Widgets Amazon.fr

Paul McCartney à Washington pour dénoncer les mines antipersonnel

L’ex-Beatles Paul McCartney s’est rendu à Washington pour parler de l’interdiction des mines antipersonnel dans le monde.

Il a rencontré le secrétaire d’État américain Colin Powell.

Les États-Unis n’ont pas signé le traité contre les mines antipersonnel, conclu à Ottawa en 1997. Toutefois, Washington se dit en faveur d’une augmentation de l’aide accordée aux victimes des mines.

Paul McCartney a déclaré, après sa rencontre avec Colin Powell, qu’il avait l’espoir de voir un jour les mines antipersonnel disparaître.

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me