Wonderwall : Harrison '68

Ce sujet a 7 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  4JB, il y a 6 mois et 4 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #110199

    4JB
    Participant

    C’est difficile à comprendre en 2018, mais, concernant le split des Beatles, certaines voix clamèrent haut et fort qu’Harrison étouffait au sein du groupe, qu’il ne trouvait pas la place pour placer toutes ses compositions. Or, il y avait Apple, George y publie deux albums alors que les Beatles étaient toujours en activité. Mieux, début 1969, il annonce (c’est enregistré lors du tournage du film ‘Let It Be’) aux 3 autres qu’il compte enregistrer un LP de chansons en parallèle des fabs, tout ceci était fort logique, Lennon fit de même avec ses fantaisies -hum- d’avant-garde et les premiers singles du Plastic Ono Band.

    Voilà pour le contexte.

    ‘Wonderwall Music’, BOF d’un film avec Jane Birkin, est un recueil d’instrumentaux enregistrés à Bombay et à Londres. Outre les musiciens indiens, on y entend Clapton, Ringo, Big Jim Sullivan ou Tony Ashton. Les pistes instru de ‘The Inner Light’, face B de ‘Lady Madonna’, font partie des sessions… Et ?

    Le film est vaguement culte, la pochette de l’album est cool, mais encore ?

    Des avis quant à la musique proposée ?
    A noter que la réédition de 2014 inclut ‘In The First Place’ des Remo Four, heureuse initiative.

  • #110202

    Matthieu
    Participant

    Jamais vu le film, entendu une seule fois le disque.
    Je ne me souviens de rien, c’est dire si ça m’a marqué.

    C’est difficile à comprendre en 2018, mais, concernant le split des Beatles, certaines voix clamèrent haut et fort qu’Harrison étouffait au sein du groupe, qu’il ne trouvait pas la place pour placer toutes ses compositions. Or, il y avait Apple, George y publie deux albums alors que les Beatles étaient toujours en activité. Mieux, début 1969, il annonce (c’est enregistré lors du tournage du film ‘Let It Be’) aux 3 autres qu’il compte enregistrer un LP de chansons en parallèle des fabs, tout ceci était fort logique, Lennon fit de même avec ses fantaisies -hum- d’avant-garde et les premiers singles du Plastic Ono Band.

    Oui, il faut le répéter encore et encore !

  • #110203

    Matthieu
    Participant

    Pas plus qu’il ne faudrait trop chercher les raisons du split du côté de Yoko… Pour rappel, Linda était aussi parfois en studio (bon peut être pas aussi souvent), et assure des choeurs sur ‘Let It Be’ la chanson.

    Le décès de Brian, la gestion catastrophique d’Apple et le conflit pour imposer Allen Klein ou Lee Eastman sont des causes à épingler plus haut dans la liste.

  • #110207

    4JB
    Participant

    Pas plus qu’il ne faudrait trop chercher les raisons du split du côté de Yoko… Pour rappel, Linda était aussi parfois en studio (bon peut être pas aussi souvent), et assure des choeurs sur ‘Let It Be’ la chanson.

    Le décès de Brian, la gestion catastrophique d’Apple et le conflit pour imposer Allen Klein ou Lee Eastman sont des causes à épingler plus haut dans la liste.

    Ahem.
    Tous les groupes, même les plus célèbres de leurs contemporains (Who, Stones, Kinks…) ont connu des problèmes analogues. Causes de tensions, d’empoignades. Ils n’ont pas splitté pour autant. Led Zeppelin a dit stop à la mort de John Bonham, les Beatles ont mis un terme à leurs activités quand, en septembre 69, Lennon a annoncé son désir de quitter le groupe. Paul, George et Ringo enregistreront, début 1970, ‘I Me Mine’ sans lui pour finaliser l’album ‘Let It Be’.
    C’est aussi simple que ça.
    Reste à savoir pourquoi John Lennon a tiré sa révérence, informant le Plastic Ono Band de Toronto avant ses partenaires, ça, c’est un autre sujet.

  • #110214

    Flowers
    Participant

    Des avis quant à la musique proposée ?
    A noter que la réédition de 2014 inclut ‘In The First Place’ des Remo Four, heureuse initiative.

    Pas écouté cette « réédition » et donc ce morceau qui sera le bienvenu à mes oreille le temps venu.
    Pour le reste, je n’ai seulement découvert Wonderwall qu’il y a 3 ou 4 ans…
    Au fond une assez bonne surprise, malgré une impression d’écouter quelque chose de plein comme un oeuf, souvent peu digeste, et très disparate.

    Mais je me souviens avoir retenu trois titres qui plairont certainement a ceux qui recherchent l’esprit « Beatles », période 68 bien sur tendance Piggies :

    Red Lady Too

    Ski-ing

    Party Seacombe

    De bonnes surprises non ?

  • #110216

    4JB
    Participant

    Il y a aussi toutes ces pièces indiennes, composées par Harrison. Nom d’un Vishnu, comment s’y est-il pris pour, par exemple, ‘Microbes’, ‘Guru Vandana’ ? Des partitions, des maquettes clavier-guitare… ?

  • #110299

    fabfour22
    Participant

    Ce « Wonderwall Music  » me rappelle des « mauvais » souvenirs …
    J’avais écouté 2 inédits des Fabs à la radio ( que j’avais enregistrés et effacés bêtement) .
    J’ai pensé naïvement les avoir sur cet album sorti quelques semaines après…
    Pas de chance.. rien à voir avec les 2 titres espérés..
    J’ai donc encore ce vinyl mais je n’ai du l’écouter que 2 fois…

  • #110304

    4JB
    Participant

    On peut observer que, même s’il restera producteur de quelques œuvres de type Sitar, Harrison, en tant que Beatle et artiste solo, arrête là son exploration des Indes. Il y a un petit clin d’œil, quelques secondes, à la fin de  »When We Was Fab’, et c’est tout.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !