Accueil / Paul McCartney / Macca Shopping / Blackbird Singing

Blackbird Singing

PRÉSENTATION DU CONCEPT DE L’OUVRAGE

Blackbird Singing célèbre des retrouvailles et une révélation. Retrouvailles jubilatoires avec des chansons inoubliables : Penny Lane, Yesterday, Hey Jude… Révélation d’un grand poète populaire grâce à ces poèmes inédits au réalisme sensible et tendre où se côtoient le souvenir, la peur de la solitude, l’humour et l’espoir. Avec la passion des mots, Paul McCartney évoque les lieux de sa jeunesse (Liverpool), les êtres aimés et disparus (John Lennon, Ivan Vaughan, sa femme Linda) et ses batailles (Pour que ça change). De ballades élégiaques en cris de révolte, sa poésie se déploie en un chant éblouissant de maîtrise. « Videz votre esprit, oubliez donc le nom et la célébrité. Lisez et écoutez ces mots limpides – et faites-vous votre propre opinion ». Suivons le conseil de son ami Adrian Mitchell et laissons-nous emporter par la musique des mots de Sir Paul.

LA FICHE TECHNIQUE DE L’ÉDITION FRANÇAISE

  •   Auteur : Paul McCartney
  •   Composition et Arrangement : Adrian Mitchell
  •   Traduction de l’anglais par : Marina Dick et Jean-Michel Espitallier
  •   Collection : Musiques & Cie dirigée par Jean-Claude Zylberstein
  •   Date de parution française : 20 Novembre 2003
  •   ISBN : 2-264-03375-4

ILS NOUS PARLENT DE BLACKBIRD SINGING

PAUL MCCARTNEY

Adolescent, je rêvais, pour différentes raisons, de voir publié dans le journal de l’école l’un de mes poèmes. J’écrivais des choses profondes et pleines de sens – qui d’ailleurs étaient aussitôt refusées – et je crois bien n’avoir jamais, depuis, abandonné ce rêve. Bien des années plus tard, après toutes ces paroles de chansons composées avec ou sans John Lennon, j’ai écrit un poème en apprenant la mort de mon vieil ami Ivan Vaughan. Il me semblait qu’un poème, davantage qu’une chanson, pouvait exprimer avec plus de force ce que je ressentais. Ce poème, « Ivan », sera donc une bonne introduction à la plupart des autres poèmes qui vont suivre. Adrian Mitchell m’a persuadé d’ajouter dans le livre quelques paroles de chansons – ce que j’ai fait – et je pense, comme lui, que ces deux formes d’écriture ne sont aucunement incompatibles pour exprimer les sentiments les plus profonds. J’espère de tout cœur, cher lecteur, que vous serez d’accord avec moi.

