What's the New Mary Jane

Ce sujet a 12 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  los paranoias, il y a 2 ans et 2 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #105306

    Clive LD
    Admin bbPress

    Voilà un titre dont on parle peu, voire pas.
    Pourtant à l’heure où on commence à s’enthousiasmer autour de la réédition du Double Blanc, ce titre en est contemporain.
    Pour la petite histoire, on trouve les premières démos de ce titre semi-expérimental, en mai 1968, lors des sessions enregistrées chez George à Esher.
    Les autres Beatles n’y mettrons pas la main… et John dira d’ailleurs que ce titre, c’était surtout Yoko, lui et George Harrison !

    Alors qu’en pensez-vous de ce titre ?

  • #105308

    Flowers
    Participant

    Bah pas grand chose.
    Les Beatles – comme d’autres d’ailleurs – savaient quel titre mettre en avant ou…donner (« Come and Get It » par exemple).
    Celui là ne m’a jamais fait vibrer, ou ce qu’on en entend. Je sais bien qu’on le trouve sur certains bootlegs mais bon, je ne vois pas l’once d’une accroche sympa ou une trame a exploiter.
    Sans grand interet.
    Mais bon ça peut arriver hein, et meme chez les Beatles (faudra quand meme un jour admettre l’idée…)

  • #105312

    Clive LD
    Admin bbPress

    Ah moi je l’aime bien ce titre…. surtout le long pont expérimental qui est bien plus « soft » que Revolution 9 🙂

  • #105315

    4JB
    Participant

    La version originale, disponible in ‘Anthology 3’ est le fait de Lennon, entouré d’Harrison, Ono et Mal Evans.
    Plus d’un an après, Lennon ajoutera de nouveaux vocaux et effets, procédera à des edits et la chanson est remixée à neuf, en vue d’une publication en single sous le nom du Plastic Ono Band. C’est en décembre 69 que le 45 tours aurait dû être distribué sous référence APPLES 1002, un communiqué de presse fut même envoyé aux agences pour cette sortie, finalement avortée.


    Test pressing

  • #105316

    Clive LD
    Admin bbPress

    Quel chapardeur ce Lennon…..

  • #105321

    Mcbuty
    Participant

    Un titre vraiment mineur que ce « What’s the New Lary Jane » qui a toujours eu le don de m’irriter , pas loin de l’insupportable.Personne ne parle de l’inspiration Barett du morceau ,pourtant….

  • #105327

    sailor sam
    Participant

    Ah moi je l’aime bien ce titre…. surtout le long pont expérimental qui est bien plus « soft » que Revolution 9

    Moi aussi j’aime bien.

    La chanson devait faire partie de l’album blanc avec Not Guilty (voir Beatles Monthly Book N° 64).

    Je la verrais bien à la place de Long Long Long.

  • #105342

    Flowers
    Participant

    Je la verrais bien à la place de Long Long Long.

    il y a des moments je crois rever…a moins que ce ne soit un cauchemar.
    Pauvre Long Long Long…si délicate, si émouvante et magnifique.
    Ne les écoute pas, George…pardonne leur ils ne savent pas ce qu’ils écrivent…

  • #105354

    sailor sam
    Participant

    Je sais que beaucoup de gens aiment Long Long Long mais moi je trouve que c’est ennuyeux.

    Ce n’est pas du blasphème. Je sais très bien ce que j’écris. Et tes références quasi-religieuses n’y changeront rien.

  • #105356

    Clive LD
    Admin bbPress

    Perso, je ne la logerais pas sur le Double blanc 🙂 On ne fait pas un ravalement à cette oeuvre là, trop parfaite 🙂

  • #105365

    4JB
    Participant

    Comme déjà radoté il y a quelques années, l’idéal, avec le Blanc, est qu’il aurait pu être TRIPLE !
    Oui, en y ajoutant les deux faces du single Hey Jude, Mary Jane, Not Guilty, Junk, Look At Me, Circles, Los Paranoias, I Hate To See, A Case of Blues, Child Of Nature, Heather, Oh My Love, Happy Rishikesh Song, The Way You Look Tonight…
    Est-ce que c’eut été le premier triple de l’histoire, avant ‘Woodstock’ ?
    Non, Douglas Leedy avait déjà publié, en 1968, ‘Entropical Paradise’ :
    http://rateyourmusic.com/release/album/douglas_leedy/entropical_paradise/

  • #105376

    Ah moi je l’aime bien ce titre…. surtout le long pont expérimental qui est bien plus « soft » que Revolution 9

    Moi aussi j’aime bien.

    La chanson devait faire partie de l’album blanc avec Not Guilty (voir Beatles Monthly Book N° 64).

    Je la verrais bien à la place de Long Long Long.

    On est effectivement dans une veine barettienne, rare chez les Beatles.

  • #105377

    los paranoias
    Participant

    Le double blanc est déjà suffisamment déséquilibré comme ça (sans doute l’album qui me fatiguait le plus lorsque jeunot je devais si souvent me lever pour soulever le bras de mon petit électrophone afin de sauter les morceaux pénibles ou faiblards) pour rajouter ce morceau horripilant. Dans la déconne, You know my name est autrement réjouissant, quasi montypythonesque !

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !