Yoko

Vous lisez 68 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #118947
      oxymel
      Participant

      Bonsoir
      Plusieurs journaux se font l écho d une dégradation de l état de santé de Yoko ,je note aussi que Sean a totalement disparu des radars depuis fin 2019 il serait à son chevet selon certains médias
      Même si je n apprécie guère son état d esprit révisionniste et pour quelqu un qui prône la paix elle n a jamais fait montre de beaucoup d aménité ,elle fait partie de l histoire des fabs comme Linda
      Gage que l on retiendra plus l épouse de John que l artiste .votre avis ?

    • #118948
      Sim
      Participant

      Sacré personnalité en tout cas, elle a son univers artistique et vocal.
      Un sens certain de la gestion du patrimoine.
      Les années 60 ca commence a faire loin…

    • #118949
      Denis
      Participant

      Dans mon dictionnaire Beatles à Yoko Ono on trouve : Petite bonne femme sans intérêt qui a eu la chance un jour de croiser un génie myope ….

    • #118950
      Sim
      Participant

      On peut retourner le propos : qui a eu la chance de rencontrer qui ?

    • #118954
      Flowers
      Participant

      Yoko qui avait dit : si John n’avait pas rencontré Paul, il serait encore dans un bar en train de boire un coup…
      Les rencontres fortuites parfois ça a du bon…:-)

    • #118955
      oxymel
      Participant

      Bonjour Flowers
      Celle là on peut aussi la retourner
      Si Yoko n avait pas rencontré John elle chanterait encore dans sa salle de bain
      Connaissez vous vous beaucoup d artistes avant gardistes des sixties qui ont réussi ? Merci a la notoriété de John

    • #118956
      Flowers
      Participant

      Si Yoko n avait pas rencontré John elle chanterait encore dans sa salle de bain

      ah bien sur ! très probable…

    • #118958
      4JB
      Participant

      Ono chantant dans sa salle de bain.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par 4JB.
    • #118961
      oxymel
      Participant

      Merci JB pour ton illustration mais c est plus strident que ça !!
      Mais je ne jugerai pas sa musique trop durement car je n en connais pas grand chose.
      J ai quelque à priori c est tout:
      Son comportement envers Julian pour récupérer une guitare de John àpres son décès mais aussi ses manœuvres pour empêcher julian de sortir son premier album ne m ont guère encouragé à écouter ses messages de paix .De plus traiter Paul de Salieri par rapport John n est pas très digne .
      Sûrement Paul a un gros ego mais il est très digne si british oblige.

    • #118963
      Sim
      Participant

      Cette conversation m a donne envie de d ecouterla musique de yoko ono.
      Yoko ono POB Between my head and the sky : rien qui raccroche a la sphere BEATLES mais alternance de pop legere, d experimentations et chansons japonisantes. Pas de quoi s enerver contre la dame

    • #118964
      los paranoias
      Participant

      Ben lorsqu’il faut se la taper une plage sur deux sur deux albums de Lennon, c’est insupportable.
      Par ailleurs, peut-être que leur union a sauvé le binoclard d’une mort encore plus prématurée, mais en aucun cas Yoko ne l’a épanoui artistiquement. Quel gâchis.

    • #118965
      ALLIGATOR
      Participant

      @Oxymel

      Sans Paul pas de Beatles…
      Je vais faire grincer quelques dentiers mais c’est pas grave.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #118966
      4JB
      Participant

      – Hors-sujet –

      Par contre, des Beatles sans Ringo, ce fut ce qui arriva en été 1960, quand les Silver Beetles changèrent leur nom. The Beatles, oui, dont le batteur était Pete Best.

    • #118967
      oxymel
      Participant

      Bonsoir
      Sinon quelqu un à t il connaissance de faits qui lui ont permis de revendiquer la coécriture de Imagine ?surtout au bout de 40 ans !

    • #118972
      Eric
      Participant

      Bonjour Oxymel
      Je crois savoir qu’à l’origine de la chanson, il y avait un poème de Yoko Ono, « Cloud Pièce » et qui commence par le mot « Imagine… »

      « Imagine the clouds dripping. Dig a hole in your garden to put them in »

      Le poème en question doit figurer quelque part sur la pochette de l’album, et Lennon à toujours affirmé que c’était là son inspiration pour la chanson.
      On peut bien en penser ce que l’on veut, Lennon s’est inspiré de tellement d’autres textes sans partager les crédits. Come Together, Run For Your Live… Ou bien même certains l’ont aidé à trouver un mot qui ne venait pas pour une chanson, sans jamais être crédités non plus.

    • #118974
      4JB
      Participant

      Bonjour Oxymel
      Je crois savoir qu’à l’origine de la chanson, il y avait un poème de Yoko Ono, « Cloud Pièce » et qui commence par le mot « Imagine… »

      « Imagine the clouds dripping. Dig a hole in your garden to put them in »

      Le poème en question doit figurer quelque part sur la pochette de l’album, et Lennon à toujours affirmé que c’était là son inspiration pour la chanson.
      On peut bien en penser ce que l’on veut, Lennon s’est inspiré de tellement d’autres textes sans partager les crédits. Come Together, Run For Your Live… Ou bien même certains l’ont aidé à trouver un mot qui ne venait pas pour une chanson, sans jamais être crédités non plus.

      Tiens, « a hard day’s night… », ça vient bien de Ringo Starr, non ? Il n’est pas crédité pour autant.

    • #118975
      Eric
      Participant

      Bonjour 4JBTout à fait, tout comme Tomorrow Never Know, autre exemple.
      Mais Yoko Ono revendique bien d’avoir produit Plastic Ono Band en lieu et place d’un Phil Spector absent des séances.
      Plus rien ne m’étonne venant d’elle.

    • #118977
      4JB
      Participant

      Bonjour 4JBTout à fait, tout comme Tomorrow Never Know, autre exemple.
      Mais Yoko Ono revendique bien d’avoir produit Plastic Ono Band en lieu et place d’un Phil Spector absent des séances.
      Plus rien ne m’étonne venant d’elle.

      On peut se demander pourquoi Lennon aurait continué à engager Spector pour ses disques (singles et albums) suivants si ce n’était qu’un absentéiste.

    • #118978
      Flowers
      Participant

      Tiens, « a hard day’s night… », ça vient bien de Ringo Starr, non ? Il n’est pas crédité pour autant.

      hé oui !…excellente reprise-volée, en effet…et, à ce petit jeu…

    • #118979
      4JB
      Participant

      Tiens, « a hard day’s night… », ça vient bien de Ringo Starr, non ? Il n’est pas crédité pour autant.

      hé oui !…excellente reprise-volée, en effet…et, à ce petit jeu…

      On peut remarquer que si Lennon l’avait voulu, il aurait pu créditer Ono en son temps : en effet, sur le LP ‘Imagine’ figure ‘Oh My Love’ signée, dès 1971, Lennon/Ono.

    • #118981
      4JB
      Participant

      Autre fait loufoque : la chanson ‘Give Peace A Chance’ a d’abord été publiée avec pour crédits Lennon/McCartney (les Beatles étaient encore ensemble en juillet 1969), puis Lennon seul.
      Et ?
      En 2014, sur la compilation ‘Icon’, ceci :

    • #118982
      oxymel
      Participant

      Bonsoir Jb
      Ces commentaires confortent mon opinion
      Ce révisionnisme est inconvenant
      Je ne juge pas l artiste mais son comportement
      Elle a passé ces 25 dernières années à réécrire l histoire a sa convenance .
      Remise sur sur pied du POB , coecriture et coproduction des chansons
      Curieux que son fils se nomme Lennon et pas Ono ?

    • #118983
      Eric
      Participant

      Bonjour à tous
      Concernant les crédits de Give Peace à Chance, il doit s’agir d’un accord avec McCartney, lequel a récupéré les crédits d’un autre titre.

      Mais oui, Oxymel à bien raison, cette façon de récrire l’histoire est dérangeante.
      Enfin… C’est tellement grossier qu’elle ne trompe personne.
      Qu’elle est participée aux séances d’enregistrement et émise quelques idées, c’est certainement vrai, on la voit dans le film « Imagine » suggérer d’utiliser 2 piano sur la chanson titre, l’un joué par Lennon et l’autre par Nicky Hopkins Je crois, mais son rôle devait s’arrêter là.

    • #118984
      Eric
      Participant

      Bonjour à tous
      Concernant les crédits de Give Peace à Chance, il doit s’agir d’un accord avec McCartney, lequel a récupéré les crédits d’un autre titre.