ADRIAN MITCHELL

Pour travailler avec Paul à l’édition de ce livre, j’ai dû choisir parmi les meilleurs de ses poèmes et de ses paroles de chansons, et ce fut un régal. J’ai rencontré Paul, John, George, Ringo et Brian en janvier 1963, à leur retour de Londres où les Beatles venaient de frapper un grand coup. Je tenais une rubrique pop dans le Daily Mail et le 1er février 1963, j’y publiais la première interview que le groupe donna à un quotidien national. J’étais ravi de les avoir rencontrés et d’avoir pu les entendre jouer sur scène, et dès lors j’écrivis sur eux toutes les fois que le journal m’en donna la possibilité. C’était une bonne bande de copains. Paul était sensible au fait que je sois poète et romancier, ce qui m’amena à mieux le connaître. Nous conservâmes des liens d’amitié qui se resserrèrent au fil des années, surtout quand nous commençâmes à nous voir avec nos familles respectives. L’un des plus beaux moments de ma vie fut la lecture de quatre de mes poèmes par Paul, Linda et leur groupe, sur scène, dans le Southend, au cours de leur tournée mondiale de 1991. C’est à peu près à cette époque que je reçus un coup de fil de Linda qui me suggérait de publier un recueil de poèmes de Paul. Elle tenait à ne rien lui en dire, parce qu’elle souhaitait lui faire une surprise pour son anniversaire. Mais le secret fut de courte durée. Paul finit toujours par savoir ce qui se trame autour de lui. En 1995, alors que j’étais responsable de la poésie au New Statesman, je publiais cinq de ses poèmes impressionnistes parmi les plus colorés : « Chasing the Cherry », « Miste the Mind », « The Blue Shines Through », « Trouble Is » et « Velvet wave ». Les ventes de ce numéro augmentèrent de plusieurs milliers ! Pour faire notre sélection, nous avons pris notre temps, d’abord parce que Paul dut exhumer un grand nombre de boîtes à thé pleines de vieux manuscrits, ensuite parce que c’est maintenant qu’il écrit la plupart de ses meilleurs textes. J’avais suggéré ici ou là quelques petits changements ou quelques coupes et Paul, la plupart du temps, se rangea à mes suggestions (…) Ce livre fut l’idée de Linda et elle continue d’être notre inspiratrice. Qui n’a jamais écouté, comme je l’ai fait, toutes ces paroles de chansons ? Assurément nous sommes des millions de personnes. Et combien de fans continuent-ils de recopier soigneusement dans leurs cahiers d’écoliers les paroles de leurs morceaux favoris ?

L’ORGANISATION DU LIVRE

PLAYING AT HOME

  • In Liverpool
  •   Mist the Mind
  •   Figure of Eight
  •   Toy Store
  •   Heart of the Country
  •   Mull of Kintyre
  •   When I’m Sixty Four
  •   Here Today (Song for John)
  •   Golden Earth Girl
  •   Maybe I’m Amazed

YESTERDAY

  • Yellow Submarine
  •   Dinner Tickets
  •   Once Upon a Long Ago
  •   Junk
  •   Penny Lane
  •   Ivan
  •   The Long and Winding Road
  •   The Fool on the Hill
  •   Carry That Weight
  •   Hey Jude
  •   Yesterday

FRIENDS AND ENNEMIES

  • Let ‘Em In
  •   The Poet of Dumbwoman’s Lane
  •   Day with George
  •   Fly by Night
  •   Jerk of All Jerks
  •   The Note You Never Wrote
  •   Picasso’s Last Words (Drink to Me)
  •   49th Fearless Sleep
  •   Masseuse Masseur
  •   Hot as That
  •   Little Willow

THE BUSINESS

  • Band on the Run
  •   Spirit of Rock’n’Roll
  •   Back in the USSR
  •   Backwards Traveller
  •   Why Dont We Do It in the Road ?
  •   Helen Wheels
  •   Monkberry Moon Delight
  •   Black Vulcan
  •   Venus and Mars
  •   Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band
  •   The Song We Were Singing

THE WORLD TONIGHT

  • The World Tonight
  •   Chasing the Cherry
  •   Was It Really Twenty Years Ago ?
  •   Big Boys Bickering
  •   City Park
  •   Moon’s a Mandarin
  •   Trouble Is
  •   A Billion Bees in the Borage
  •   Give The Man a Break
  •   Looking for Changes
  •   All Together Now

STANDING STONE

  • Standing Stone

HOME TO LOVE

  • Flying to My Home
  •   Full Moon’s Eve
  •   A Man with Children
  •   The Blue Shines Through
  •   Calico Skies
  •   Waterfalls
  •   Pictures in Song
  •   My Love

 NOVA

  • Anti Alarm Call
  •   Call It a Day
  •   Blessed
  •   Black Jacket
  •   Her Spirit
  •   Meditate
  •   To Find the Joy
  •   Irish Language
  •   Rocking On!
  •   Dawn Star
  •   To Be Said

blackbird

Pensez aussi à lire

2010-08-18 : CONSOL ENERGY CENTER, PITTSBURGH, ETATS UNIS

LINE-UP Paul McCartney Rusty Anderson Brian Ray Paul « Wix » Wickens Abe Laboriel Jr. SET-LIST Venus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − dix-sept =

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !