'Yesterday', le film (2019)

Ce sujet a 42 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  Matthieu, il y a 1 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #114032

    Matthieu
    Participant

    Le pitch : de nos jours, après un accident de vélo, un mec se réveille et les Beatles n’ont jamais existé. Et il est le seul à se souvenir de toutes leurs chansons.

    Ça l’air fun, léger, pas prise de tête.
    C’est prévu pour fin juin/début juillet 2019 !

  • #114033

    4JB
    Participant

    Est-ce un remake de ‘Jean-Philippe’ (L. Tuel, 2006) ?

  • #114034

    Macaaron
    Participant

    Est-ce un remake de ‘Jean-Philippe’ (L. Tuel, 2006) ?

    Le pitch est vraiment ressemblant, ce n’est sans doute pas un hasard…
    le film est de Danny boyle, ce n’est pas n’importe qui (la plage, slumdog millionnaire), on peut s’attendre à une bonne comédie !
    je me demande qui sont les « deux hommes », chaussés comme sur la pochette d’abbey road dans la bande annonce… (2h36)

  • #114035

    Alain Lacasse
    Participant

    Je suis d’accord avec 4 JB. C’est très proche de Jean-Philippe. Peut-être que les droits ont été vendus pour un remake, ou plutôt une adaptation, dans la langue de Shakespeare. Allez savoir.

    Merci beaucoup et à bientôt!
    Alain Lacasse.

  • #114089

    Patricia
    Participant

    Plus rigolo sur les Beatles

  • #114102

    J’ai beaucoup apprécié la bande annonce mais j’ai peur que, comme pour beaucoup de films américains, tout y soit.
    Mais bon, on ne va pas bouder notre plaisir et ça donnera peut-être à certains l’envie de découvrir les Beatles. Dans un autre genre, ça a très bien fonctionné avec Bohemian Rhapsody et Queen…
    Si le film passe près de chez moi, j’irai sans doute voir Yesterday avec les enfants.

  • #114157

    Goodnight Vienna
    Participant

    C’est vrai que ça ressemble à Jean-Philippe.
    La grande différence, c’est que dans ce film, dans le monde qui ne connaît pas Johnny, il y a bien Jean-Philippe Smet, le but étant de le convaincre de redevenir Johnny.
    Ici, en l’absence de 2 des 4, difficile de faire un équivalent. Et je doute que Paul et Ringo aient envie de jouer dans ce film.

  • #114325

    4JB
    Participant

    Et là, tout à trac, on peut poser un problème en deux temps :

    1) Si les Beatles n’avaient pas existé, notre environnement musical serait en bonne partie différent. Sans évoquer l’évident talent des 4, c’est leur triomphe en 1963-64 (la british invasion) qui a permis aux groupes anglais d’être signés par moult labels, c’était, mais oui, tendance, à la mode. « In ». Dans le vent. Ainsi, ce qui venait du Royaume-Uni était, jusqu’en 1966 au moins, le nec plus ultra.

    2) Passé 1970, si aucun des ex-fabs n’avait publié le moindre disque, s’ils s’étaient tous retirés de la sphère musicale, notre environnement musical serait en bonne partie identique. En solo, à l’exception de ‘Imagine’, absolument rien de John, Paul, George et Ringo n’a eu d’influence.

    Non ?
    Des avis différents ?

  • #114326

    Macaaron
    Participant

    Et là, tout à trac, on peut poser un problème en deux temps :

    1) Si les Beatles n’avaient pas existé, notre environnement musical serait en bonne partie différent. Sans évoquer l’évident talent des 4, c’est leur triomphe en 1963-64 (la british invasion) qui a permis aux groupes anglais d’être signés par moult labels, c’était, mais oui, tendance, à la mode. « In ». Dans le vent. Ainsi, ce qui venait du Royaume-Uni était, jusqu’en 1966 au moins, le nec plus ultra.

    2) Passé 1970, si aucun des ex-fabs n’avait publié le moindre disque, s’ils s’étaient tous retirés de la sphère musicale, notre environnement musical serait en bonne partie identique. En solo, à l’exception de ‘Imagine’, absolument rien de John, Paul, George et Ringo n’a eu d’influence.

    Non ?
    Des avis différents ?

    C’est juste. On pourrait tout de même dire que Georges a lancé les concerts caritatifs, mais ce n’est pas vraiment de l’influence musicale.
    Dans la bande annonce du film, on évoque Coldplay : mais est ce que Coldplay aurait existé sans les Beatles ? pas si sûr…

  • #114328

    De l’influence, je pense qu’ils en ont eu, rien que par le fait qu’ils étaient très écoutés.

    On peut citer l’Unplugged de Macca, la slide de George. Hors musique, Macca fut à la pointe pour l’écologie, le végétarisme.

    Même séparés, les Beatles ont continué à être influents, notamment avec le concept (et le nom!) des « anthologies ».

  • #114335

    4JB
    Participant

    De l’influence, je pense qu’ils en ont eu, rien que par le fait qu’ils étaient très écoutés.

    Oh ça, on trouve toujours. Tiens, écoute :

    Sous perfusion John Lennon-Plastic Ono Band, de toute évidence. On peut également citer David Essex ou… qui d’autre ? Où entend-on l’influence des Wings ? Certains titres des Raspberries y ressemblent, mais c’était en même temps. Qui d’autre ?

  • #114341

    Il y a eu une (très) courte mode pro-Wings, je ne sais plus quand ni qui.

    Je me souviens bien mieux de la porte qui se referme sur un musicien qui dit être influencé par eux dans ce film anglais, The Commitments!

  • #114342

    4JB
    Participant

    Il y a eu une (très) courte mode pro-Wings, je ne sais plus quand ni qui.

    Ça veut tout dire…
    Hum.
    Les Wings ont inspiré quelques vedettes de la variété française, Souchon-Voulzy ou Pascal Obispo (L.i.b.r.e.). Ron Sexmith y a pioché 2-3 plans aussi. La slide manière Harrison peut être entendue dans le ‘Real Love’ de BNQT.
    Alors oui, ça existe.
    On pourrait également citer le premier LP de Lenny Kravitz imbibé de Lennon ’70.
    Toutefois, passé 1970, les travaux des ex-Beatles ne sont guère propices à de vertes vocations.

  • #114925

    Macaaron
    Participant

    Le film sort ce mercredi 🙂

    Qui va aller le voir ?

  • #114927

    marcbeatles
    Participant

    1 article + une appréciation positive dans le JDD de dimanche.

  • #114931

    Flowers
    Participant

    Il y a eu une (très) courte mode pro-Wings, je ne sais plus quand ni qui.

    Ça veut tout dire…
    Hum.
    Les Wings ont inspiré quelques vedettes de la variété française, Souchon-Voulzy ou Pascal Obispo (L.i.b.r.e.). Ron Sexmith y a pioché 2-3 plans aussi. La slide manière Harrison peut être entendue dans le ‘Real Love’ de BNQT.
    Alors oui, ça existe.
    On pourrait également citer le premier LP de Lenny Kravitz imbibé de Lennon ’70.
    Toutefois, passé 1970, les travaux des ex-Beatles ne sont guère propices à de vertes vocations.

    on peut aussi citer l’approche d’un Prefab Sprout, dans l’esprit au moins. Un bon petit groupe qui a marqué son époque avec des titres dignes. Une sorte de Wings abouti qui aurait survécu.

  • #114932

    Matthieu
    Participant

    Le film sort ce mercredi 🙂

    Qui va aller le voir ?

    Yes, je pense que je vais aller le voir !
    J’attends de ce film un bon divertissement.

  • #114934

    J’y vais mercredi avec mon épouse et ma plus jeune fille (12 ans), mon ciné favori organise à cette occasion une animation avec mon disquaire préféré.

  • #114936

    Flowers
    Participant

    Je ne pense pas aller voir ce film meme si l’idée est intéressante… D’abord parce que les biopics de stars mortes ou en manque de reconnaissance pour défaut créatif commencent à me fatiguer. Mais aussi je crains qu’une fois de plus ça entretienne le coté « mainstream » de la légende, avec une love story on imagine un peu niaisou. Or je préfère garder une image plus surprenante du groupe.

  • #114940

    JUNK
    Participant

    [/url]
    bonjour
    je vous mets un lien d’une bande dessinée bien antérieure au film même titre et synopsis trés ressemblant
    les auteurs la mette gratuitement en ligne
    http://www.9emeart.fr/post/news/franco-belge/david-blot-l-auteur-de-yesterday-propose-sa-bd-gratuitement-en-ligne-10806

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par  JUNK.
  • #114942

    JUNK
    Participant
  • #114967

    Je vais regarder ça, j’avais feuilleté l’album à sa sortie.

    J’ai vu le film hier soir*, il permet de passer un moment agréable. Le générique de fin est une vraie chanson des Beatles.
    Avant le film, une association passait des vinyles des Beatles (et solo) et après, il y a eu un pot et un blind test, j’ai gagné un t-shirt et une place de cinéma.

    *J’ai vu Yesterday yesterday!

  • #114968

    Matthieu
    Participant

    Vu aussi hier soir !
    Un bon divertissement : toujours agréable d’entendre ces fabuleuses chansons (légèrement ré-arrangées dans le film).
    Le film est porté par la musique car le scenario est malheureusement assez mince.
    Ceci dit, j’ai passé un bon moment !

    Le générique de fin est une vraie chanson des Beatles.

    Yes, et dans la salle tout le monde est resté jusqu’au bout du générique pour l’entendre jusqu’à la fin !

  • #114977

    Vu aussi hier soir !
    Un bon divertissement : toujours agréable d’entendre ces fabuleuses chansons (légèrement ré-arrangées dans le film).
    Le film est porté par la musique car le scenario est malheureusement assez mince.
    Ceci dit, j’ai passé un bon moment !

    Le générique de fin est une vraie chanson des Beatles.

    Yes, et dans la salle tout le monde est resté jusqu’au bout du générique pour l’entendre jusqu’à la fin !

    Chez moi aussi!

  • #115038

    marcbeatles
    Participant

    Si j avais à résumer, ouais bof, genre 5 ou 6 sur 10, quand on est fan des Fab.
    Quelques passages marrants pour connaisseurs, style Paul pieds nus à un moment, mais bon.
    Allez au final, un biopic à qui le spectateur lambda mettra 3 sur 10 alors qu il mettra 9 pour Queen ou 7 pour Elton
    Pauvres Beatles….

  • #115039

    Matthieu
    Participant

    Ce n’est pas un biopic, à la différence de ‘Bohemian Rhapsody’ ou ‘Rocketman’.
    Je suis d’accord que le film en lui-même n’est pas terrible. S’il n’y avait pas les chansons, je n’aurais pas été le voir, c’est certain !
    Il reste un bon divertissement mais il ne faut pas avoir trop d’attentes pour ce film.

  • #115044

    Non Marc, je ne crois pas qu’il faille être fan pour aimer.

  • #115053

    4JB
    Participant

    Non Marc, je ne crois pas qu’il faille être fan pour aimer.

    Sur Allo Ciné, les spectateurs sont contents :

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=263075.html

  • #115059

    …après, ceux qui n’aiment pas les Beatles n’iront sans doute pas voir le film, à moins que cela devienne un succès démentiel…

  • #115074

    4JB
    Participant

    Vu ‘Yesterday’ en salle, très sympa, réussi.
    Il s’agit d’une comédie, bien rythmée, bravo à l’acteur principal et au « John Lennon de 78 ans » interprété par le comédien de ‘The Full Monty’.

  • #115075

    ALLIGATOR
    Participant

    Attention aux spoilers Jiji.
    Certains ne l’ont peut-être pas encore vu.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #115101

    4JB
    Participant

    Le film ‘Yesterday’ met en avant un truc marrant : quand le héros découvre que, dans sa nouvelle dimension de vie, les Beatles n’ont pas existé (via Google), il constate que le groupe Oasis a lui aussi disparu de ce monde parallèle. Mais pas les Rolling Stones ni Bowie (entre autres). Ce qui est bien vu, ces derniers ne sont pas issus du beat baigné par la Mersey, mais du premier blues boom britannique initié à Londres à la fin des années 50.
    Le réalisateur de ‘Yesterday’ est celui de ‘Trainspotting’, pas un étranger à la texture rock.

    Autre chose : il y a en fil rouge une histoire d’amour un peu naïve. On pourrait le reprocher aux auteurs et à Danny Boyle.
    Oui mais.
    Nombre de chansons des fabs ne sont-elle pas bâties sur ce modèle ?

  • #115107

    4JB
    Participant

    Naturellement, ça sert l’histoire. C’est un film, n’est-ce pas ? Pas un documentaire ni, surtout, un biopic.
    Quoi donc ?
    Le ‘Help!’ violent et désespéré que Jack, épaulé par un groupe ultrarock, balance sur la scène de son retour à domicile.
    Lennon, en 65, poursuivait l’expression de son mal-être entamé dès ‘I’m A Loser’. La symétrie, fictive, est parfaitement rendue in ‘Yesterday’. Transposée.
    Alors oui.
    C’est une comédie britannique (pas hollywoodienne, les USA sont brocardés), mais bien plus sensée qu’il n’y parait.
    Tiens, par exemple, le gars qui met à disposition son studio pour les premiers pas de Jack a le style anglais. Quelque chose d’intemporel, entre 1964 et 2018. Il est la figure de l’attitude cool, évidemment dessinée avec soin. Ce personnage est important, certainement pas une utilité. Il est chargé d’émotions fortes, retenues avec une absolue maîtrise.