      Mais oui, Oxymel à bien raison, cette façon de récrire l’histoire est dérangeante.
      Enfin… C’est tellement grossier qu’elle ne trompe personne.
      Qu’elle est participée aux séances d’enregistrement et émise quelques idées, c’est certainement vrai, on la voit dans le film « Imagine » suggérer d’utiliser 2 pianos sur la chanson titre, l’un joué par Lennon et l’autre par Nicky Hopkins Je crois, mais son rôle devait s’arrêter là.
      Elle est megalo

    • #118985
      Sim
      Participant

      Cette conversation me donne presqu’envie de defendre cette grande bourgeoise nipponne, petite par la taille mais au gros caractere.

      Sans lennon, elle aurait eu une carriere personnelle dans l art comtemporain…
      (Elle y avait deja percé avant de rentrer dans la sphere beatles)

      Cotoyé des artistes, des mecenes…

    • #118986
      Denis
      Participant

      Sans lennon, elle aurait eu une carriere personnelle dans l art comtemporain…
      (Elle y avait deja percé avant de rentrer dans la sphere beatles)

      Cotoyé des artistes, des mecenes…

      Moi je suis d’avis de penser qu’elle aurait vite disparu des écrans radars ^^ Ou en tout cas ca l’aurait obligé à travailler dur pour exister artistiquement …

    • #118987
      4JB
      Participant

      Qu’elle est participée aux séances d’enregistrement et émise quelques idées, c’est certainement vrai, on la voit dans le film « Imagine » suggérer d’utiliser 2 pianos sur la chanson titre, l’un joué par Lennon et l’autre par Nicky Hopkins

      Oui, c’était un essai. Mais Nicky Hopkins n’apparaît pas dans la version définitive, celle qui fut finalisée.

    • #118988
      4JB
      Participant

      Sans lennon, elle aurait eu une carriere personnelle dans l art comtemporain…
      (Elle y avait deja percé avant de rentrer dans la sphere beatles)

      Cotoyé des artistes, des mecenes…

      C’est justement, via McCartney, qu’elle s’en vint demander une aide financière aux Beatles en 1966. Celui-ci, resté sourd aux requêtes de la dame, Ono vit en Lennon une autre façon de faire aboutir sa sollicitation.

    • #118989
      Flowers
      Participant

      Sans lennon, elle aurait eu une carriere personnelle dans l art comtemporain…
      (Elle y avait deja percé avant de rentrer dans la sphere beatles)

      Cotoyé des artistes, des mecenes…

      C’est justement, via McCartney, qu’elle s’en vint demander une aide financière aux Beatles en 1966. Celui-ci, resté sourd aux requêtes de la dame, Ono vit en Lennon une autre façon de faire aboutir sa sollicitation.

      ah oui je comprends un peu mieux maintenant…ça a du laisser quelques traces…

    • #118990
      Flowers
      Participant

      Concernant les crédits de Give Peace à Chance, il doit s’agir d’un accord avec McCartney, lequel a récupéré les crédits d’un autre titre.

      tiens donc…lequel ?

    • #118991
      4JB
      Participant

      Dans la série « ça rigole », voyez cette quadruple compilation publiée en 2010 :

      Il ne s’agit PAS d’un florilège incluant les chansons d’Ono, même si on entend la sirène de l’impossible in ‘Happy Xmas (War Is Over)’. Voilà voilà…

      Dans le livret :
      Producer: Yoko Ono
      Art direction by Yoko Ono

    • #118992
      Eric
      Participant

      Concernant les crédits de Give Peace à Chance, il doit s’agir d’un accord avec McCartney, lequel a récupéré les crédits d’un autre titre.

      tiens donc…lequel ?

      Bonjour Flowers
      Oui, c’est vrai… Lequel ? 🤔
      Peut-être le droit d’inverser l’ordre des noms sur ses albums live. McCartney/Lennon au lieu de Lennon/McCartney ?
      C’est petit, McCartney à aussi un ego au dimensions hors normes.

