Widgets Amazon.fr

Le dernier concert des Beatles

Le dernier concert des Beatles

Le 29 août 1966, les Beatles donnaient un concert au Candlestick Park de San Francisco. Si cette date est importante, ce n’es pas car c’est un énième concert des Beatles, ou bien le concert de clôture de la tournée américaine des Beatles de 1966… c’est surtout car c’est LE dernier concert des Beatles de leur carrière.

Affiche du dernier concert des BeatlesL’affiche du dernier concert des Beatles

Pour replacer dans le contexte “historique”, les Beatles depuis 1964 et l’apparition de la Beatlemania, sont littéralement happés par leur succès. Leur manager, Brian Epstein, obnubilé par le risque que le phénomène s’essouffle, multiplie les engagements du groupe, et les Quatre Garçons dans le Vent, enchaînent les concerts, les films, les disques.

Si pour John Lennon, Paul McCartney, Ringo Starr et George Harrison, éprouvent bien du plaisir au tout début de cette folie beatlemaniaque, la fatigue prend de plus en plus de place, et la lassitude aussi… et cette tournée américaine de 1966 non seulement éprouve les Beatles encore plus, mais est émaillée d’incidents graves, notamment dûs à la déclaration de John sur le Christianisme et Jésus :

” Le christianisme s’en ira. Il disparaîtra et décroîtra. Je ne veux pas discuter de cela. J’ai raison et l’avenir le prouvera. Aujourd’hui, nous sommes plus populaires que Jésus. Je ne sais pas ce qui disparaîtra en premier, le rock ‘n’ roll ou le christianisme. Jésus était un type bien, mais ses disciples étaient bêtes et ordinaires. Ils ont tout déformé et tout décrédibilisé à mes yeux”

La décision des Beatles à arrêter les concerts est semble-t-il prise vers le 21 août 1966. Brian Epstein, prudent, décide de ne pas communiquer sur cette décision, et quand les Beatles sont questionnés sur leurs futurs concerts et prochaines tournées, les réponses se veulent très évasives.

Ce 29 août 1966, les Beatles sont donc à San Francisco, pour donner le dernier concert de leur carrière.

Lire  La tournée américaine des Beatles en 1965

Quelques photos de l’arrivée des Beatles à leur dernier concert

 

Le dernier concert des Beatles : un bide commercial, un public absent

Premier point que l’on notera pour ce concert, c’est que pour comme bon nombre de dates des concerts américains de 1966, le show n’est pas complet, et il est même loin de l’être. Tempo Production, qui est promoteur du spectacle, n’a pu vendre que 25 000 places, pour une capacité totale de 42 500 places ! Les places sont pourtant proposées à un tarif accessible pour l’époque :  entre 4.50 dollars et 6.50 dollars pour un concert dont la facture s’éleva à 90 000 dollars !

Les Beatles dans les coulisses du dernier concertLes Beatles, quelques minutes avant de monter sur scène et
de donner leur dernier concert.

Pour ce qui est de cachet des Beatles pour ce concert, il fut simple à calculer : 65 % du prix de vente des billets, ainsi que 50 places gratuites pour leurs proches et amis… inutile de dire que le producteur du spectacle,  Tempo production fit une perte phénoménale sur cet événement. 

Les Beatles avant de donner leur dernier concertLes Beatles, quelques minutes avant de monter sur scène et
donner leur dernier concert.

Un équipement sonore inadapté

Deuxième point à retenir : l’inadéquation du lieu.  En effet, et pour rappel, Candlestick Park n’est pas une salle de concert, mais un stade de Baseball. Le son  fut donc de très piètre qualité… Depuis d’ailleurs bien des tournées, les Beatles font face à ce problème de sonorisation… même les retours présents sur scène, et qui permettent aux Beatles d’entendre ce qu’ils jouent ne parviennent pas à couvrir les cris, hurlements et pleurs de fans hystériques.  John Lennon confiera d’ailleurs que lors des derniers concerts des Beatles aux Etats-Unis, ils chantait bien souvent n’importe quoi, et que les fans ne s’en rendaient même pas compte !

Même si le dernier concert des Beatles n’affiche pas complet, il est l’occasion de scènes de folie,
avec des fans envahissant la pelouse du Candlestick park.

Les Beatles et leur dernier concert : set-list et première partie

Troisième point, la première partie de ce concert des Beatles. La première partie de ce dernier concert des Beatles fut assurée par The Remains, Bobby Hebb, The Cyrkle et The Ronettes. Le show commença quant à lui à 20h.

Lire  Les Beatles en concert au State Fair Coliseum, Indianapolis (1964)

Pour ce qui est à présent de la set-list, c’est à dire des chansons interprétées par les Beatles sur scène, elle fut la suivante : Rock And Roll Music, She’s A Woman, If I Needed Someone, Day Tripper, Baby’s In Black, I Feel Fine, Yesterday, I Wanna Be Your Man, Nowhere Man, Paperback Writer et Long Tall Sally… soit un set de 11 chansons. 

Les Beatles sur scène lors de leur dernier concert. Sous haute protection policière, et derrière des grilles de défense. Difficile d’être détendu et de se donner à fond !

 

Pour la petite histoire, avant de monter sur scène, les Beatles demanderont à leur attaché de presse Tony Barrow, de réaliser un enregistrement de ce concert. Ce qu’il réalisera. Cependant, utilisant une cassette de 30 minutes, le concert ne sera pas enregistré en entier, et la dernière chanson du set, Long tall Sally, ne sera pas enregistrée en entier. Quelques temps plus tard, et malgré les précautions  prises autour de cet enregistrement, on le retrouvera sur bien des enregistrements pirates.

Quant aux Beatles, après ce concert, ils regagneront Los Angeles, d’où ils prendront l’avion le lendemain, 30 août, pour rejoindre Londres, où ils seront accueillis par des milliers de fans en furie.

Et après ce dernier concert des Beatles ?

La suite nous la connaissons… Les Beatles attendront 1969, et le glacial mois de janvier, pour se produire sur le toit des bureaux d’Apple, sans public (c’est le fameux Rooftop concert)… et entre 1966 et 1969, multiplieront les projets… Lennon par exemple, à peine de retour en Grande Bretagne, s’envolera le 5 septembre pour Hanovre, afin d’y retrouver Richard Lester et de travailler sur le film “How i Won the War”… Les Beatles pour la suite préféreront aux grands stades et à la furie des fans, le silence feutré des studios, et le travail sur des albums plus peaufinés… Sgt. Pepper’s sera le premier opus né des années studios.

Le 29 août 1966 sera donc un tournant important dans la carrière des Beatles… plus rien ne sera plus jamais comme avant !

 

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me