  • #115110

    4JB
    Participant

    Bien sûr, il y ce sujet :

    https://yellow-sub.net/forum-ysn/topic/comment-apprehender-le-fan-de-mccartney

    Comme on le constate dans le film, les chansons plutôt Mc sont mises en avant.
    Hey ! Le titre du film, simplement.

    Une question : les Paulistes se sentent-ils au-dessus du cinéma, ont-ils des raisons pour se sentir supérieurs, ont-ils une opinion plausible ?

    (à suivre)

    • #115138

      Flowers
      Participant

      Comme on le constate dans le film, les chansons plutôt Mc sont mises en avant.
      Hey ! Le titre du film, simplement.

      (pas encore vu)
      Cela rejoint nombre de « compilations » ou celles de Macca finalement l’emportent… jusqu’au moment ou on s’aperçoit qu’on préfère celles de John :-). Bref ce coté « 50-50 » parfait est aussi une des caractéristiques de ce groupe. Cette parité égale d’un Yin et d’un Yang, deux personnalités profondément différentes. Fascinant quand meme. Inédit.

  • #115137

    marcbeatles
    Participant

    215 000 entrées en 1ere semaine, je ne suis pas expert en cinéma pour juger
    Pour info, ce chef d’œuvre du cinéma que doit être Ibiza est à 300 000

  • #115139

    Flowers
    Participant

    215 000 entrées en 1ere semaine, je ne suis pas expert en cinéma pour juger
    Pour info, ce chef d’œuvre du cinéma que doit être Ibiza est à 300 000

    disons que le bouche à oreille fonctionne bien, plusieurs de mes amis ont beaucoup aimé. Evidemment les fans de la première heure auront un regard plus critique et sans concession. Or il faut surement regarder ça avec des lunettes un peu différentes, ça semble surtout sans prétention et ça fait du bien. On est pas dans le tapage pénible des deux biopics cités…

  • #115142

    4JB
    Participant

    Le nouveau Tarantino, Once Upon a Time in… Hollywood, est articulé autour de Charles Manson. Vous vous souvenez, Piggies, Helter Skelter, n’est-ce pas ?
    Sauf erreur, nous n’entendrons pas de Lennon/McCartney dans l’OST, mais, triple YEAH , pas moins de 3 titres de Paul Revere & The Raiders. Dont celui-ci :

    Quentin est un amour.

  • #115154

    Tiens, j’ai vu la bande annonce et je n’ai pas remarqué que ça parlait de Manson! d’ailleurs, cette bande annonce ne m’a pas donné envie de voir le film.
    Une fois de plus, c’est toi qui arrive à faire sortir l’argent de mon porte-monnaie!

  • #115156

    Pour Yesterday, il est vrai qu’il n’y a pas d’erreur flagrante, il faut le souligner!

  • #115157

    .. et la chanson que tu as posté est vraiment une « bonne thing »!

  • #115158

    Matthieu
    Participant

    Tiens, j’ai vu la bande annonce et je n’ai pas remarqué que ça parlait de Manson! d’ailleurs, cette bande annonce ne m’a pas donné envie de voir le film.

    En effet, le sujet Tate/Manson n’est pas spécialement évoqué dans la bande-annonce.

    Par contre, cette dernière m’a carrément donné envie de voir le film. Dès les premières notes des Mamas & Papas !

  • #115531

    Matthieu
    Participant

    Vu le dernier Tarantino.
    J’ai beaucoup aimé, je n’ai absolument pas vu passer les 2h40.
    Alors, pour sûr, j’ai pas capté toutes les références ou allusions (c’est d’ailleurs assez frustrant d’en être conscient), qu’elles soient historiques ou cinématographiques.
    Super OST, avec effectivement une belle part offerte à Paul Revere & The Raiders, mais aussi un titre des Vanilla Fudge, particulièrement bien placé.

    Ne suis pas un expert en films de Tarantino, mais je dirais que le style de ce film est assez différent des 2-3 précédents (qui se répétaient un peu à mon sens) mais que sa patte est bien reconnaissable.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !