Flowers in the Dirt – réédition 2017

Les séances d’enregistrement et le contexte

Tout d’abord, il est important de faire un point sur le contexte de publication de « Flowers in the Dirt ». Cet album sort après « Press to play », album dont l’accueil a été très mitigé par le public et la critique. En effet, il est reproché à ce disque un manque de soin, et beaucoup trop de consensualité.

Aussi, et pour l’enregistrement de « Flowers in the Dirt », Paul McCartney décide de se donner le temps : non moins de 18 mois d’enregistrement et de travail en studio, entre septembre 1987 et le mois de février 1989, et surtout, décide de s’entourer d’une brochette de producteurs, parmi lesquels Mitchell Froom, Neil Dorfsman, Elvis Costello, Trevor Horn, Steve Lipson, Chris Hughes, Ross Cullum, David Foster ou encore Phil Ramone.

Autre point important, qui va relever la qualité du disque, l’appel à Elvis Costello, avec qui Paul composera plusieurs titres (« You Want Her Too »,  « My Brave Face » , « Don’t Be Careless Love »  , « That Day Is Done » …). Paul McCartney confiera d’ailleurs bien plus tard qu’il avait trouvé en Costello un reflet de Lennon.  En effet, outre l’écriture de chansons Costello prêtera sa voix à différents autres titres comme « You Want her too ».

Parmi les autres célébrités engagées sur cet album figure David Gilmour de Pink Floyd, qui jouera notamment de la guitare sur le titre « We Got Married ».

Concernant les séances d’enregistrement, on notera les temps forts suivants

  • Septembre 1987 : Paul enregistre avec Elvis Costello la première piste est « My Brave Face ». Neuf autres collaborations sont enregistrées …dont  « Flying To My Home » qui est présente sur la face B de « My Brave Face ». Trois autres titres, « Lovers That Never Were », « So Like Candy » et « Playboy To A Man », seront quant à eux conservés par Elvis Costello « Mighty Like A rose ». Enfin, les titres « Twenty-five Fingers » et « Tommy’s Coming Home » ne seront quant à eux jamais publiés.
  • Du 21 au 24 décembre 1987 et janvier 1988 : Paul enregistre dans le Sussex, «figure of Eight», «Ou Est le Soleil», «How Many People» et «Rough Ride».
  • Juin 1988 : L’enregistrement se poursuit sur «The First Stone», «Indigo Moon», «Put It There », «Distractions», «This One», «Flying To My Home», «Don’t Break The Promise » et «Same Love». ces deux derniers titres n’apparaitront que 9 ans plus tard, lors de la publication de  « Flaming Pie ».
  • Février 1989 : Paul enregistre une nouvelle version de « Rough Ride » pendant les sessions d’enregistrement d’un show télé  appelé « Put It There ». Toujours pendant cette session Paul enregistre une nouvelle version de « The Long And Winding Road », qui sera publiée en face B de   « This One » et « Party Party » qui apparaîtra dans le World Tour Pack.
  • Enfin Paul enregistrera une nouvelle version de « Figure Of Eight » le 1er septembre 1989 après la sortie de cet album. Cette version apparaîtra sur les singles.

Pensez aussi à lire

Interview pour la publication de « Driving Rain »

INTRODUCTION Suite à la sortie de son album « Driving rain », le 13 Novembre 2001, Paul …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !