai chemin de croix, l’arrivée à l’hôtel est chaotique… George Harrison et Ringo Starr peinent à se frayer un chemin, chutent au sol tant les fans sont harcelant… Les portes vitrées de l’hôtel viennent même à céder sous la pression des fans qui meurent d’envie de pénétrer dans l’établissement…

Lire  Les Beatles en concert au Maple Leaf Gardens de Toronto (7 septembre 1964)

Conférence de presse et rencontre nostalgique

Comme avant bon nombre de concerts, les Beatles donnent une conférence de presse. L’engouement pour le groupe ne se dément pas à cette occasion. Les questions fusent des fans de tous les âges. Parmi les personnes qui assistent à cette conférence, le frère de trini Lopez, chanteur qui a tourné avec les Beatles en 1963.

 

Les Beatles lors de la conférence de presse de Dallas.

Les Beatles le reconnaissent facilement, car ce dernier porte le costume de scène porté par Trini lors de ses shows avec les Beatles. Une vague de nostalgie immense pour les Beatles, qui se voient projetés à leurs débuts. 

La carte de presse permettant de participer à la conférence de presse des Beatles à Dallas.

A noter que cette rencontre touchera tellement les Beatles, que le frère de Trini Lopez sera invité à partager le repas avec les Beatles dans leur suite.

Un concert et toujours et encore la même Beatlemania

Si la Beatlemania est perceptible à l’arrivée du groupe à Dallas, il en est de même à leur arrivée au Memorial Auditorium. En effet, le concert sera retardé suite à une alerte à la bombe faite par téléphone.

Lire  The Beatles : First US Visit

Brian Epstein, Paul McCartney et George Harrison en backstage à Dallas.

La Police délogera quant à elle, des dizaines de fans, cachés dans les toilettes et même sous la scène.

La liste des chansons des Beatles sur scène

La première partie du concert des Beatles sera assurée par  The Bill Black Combo, The Exciters, Clarence ‘Frogman’ Henry, et Jackie DeShannon.

Pour ce qui est des chansons des Beatles lors de ce concert de 30 minutes, elle est la suivante : Twist And Shout, You Can’t Do That, All My Loving, She Loves You, Things We Said Today, Roll Over Beethoven, Can’t Buy Me Love, If I Fell, I Want To Hold Your Hand, Boys, A Hard Day’s Night et Long Tall Sally.

Plus de 10 000 fans applaudiront les Beatles ce soir là.

Le billet de concert des Beatles pour le concert de Dallas, en 1964

Cependant, les Beatles ne s’appesantiront pas à Dallas. A peine le show terminé, ils seront conduits au  Dallas Love Field, où ils prendront un vol charter vers le Missouri, où ils profiteront d’une journée de repos.

Au cours du vol, dans les premières heures du 19 septembre, Paul McCartney et l’entourage des Beatles présent dans le vol  souhaiteront un  Happy Birthday à leur manager Brian Epstein… un téléphone vintage et des lunettes de soleil lui seront offert.

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me