Accueil / Paul McCartney / Paul McCartney / I Saw Her Standing There : Paul McCartney : paroles, traduction, histoire…

I Saw Her Standing There : Paul McCartney : paroles, traduction, histoire…

I Saw Her Standing There

Informations sur la chanson

  • Crédits : Lennon / McCartney
  • Durée : 2:55
  • Producteur : George Martin
  • Ingénieur : Norman Smith, Richard Langham

Les paroles de la chanson

1-2-3-4!

Well, she was just 17
You know what I mean
And the way she looked was way beyond compare
So how could I dance with another (ooh)
And I Saw her Standing There

Well she looked at me, and I, I could see
That before too long I’d fall in Love with her
She wouldn’t dance with another (whooh)
And I Saw her Standing There

Well, my heart went « boom »
When I crossed that room
And I held her hand in mine

Whoah, we danced through the night
And we held each other tight
And before too long I fell in Love with her
Now I’ll never dance with another (whooh)
Since I Saw her Standing There (Ahhh!)

Well my heart went « boom »
When I crossed that room
And I held her hand in mine

Whoah, we dance through the night
And we held each other tight
And before too long I fell in love with her
Now I’ll never dance with another (whooh)
Since I Saw her Standing There
Whoah since I Saw her Standing There
Yeah Well since I Saw her Standing There

L’histoire de la chanson

Paul McCartney, encore adolescent, jette les bases de la chanson, qui s’intitule alors Seventeen1, en revenant en voiture d’un concert dans le Lancashire en 1961. Il décide d’inclure le personnage d’une fille de dix-sept ans dans l’histoire, afin que le public des Beatles, majoritairement féminin, puisse facilement s’y identifier. Le lendemain, lorsqu’il présente à son partenaire John Lennon la chanson quasiment achevée à son domicile de Forthlin Road, Liverpool, ce dernier fait remarquer que la première phrase des paroles est maladroite. « À l’origine, les paroles étaient « she was just seventeen, never been a beauty queen… », mais lorsque je l’ai jouée à John le lendemain, on s’est aperçus que c’était mauvais », raconte McCartney. John l’arrête et se met à rire : « C’est une blague, cette phrase, non ? Faut changer ça ! ». Après un moment de réflexion, Lennon remplace « never been a beauty queen » par un « you know what I mean » bien plus efficace, et aussi plus ambigu (« elle n’avait que dix-sept ans, vous voyez ce que je veux dire ? », qui peut être compris comme un sous-entendu sexuel). C’est le premier exemple d’identification avec le public dans les textes des Beatles, qui devient l’une des clés de leur succès. Suite à cela, John et Paul terminent la mélodie et écrivent les paroles dans un manuel d’exercice du Liverpool Institute, où Paul étudie.
La ligne de basse de la chanson, qui donne le groove et renforce l’atmosphère rock ‘n’ roll, a été repiquée note pour note d’une chanson de Chuck Berry, I’m Talking About You, parue en 1961. « Elle convenait parfaitement à ce morceau », explique Paul. « Même aujourd’hui, la plupart des gens ne me croient pas quand je le leur dis. C’est pour cela que je maintiens qu’une ligne de basse n’a pas besoin d’être originale ».

Musiciens ayant participé à l’enregistrement

Paul McCartney : voix principale, basse, claquement de mains
John Lennon : chœurs, guitare, claquement de mains
George Harrison : guitare
Ringo Starr : batterie

L’enregistrement de la chanson

Enregistrement de 12 prises, le 11 Février 1963. Version finale obtenue par mixage des prises 9 et 12.

La contribution de chacun des Beatles

Paul McCartney : 80 % / John Lennon : 20 %

Les reprises de cette chanson par d’autres artistes

Johnny Hallyday, Bonnie & The Butterflie , Little Richard, Pink Fairies, Elton John, Bob Welch, Jerry Garcia Band, Los Idolos, Tiffany , Uncle Barneys Atomic Wo, Sakana, MxPx, The Pete Best Band, Bar Keys, Botulisme Los Doltons Maggie BellFinnish HoundsPhil FlowerJohnny HallidayMersey BeatsPink FairiesDuffy PowerCliff RichardTubesHank Williams, Jr.Beachfront PropertyDick RiversLes Beadochons

Téléchargements

Disques incluant cette chanson

Tripping the Live Fantastic

33 Tours / International

Tripping the Live Fantastic

CD / International

Back in the U.S.

CD / International

Back In The World

CD / International

Good Evening New York City

CD / International

Live In Los Angeles

CD / International

Long Tall Sally

Single / International

Pensez aussi à lire

In My Car : Ringo Starr : paroles, traduction, histoire…

Informations sur la chanson Crédits : R. STARKEY, J. WALSH, K. GOODY, M. FOSTER Les …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !