Widgets Amazon.fr

Sir Paul McCartney promet un spectacle propre, propre, propre

L’an dernier, Janet Jackson, Justin Timberlake, Aerosmith et MTV. Cette année, Paul McCartney. Le spectacle de la demie au Super Bowl, n’en doutons pas, sera propre, propre, propre. La NFL n’a pris aucune chance.


Outre McCartney, qui est venu rigoler quelques minutes, jeudi, devant une foule de journalistes, la NFL a embauché le producteur Don Mischer – qui a réalisé les cérémonies des Emmy Awards – et fait appel à une compagnie américaine d’hypothèques résidentielles pour la commandite. Vraiment aucune chance d’avoir une quelconque controverse comme l’apparition du sein de Jackson devant près d’un milliard de téléspectateurs. Personne, évidemment, n’a oublié.


” Quelle est la partie de votre anatomie que vous pensez montrer?”, fut la première question adressée à McCartney.


” Excusez-moi? Je n’ai pas bien compris votre question?, a lancé l’ex-Beatles. Oh! C’est dommage, on vous a déjà enlevé votre micro…”


Visiblement McCartney, avait l’intention de jouer le jeu de la NFL.


“Je n’ai pas vu la chose en direct l’an dernier, mais plusieurs amis m’en ont parlé, a dit McCartney. Je vous assure qu’il n’y aura pas d’ennuis liés à ma tenue vestimentaire.”

Lire  Laurent Voulzy \'\'très triste\'\'

Comme d’habitude, personne n’a voulu s’étendre sur le contenu.


“Je crois qu’une partie de l’intérêt de l’événement se veut l’effet de surprise, a dit Mischer. Je peux vous dire quand même que nous avons six minutes pour monter la scène, autant pour la démonter, que nous avons 600 bénévoles pour faire le travail et qu’il s’agira du spectacle du Super Bowl le plus gros et le plus complexe de l’histoire.”


Côté musique, en 13 minutes, environ, McCartney devrait jouer un titre de la période Beatles, un de la période Wings et une nouvelle pièce, lui qui a confirmé la parution d’un nouveau disque à la fin de l’année et une tournée nord-américaine en septembre.


“On a l’intention de brasser la place sans compromis avec du matériel qui plaît à tous. Du moins, j’espère.”


Sir Paul ne s’est même pas offusqué d’une question un peu vache d’un collègue qui lui faisait remarquer que lui, l’un des Beatles, l’un des révolutionnaires de la musique, était devenu une commodité similaire à la restauration familiale.

Lire  George Michael est l\'acquéreur du piano de John Lennon

“Hé oui! C’est moi!”


Et McCartney, le British, il aime le football américain?


“Je ne comprenais rien au jeu quand j’ai commencé à regarder ça, mais maintenant que je comprends, j’aime bien.”


Probablement. Mais de la façon dont il a lancé dans la foule le ballon qu’on lui avait remis, il n’a visiblement jamais joué à ce jeu-là.

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me