    • #118993
      Frenchysacha
      Participant

      Bonjour,
      Il y a deux réponses différentes valables à cette question, et elles sont détaillées ici :

      Why John Lennon Gave Paul McCartney Writing Credit on ‘Give Peace a Chance’

    • #118995
      Sim
      Participant

      Remise sur sur pied du POB , coecriture et coproduction des chansons
      Curieux que son fils se nomme Lennon et pas Ono ?

      c une pratique courante dans le rock : l utilisation d un nom de groupe comme une marque.

      La remise en route du POB n est pas scandaleuse en soi, d autant que c un concept nebuleux au contour indefini.
      Qui peut indiQuer le line up et le repertoire du POB .

      Et yoko fait le choix de nouvelles creations. On est loin des beatles, elle defend son esthetique.

      Le resultat est honorable . Il y a volonté de créer. Pas de quoi tomber sur le rable d ono.

      On est loin des YARDBIRDS portés par leur batteur et tournant avec leur repertoire des 60 ‘s dans les années 2000 ou le dr FEELGOOD actuel

    • #118997
      Denis
      Participant

      Celui-ci, resté sourd aux requêtes de la dame

      Ha ba quand on l’entend vocaliser on en vient à regretter de ne pas l’être …

    • #118998
      Denis
      Participant

      Ce forum m’embete ^^ Je ne comprend rien au systeme de quote quand on veut citer un intervenant. En plus ce site est d’une lenteur, mon Dieu, on dirait She s Leaving Home sur le Sgt Pepper Stereo de 67 … Je ne sais pas si je vais faire parti du navire bien longtemps ^^

    • #118999
      oxymel
      Participant

      Bonjour SIM
      Je n ai pas jugé l œuvre de Yoko que je ne connais pas mais son comportement révisionniste avéré comme JB nous en a donné plusieurs exemples
      Rien que cela ne donne pas une image sympathique et digne de la dame et encore une fois sans la notoriété de John elle serait sûrement restée une artiste d avant garde mais qui la connaîtrait aujourd’hui hui a part les initiés de ce milieu

    • #119001
      4JB
      Participant

      Ce forum m’embete ^^ Je ne comprend rien au systeme de quote quand on veut citer un intervenant. En plus ce site est d’une lenteur, mon Dieu, on dirait She s Leaving Home sur le Sgt Pepper Stereo de 67 … Je ne sais pas si je vais faire parti du navire bien longtemps ^^

      Ahlala, il est vrai que la navigation est bien souvent délicate, voire compliquée. Il y a quelques semaines, le Commodore -Clive- écrivait qu’il allait y remédier :

      Des nouvelles du Capitaine…

      Tu peux réagir et faire part de tes doléenaces sur ce fil, ou laisser un mot à :

      site@beatles.media

      Ce serait dommage de quitter le sous-marin balbutiant pour des cafouillages techniques. Mais bon…

    • #119002
      4JB
      Participant

      Baby one more time :

      Comme chacun sait, ‘Walls and Bridges’ a été créé-enregistré alors que Lennon était, en 1974, séparé d’Ono.
      Or, en 2005, cette dernière fait publier une version (partiellement) remixée de l’album. Elle décide, Dieu sait pourquoi, de changer la pochette et, surtout, le visuel figurant sur le disc lui-même :

      Ainsi qu’on le voit, elle se place de force, se positionne grossièrement. Elle a tout simplement repris ce qui figurait sur l’étiquette du ‘Some Time In New York City’ original. Cette étiquette était bien conçue, vu que le double LP de 1972 était le fait d’un travail de duo, celui de Lennon-Ono. Par contre, la faire figurer sur ‘Walls and Bridges’ relève de l’absurde, de la pure et simple manipulation. Grotesque.

      On lit ceci à l’intérieur :
      Re-issue credits:
      Produced by YOKO ONO

    • #119011
      oxymel
      Participant

      Bonjour JB
      Encore un exemple n en jetez plus
      A mon sens toute cette mystification n y fera rien les albums de John resteront les albums de John et Imagine restera une chanson de John .c est cela que l histoire a déjà retenu

    • #119018
      Fabulous
      Participant

      Yoko n’est rien de plus qu’une mystificatrice, une mante religieuse, une marâtre : son comportement vis à vis de Julian est indécente. Je n’aime pas cette femme, elle ne m’inspire qu’antipathie et méfiance. Elle refait l’histoire en se donnant le beau rôle. Quant à qualifier McCartney de Salieri, qu’elle retourne à son statut de pseudo-artiste underground, d’où elle n’aurait jamais du sortir si elle n’avait pas phagocyté John.
      L’histoire l’oubliera ou ne s’en souviendra que qu’au travers une belle imposture « artistique ».

    • #119019
      4JB
      Participant

      Me souviens avoir lu, ily a 5-6 ans, le témoignage du chauffeur de Lennon durant les ’60s. Il affirme avoir vu à quel point Ono a tout fait pour mettre le grappin sur John Lennon, une attitude proche du harcèlement : dans un premier temps, le Beatle n’avait guère d’intérêt pour cette artiste réclamant un soutien financier destiné à sa carrière.

    • #119020
      Fabulous
      Participant

      Me souviens avoir lu, ily a 5-6 ans, le témoignage du chauffeur de Lennon durant les ’60s. Il affirme avoir vu à quel point Ono a tout fait pour mettre le grappin sur John Lennon, une attitude proche du harcèlement : dans un premier temps, le Beatle n’avait guère d’intérêt pour cette artiste réclamant un soutien financier destiné à sa carrière.

      Cela confirme ce que je pense de cette peste. Rappelons nous également son attitude en studio avec les 3 comparses de John qu’elle interpelait sous le sobriquet de Beatle Paul, Beatle George ou Beatle Ringo.
      Cette femme est une manipulatrice perverse. J’admire la réaction des trois autres qui, par amour pour John, ne lui ont pas volé dans les plumes.
      Quant à ses talents de chanteuse……rappelons l’exaspération de Chuck Berry lors d’un show télévisé en duo avec John….Cela en dit long.
      https://www.bing.com/videos/search?view=detail&mid=F67F2DA22700EACF8550F67F2DA22700EACF8550&shtp=GetUrl&shid=3b3dd543-d214-4597-af5d-51960ff5667e&shtk=Q2h1Y2sgQmVycnkgJiBKb2huIExlbm5vbiAoMTk3MikgSFE%3D&shdk=Q2h1Y2sgQmVycnkgYW5kIEpvaG4gTGVubm9uIGluICdUaGUgTWlrZSBEb3VnbGFzIFNob3cnIHBsYXllZCAiTWVtcGhpcywgVGVubmVzc2VlIiBhbmQgIkpvaG5ueSBCLiBHb29kZSIu&shhk=mgs8jITtH1QjcI6S9u5MKNt1FuFq%2FNt%2FLuy%2FT4GM%2FZc%3D&form=VDSHOT&shth=OSH.eJVgok%252BPSGoHtFjGrX2NfQ

      Peste, ventouse, je ne sais comment la qualifier….

    • #119022
      4JB
      Participant

      Ono est certainement intelligente.
      En 1974, John et Paul renouent. A la fin de l’année, Lennon remonte sur scène avec le crapaud à lunettes, il envoie ses sbires à la chasse aux bootlegs Beaqtles, il accorde des interviews où il se déclare bien, libéré. Il est alors question de sa participation au futur ‘Venus and Mars’ des Wings.
      ….
      Un avis, le mien ?
      Le voilà, impression personnelle. On est d’accord ?
      impression personnelle.
      On est d’accord ?
      ….
      Fin 1974, Ono voit que sa proie lui échappe, que John Lennon a de l’avenir sans elle, que les Beatles pourraient se remettre ensemble, que tout son travail de sape serait réduit à néant.
      Quelle merde. Comment faire ?
      ….
      La suite est connue, Ono réussit, Lennon devient silencieux 5 ans durant, pendant qu’elle gère le portemonnaie en achetant-vendant des troupeaux de boeufs aux USA.
      Oui, c’est bien connu.

      Maintenant, Ono n’est guère en forme, ne tirons pas sur l’ambulance. Les cloportes et l’empathie ? Sujet de thèse.

    • #119027
      Eric
      Participant

      Bonsoir 4JB
      Tout ceci est bien vu, en tout cas c’est un avis personnel que je partage volontiers.
      Ceci dit, je m’interroge quand même sur Lennon, parce que, quelle qu’est pu être les manœuvres d’Ono, sa soumission à son égard est pour le moins sidérante.
      Qu’il cesse toute production musicale et vive en reclus dans son appartement new-yorkais à regarder la télé en rongeant son frein, qu’il s’emmerde dans une vie de famille bidon (voir le livre de Fred Seaman, c’est édifiant), tout ceci, rien ne l’y obligeait.
      Il ne peut même pas recevoir ses amis, comme mccartney ou Jagger, qui dira l’avoir beaucoup vu durant le lost week-end, mais qui c’ est dit tout de suite en apprenant les retrouvailles du couples qu’il n’était pas prêt de le revoir.

      Comment à t’il pu accepter tout ça ?

    • #119028
      Denis
      Participant

      Ceci dit, je m’interroge quand même sur Lennon, parce que, quelle qu’est pu être les manœuvres d’Ono, sa soumission à son égard est pour le moins sidérante….Comment à t’il pu accepter tout ça ?

      Toutes proportions gardées on verra la même chose en France avec la relation Johnny Hallyday / Laetitia …

    • #119029
      4JB
      Participant

      Vous en voulez encore ?
      Tiens, ‘God’. Tout le monde connaît, n’est-ce pas ?
      Les fameux mots, « I don’t believe in Beatles, I just believe in me, Yoko and me. »
      On est au clair ?
      Or, quand on entend la maquette de Lennon, avant enregistrement au propre, demo à la guitare, pas de « Yoko and me », mais simplement « I just believe in me », voilà ce qu’on entend.
      Que s’est-il passé ? Lennon a t-il corrigé de lui-même ou a t-il été, hum, « guidé » ?
      Aucune idée.
      En attendant, la composition originale, celle qu’on entend sur plein de bootlegs, ne mentionne pas Yoko Ono. On peut en déduire que, sous les feux de la prime inspiration, John Lennon n’a tout simplement pas plaqué le nom de sa compagne. Parce que ça ne lui est pas venu ?
      Sais pas.
      Tout est tellement fallacieux dans cette saga truquée…

    • #119030
      4JB
      Participant

      Il faudra aussi, un jour, ouvrir les yeux.
      Le 20 septembre 1969, Lennon annonce son départ des Beatles, ce qu’il nomme un divorce.
      Curieux, comme un prolongement de sa vie privée, d’une nouvelle vie avec quelqu’un d’autre. C’est ce qui se passe en septembre 69, Lennon informe, avant d’en faire part à ses fab-camarades, de sa décision d’en finir avec les Beatles. Oui, le Plastic Ono Band de Toronto (Voormann, Clapton, White) est au jus, alors que tout ce petit monde s’envole pour le Canada.
      Pendant ce temps, du côté de Londres, on se débat avec les problèmes liés à Apple, à l’arrivée d’Allen Klein, filou notoire mais efficace.
      Dans le livre ‘Anthology’, Lennon est ainsi cité : « J’ai créé le groupe, je l’ai dissous ».
      Hum ?
      Macca souhaitait que ça continue, Harrison avait depuis plusieurs mois signalé son projet ‘All Things Must Pass’, en marge des Beatles. Ringo Starr mettait en forme son hommage -réussi- aux chansons d’avant le rock’n’roll.
      Donc oui, il y avait, à l’automne 69, des soucis, des projets hors-cadre. Des affrontements aussi.
      Sommes-nous d’accord ?
      ….
      Oui, non ?
      ….
      Revenons à septembre 1969, John Lennon remonte sur scène, il y aura même un album pour célébrer l’événement, c’était donc important. La musique ? Une face A tout juste correcte. Et l’autre, que plus personne n’écoute.

      Pour comprendre ce mic-mac, il s’agit d’inclure Yoko Ono. Rien que le nom du groupe. Plastic Ono Band, il s’agit d’Ono, et non de Lennon. Plastic Lennon Band ? Non, non, amis, c’est là que ça devient sujet à (mini) réflexion.$
      Si vous le voulez bien.

    • #119031
      4JB
      Participant

      Comme on le constate, Ono n’est pas à la fête.
      Allez, essayons de dénicher quelques points positifs.
      En son temps, le LP ‘Double Fantasy’ avait parfois été acclamé non pour le travail -paresseux- de Lennon, mais par l’apport de Yoko Ono. Si si, nombre de critiques allaient dans ce sens.
      Après la tragédie 1980, Ono aligne les disques, ‘Season of Glass’ (1981) est acclamé, la chanson ‘Goodbye Sadness’ en étendard. Plus près de nous, il y a ‘Warzone’ (2018).
      Euh oui ?
      Qui écoute ces disques ?
      Quelqu’un ici ?
      Pas « qui a acheté », mais « qui écoute ces disques ? »

      Ono n’est pas une conne, c’est tout le contraire.

      Mais qui a envie de l’entendre ?

    • #119034
      4JB
      Participant

      Ce LP est l’un de ses plus connus, appréciés:

      On y entend Lennon, Voormann, Starr, etc.
      En 1971, oui.
      Lu comme ça, on se dit que quelqu’un a pu aimer le disque. Ou au moins l’écouter. Jusqu’à la fin.
      Oui mais QUI ?

    • #119035
      4JB
      Participant

      On peut espérer que le biopic John&Yoko annoncé, produit par Ono, ne verra pas le jour. Il s’agit (s’agissait) d’une love story musicale autour du couple, avec Ono aux avant-postes, à la vigie. Oui, amis, c’est ce qui était prévu. Tapez sur la toile. Lisez, appréciez.

      Tel biopic pourrait être cool, mais réalisé par une personne neutre, 100% neutre.
      Dans 5 ans, peut-être ?

    • #119037

      Yoko ne pourra jamais changer ce qui est écrit sur les pochettes des tirages originaux. L’Histoire est écrite.

      Son incursion dans les crédits des chansons peut aussi s’expliquer différemment : John nous ayant quittés depuis longtemps et Yoko étant toujours parmi nous, cela prolonge de beaucoup le temps de perception des royalties pour Sean.

      Alors, Yoko, une sorcière? sans doute, elle l’a dit elle-même. Mais c’est aussi une bonne mère!

    • #119038
      4JB
      Participant

      Cette conversation m a donne envie de d ecouterla musique de yoko ono

      Je n’y ai jamais rien entendu de simplement passable.
      Tu sais, les personnalités qu’on place devant un micro.
      Marilyn, Bardot, Julie London, wow, fantastiques. Elles avaient la voix, le truc, la justesse.
      Ono ?
      Sous couvert féministe, elle envoie un twist, ‘Sisters O Sisters’, elle chante mal et faux, elle se situe alors 50 degrés au-dessous de Sheila, 800 degrés au-dessous de Little Eva, de Brenda Lee (etc.), elle est la Carlos d’alors, sauf que ce n’est pas rigolo. Carlos non plus, mais lui le savait.

    • #119040
      4JB
      Participant

      Son incursion dans les crédits des chansons peut aussi s’expliquer différemment : John nous ayant quittés depuis longtemps et Yoko étant toujours parmi nous, cela prolonge de beaucoup le temps de perception des royalties pour Sean.

      Sans blague ?
      Ono serait capitaliste ?
      Il s’agit de comprendre. Dês 1975, Ono deale du bétail, boursicote, elle a des conseillers.

      Et alors ?

      Réussir à se placer (Imagine, Give Peace A Chance) en tant que co-compositrice serait bénéfique à chouchou ? Comme c’est gentil. Sean Lennon, fils de, ramasse de toute manière la manne, c’est normal. Mais on peut doubler la mise, wow !
      Quelle triste merde, le pognon, toujours, comme quand, en 1966, Yoko Ono mendiait l’aumône aux Beatles.
      C’est sale, veule, intéressé. L’argent, la possession. Dégueulasse.

    • #119041
      4JB
      Participant

      A part ça, Sean Lennon ne chante pas, il sussure. Pas de sa faute. Maman est là, chouchou, reprends ton anti-dépresseur, voilààà.

    • #119049
      oxymel
      Participant

      Bonjour Jb
      En effet on a l impression que la discographie de Yoko commence après la mort de John ,elle s est fait un nom depuis d ailleurs .Car avant ,même sa contribution avérée à Double fantasy et milk and honey ne fut pas un succès.
      C est vrai qu elle a œuvre pour la mémoire de John jusque 1995 ensuite on sent bien qu elle a repris son histoire en main.
      Je redoute le film prévu cet automne dont je pense qu il sera encore une possibilité de façonner l histoire.

    • #119091
      Sim
      Participant

      En attendant la réédition de FLAMING PIE je viens d écouter et de découvrir
      L album de YOKO ONO WARZONE. Femme tjrs aussi engagée , la relecture d IMAGINE évite le piege du copier coller (même si je n ai jamais été fan de cette bleuette) et apporte un cote plus rugueux.

    • #119095
      4JB
      Participant

      A noter que, en bonus sur la version 2001 de ‘Milk and Honey’, Lennon chante une composition d’Ono, ‘Every Man Has A Woman Who Loves Him’.

    • #119239
      Sim
      Participant

      De paSsage a NANTES.
      Ouvres de yoko ONO au musée des bozars
      ARCHIPEL Fonds LEBEL

    • #119244
      los paranoias
      Participant

      Un massacre, tu veux dire.

    • #119245
      Sim
      Participant

      L installatìon « scupture » de YOKO ONO est bien entourée : PICABIA. MAX ERSNT, MARCEL DUCHAMP…

    • #119247
      4JB
      Participant

      De quoi parlez-vous exactement ?

    • #119249
      Sim
      Participant

      Il y a des oeuvres de Yoko a NANTES au musée des beaux arts visible cet été

    • #119252
      Thierry Recher
      Participant

      C’est quand même presque gênant: personnellement je ne connais rien, mais alors rien du tout des oeuvres non musicales de Yoko Ono…
      C’est un paradoxe quand on y pense: elle a semblé phagocyter Lennon pour finalement rester jusqu’à la fin de ses jours « la veuve de », « la femme de », etc, sans compter son rôle officiel de fouteuse de merde. Le pouvoir qu’elle a pu exercer sur l’ex Beatles ne lui profite absolument pas sur le plan de la postérité. (sur le plan financier, c’est sans doute autre chose, hein.)

      Pourtant, que ce soit « Every man has a woman who loves him » mentionnée plus haut, ou son travail sur Double fantasy – où, comme je l’ai déjà dit, il n’y a qu’elle qui apporte la fantaisie du titre… – tout n’est pas à jeter dans ce qu’elle a pu composer.

      On peut avoir l’impression que si l’influence avait fonctionné dans l’autre sens, elle aurait pu s’épanouir un peu plus musicalement, et Lennon davantage aussi, du coup…

    • #119253
      4JB
      Participant

      Pourtant, que ce soit « Every man has a woman who loves him » mentionnée plus haut, ou son travail sur Double fantasy – où, comme je l’ai déjà dit, il n’y a qu’elle qui apporte la fantaisie du titre… – tout n’est pas à jeter dans ce qu’elle a pu composer.

      Pas mal de critiques ont, en 1980, défendu la part Ono de ‘Double Fantasy’. Jack Douglas -producteur- a du y passer beaucoup de temps, surtout pour les parties vocales. Alors qu’avec Lennon, c’était rapido : « Il était toujours bon » a t-il souvent déclaré.
      Il faut reconnaître que les chansons de Yoko se défendaient, pour autant qu’on ne soit pas réfractaire à sa manière, ici polie avec le plus grand soin.

    • #119258
      Sim
      Participant

      OUI

      La contribution de YOKO ONO est tt a fait estimable sur la double fantasy.
      Elles alternent bien avec celleS de LENNON. KISS KISS KISS rigolote

      C moins le cas sur MILK AND HONEY.
      C Moins bon et surproduit. Ca ne marche pas avec les prises brutes de LENNON

    • #119259
      los paranoias
      Participant

      Z’êtes gentils !

    • #119262
      oxymel
      Participant

      Bonsoir
      Tiens on a plus de nouvelle du film et du livre sur LENNON prévus pour Octobre

    • #119270
      4JB
      Participant

      Bonsoir
      Tiens on a plus de nouvelle du film et du livre sur LENNON prévus pour Octobre

      Quelque part, ce serait bien qu’il n’y ait rien, on dirait que c’est la faute à Covid.
      Pensez-vous que je délire, que je paranoïe quant au somptueux coffret ‘Imagine’ récemment mis sur le marché ? Vraiment de belle tenue, riche en moments rares.
      Hum hum ?
      A mon idée, c’est juste pour faire passer la pilule, Ono est désormais co-compositrice de la chanson ‘Imagine’. C’est aussi aberrant que grotesque, la publication du coffret à point nommé simule un Hommage à John Lennon, complété par des bouts de films raccommodés.
      Oui, amis, à mon idée.

Vous lisez 68 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.