Introduction

1er Juin 1967. Le nouveau 33 T des Beatles arrive enfin, après 9 mois d’absence dans les bacs, chez tous les disquaires. Son nom : Sergeant Pepper’s Lonely Heart Club Band

Un simple album de plus dans la discographie, déjà conséquente, d’un groupe Anglais au milieu des années 60 ? Le monde est loin, très loin d’imaginer ce qui se cache derrière cette pochette à dominante rouge, aux allures de portrait de famille de l’époque Victorienne.

La planète musicale s’apprête à être secouée d’une manière qu’elle ne soupçonne pas encore. A partir de ce jour, rien…plus rien ne sera comme avant… et pour cause, il suffit d’écouter…de rester littéralement scotché à chacune des pistes …et puis ce son, cette couleur musicale qui lui est si particulière…cette conception, cette réalisation, cette réflexion sur le concept…rien…absolument rien n’aurait pu laisser entrevoir une telle révolution, un aspect si novateur, seulement quelques mois auparavant.

Mais bien plus que la planète musicale, il s’agit de la planète toute entière qui va subir l’influence de « Sgt Pepper’s », qui deviendra l’hymne du « summer of love », cette période si particulière dans notre histoire, qui fait que les années 60 resteront à jamais une île au milieu de notre siècle…une île sur laquelle trôneront à jamais les Beatles. L’époque de la Beatlemania et des « 4 garçons dans le vent » (ainsi que de leur coupe de cheveux…) est désormais très loin…et pourtant, ce n’était qu’il y a quelques mois seulement. Au travers de ce dossier spécial, Yellow-sub.net va vous présenter, de manière complète, toutes les faces de cet album mythique. Souvent cité comme le meilleur jamais réalisé musicalement, il restera de manière certaine le plus important : La pierre angulaire de notre siècle musical ! Ce dossier « colossal », à la mesure de l’ampleur et de l’importance de « Pepper » (comme on le surnomme souvent !) sera décomposé en plusieurs parties, de sorte à analyser parfaitement chaque élément et chaque chanson de l’album. Le dossier « Sgt Pepper’s » fera donc l’objet de nombreuses mise à jour.

Restez à bord du sous-marin jaune, installez vous confortablement, et direction l’année 1967 !

Pensez aussi à lire

19 avril 2014 – Montevideo – Estadio Centenario (Uruguay)

LINE UP Paul McCartney Rusty Anderson Brian Ray Paul « Wix » Wickens Abe Laboriel Jr.  

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !