La version japonaise

Les amateurs de musique au japon sont très souvent comblés par les artistes, qui leur réservent toujours des éditions spéciales.

Les Beatles, avec la réédition de « Sgt. Pepper’s… » ne vont pas déroger à la règle, et  les beatlemaniaques du pays du Soleil levant vont être comblés.

En effet, outre les versions présentées ci-avant, ils vont pouvoir se délecter du mythique album des Beatles au format SHM ! Cerise sur le gâteau, avec le coffret « Super Deluxe » ils trouveront un cartonnage à assembler et qui reprend la superbe pochette de Sgt. pepper’s ! 

 

A noter que les CD au format SHM sont plus chers que les CD que nous connaissons habituellement et sont supposés offrir un son de qualité supérieure.

Notes concernant le SHM (par Wikipdia)

Le « Super High Material Compact Disc » a été mis au point en 2008 conjointement par les firmes JVC et Universal Japan afin de concurrencer le DSD-CD (voir ci-dessous). Lancé en avant-première au Japon cette même année, il s’est vendu à 750 000 exemplaires. Son introduction en France s’est faite courant 2009.

Il consiste en un Compact Disc lisible par toute platine conventionnelle du marché, à ceci près que, selon ses concepteurs, son gain en volume approche les 30 % sur l’ensemble du spectre sonore. Ce gain provient d’une transparence des données accrue, due à la découverte d’une nouvelle formule de polycarbonate (plastique constituant les familles des Compact Discs, DVD et Super Audio CD), translucide à l’œil humain, mais en réalité beaucoup plus limpide pour le rayon laser de longueur d’onde 780 nm dont sont équipés les lecteurs de CD. Cette transparence des données diminue la distorsion. En outre, ce nouveau type de polycarbonate résiste mieux aux dégradations (rayures, incrustations de poussière, sensibilité à la lumière et à la température) que celui d’un CD ordinaire.

Le SHM CD est à l’heure actuelle peu représenté en magasins en France, et s’obtient la plupart du temps en VPC via internet. Ce format connaît un véritable engouement au Japon, avec une grande quantité de rééditions ou de sorties d’albums.

Techniquement, rien n’explique un lien entre une transparence accrue du support par rapport au produit standard et un gain perceptible en qualité audio. Des différences peuvent provenir d’un traitement spécifique du son avant pressage. Le SHM CD est commercialisé souvent beaucoup plus cher que le même programme vendu en disque compact. Or, le prix d’un polycarbonate éventuellement de meilleure qualité optique n’augmenterait le prix de revient que de quelques centimes d’euro par unité.

 

Pensez aussi à lire

L’ORIGINE DU SGT PEPPER :

A cette époque, une mode provenant de la Californie commençait à se développer, et eu …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !