Imagine – John Lennon : les secrets de l’album (paroles, tablature)

Imagine - John Lennon : les secrets de l'album (paroles, tablature)

Informations sur l’album

  • Pays : Angleterre
  • Support : 33 Tours
  • Label : Apple
  • Numéro de série : PAS 10004
  • Mixage : Mono
  • Date de publication : 08/10/1971

Track-listing de l’album

Description de l’album

L’album Imagine fut enregistré au mois de juillet 1971 dans un studio installé dans la maison de John Lennon et Yoko Ono à Tittenhurst Park en Angleterre et ce sera d’ailleurs le dernier disque  enregistré par John dans son pays natal.

Cet album, dans son concept se veut la continuation l’idée exposée sur son opus précédant , Plastic Ono Band, mais cette fois sous une forme opposée. Si sur Plastic Ono Band, Lennon s’invente un style très personnel et évite le plus possible de ressembler à un  Beatles (souvenons nous de l’abnégation de l’entité Beatles dans « God »), sur Imagine il redevient ce qu’il était pendant les années 60 et donne un échantillon de ce qu’aurait put être un disque des Fab Four – ou tout du moins sa contribution – s’ils avaient continué à  travailler ensemble lors de cette nouvelle décennie (Paul en fera de même notamment avec Band On The Run). 

A l’inverse de l’album précédent où il n’utilisait que le strict minimum d’instruments et de musiciens, l’album « Imagine » se veut plus sophistiqué et permet à 16 autres musiciens de se produire avec John. 

Le style musical ainsi que les arrangements y sont beaucoup plus accessibles que sur l’album de l’année précédente et nous rappelle plus la fin des Beatles (l’album blanc, Abbey Road etc…).

Si la première chanson Imagine n’a pas le caractère d’un titre qui démarre un album, c’est par contre la pièce dominante du disque ce qui prouve bien que John Lennon en l’écrivant avait saisit qu’il ne s’agissait pas d’une chanson comme les autres. En effet le texte et la musique résument bien la philosophie « lennonienne ». C’est aussi de cette philosophie qu’il s’agit sur le second titre Crippled Inside alors que paradoxalement l’air y est plutôt agréable et entraînant. 

Sur Jealous Guy l’aspect Beatles y est très présent. C’est tout à fait naturel, cette chanson ayant été écrite en 1968 à l’époque ou les Beatles étaient en Inde sous le nom de Child Of Nature avec un texte complètement différent . 

It’s So Hard pourrait très bien nous rappeler Yer Blues par son blues fort et poignant. Quelques mois auparavant, John publia un single Power To The People (qui ne figure pas sur Imagine) où il se mit à traiter les questions politiques d’une manière beaucoup plus direct qu’avant. Sur Imagine, il continue via les titres I Don’t Want To Be A soldier et Give Me Some Truth. 

Sur le premier, il s’en prend férocement au système – l’armée, l’église, la bourgeoisie – à l’aide d’une phrase monotone qui se répète sans fin et sur l’autre – qu’il avait commence à préparer avec les Beatles pendant les sessions Get Back en 1969 – il dénonce l’hypocrisie et le vice du monde politique. 

La chanson suivante Oh My Love qui fut co-écrite par Yoko Ono, nous Ramène à l’amour. Musicalement elle n’est pas sans rappeler Love (de l’album Plastic Ono Band) mais cette fois le message est plus personnel et plus intime. 

Et puis vient un brusque changement : How Do You Sleep. Ce titre en effet n’a rien a voir avec le reste du disque. C’est une espèce de tâche qui vient volontairement changer les couleurs bleu ciel d’Imagine. Sur cette chanson, John règle ses comptes avec Paul McCartney avec qui il avait depuis un an une dispute continue par interviews et chansons interposées. Le texte comme la musique sont d’une intensité beaucoup plus digne de Plastic Ono Band que d’Imagine. Histoire d’enfoncer encore plus le clou, c’est George Harrison, présent sur 4 titres de ce disque, qui y joue le solo de guitare. Et comme si l’abrasiveté des paroles ne suffisait pas, une carte postale a été ajoutée à l’album où on peut voir John tenir un cochon par ses oreilles, allusion incontestable à la pochette de l’album de Paul McCartney, Ram, sur lequel on pouvait voir le bassiste gaucher tenir un bélier par les cornes. 

How nous Ramène au cours normal de l’album et aux interrogations philosophiques du début, c’est une des chansons de John les plus inspirée par McCartney, reprenant une structure proche du succès des Beatles  » The Long And Winding Road » où chaque phrase musicale est répliquée par une phrase orchestrée.

L’album s’achève avec le superbe Oh Yoko, une véritable apologie à la femme de sa vie. 

Agréable et attrayant, Imagine eut beaucoup plus de succès que Plastic Ono Band et peut-être, au niveau commercial, considéré comme le sommet artistique de John Lennon de son vivant. 

Le single Imagine/It’s So Hard ne sortit qu’aux Etats Unis où il obtint un franc succès. 

En 1975, sortit en Grande Bretagne le single Imagine/Working Class Hero à l’occasion de la publication de la compilation Shaved Fish mais ce n’est qu’en 1981, quelques semaines après l’assassinat de Lennon, que le titre fut enfin classé numéro 1 en Grande Bretagne. 

Les sessions d’enregistrement de l’album furent filmées, et donnèrent en fait l’occasion de réaliser une série de 10 clips, 8 issues du disque et 2 de l’album que fit Yoko Ono à la même époque (Aproximative Univers). 

En 1988, sortira au cinéma un long métrage documentaire intitule Imagine ou on retrouvera pas mal de scènes documentaires filmées en juillet 71 à Tittenhurst Park. 

Enfin en 2001 viendra la DVD Gimmie Some Truth avec d’autres passages des mêmes tournages. 

L’album Imagine fut remasterisé et ré-édité en CD en l’an 2000.

Informations complémentaires

– Enregistrement : Juillet 1971
– Producteur : John Lennon & Yoko Ono, Phil Spector
– Ingénieurs : Phil MacDonald, Eddie Klein, Eddie Offord, Eddie Veal, Eddie Beer
– Couverture : Yoko Ono
– Matrice Face A : YEX 865-1U
– Matrice Face B : YEX 866-1U
– Classement dans les charts anglais : 1
– Classement dans les charts américains : 1

Pensez aussi à lire

Heartburn Stew : Yoko Ono : paroles, traduction, histoire…

Informations sur la chanson Disques incluant cette chanson A Story CD / Angleterre Ono Box …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !