The BEATLES vs The JAM

  • Ce sujet contient 37 réponses, 7 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Sim, le il y a 1 semaine.
Vous lisez 37 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #119834
      Sim
      Participant

      The BEATLES VS the JAM

      the JAM : Institution anglaise de 76 a 82
      Une machine à singles a placer dans les charts.
      Pas reconnue en france a sa juste valeur.

      Paul WELLER FAN de base des fab4 qui a enregistré plusieurs reprises (rain, and your bird can sing…)

      PAUL M a repondu a l appel de PAUL W pour l album caritatif HELP (come together) dans les 90s

      Des points communs.

      – Un reprise commune SLOW DOWN. Les 2 excellentes
      – une influence tamla motown
      – la rickenbacker
      – une carrière fulgurante
      – des albums toujours evolutifs (sound affects, the gift…)
      – les costards de scene en debut de carriere
      – Sound effect est le lointain cousin de Revolver
      – des chansons pop rock tres melodiques
      – une suite d albums "parfaitd" ou presque
      – des albums live qui ne passent pas la rampe (prehistoire de la captation LIVE pour les beatles. Son brouilĺon pour JAM)

      Des différences

      -sur le plan vocal, les fab sont tres au dessus. WELLER a une voix a la steve WINWOOD, je trouve. Soul
      – JAM c une méteorite. Il n y a pas 2 parties de carriere (comme chez les fab4 ou les byrds)
      – les JAM sont un poil tendus. Plus WHO QUE BEATLES
      – des influences similaires pour un résultat assez different

      Qu en pensez vous ?

    • #119836
      4JB
      Participant

      Le premier LP acquis par Paul Weller fut Sgt Pepper’s, Peu après, il monte un groupe avec plein de reprises Beatles lors de leurs -rares-prestations.

      Arrive alors le punk rock, Weller est subjugué. Il marie dès lors sa passion pour les premiers disques des Who, les Beatles passent au deuxième plan. Peu après, les Jam recyclent la partie instrumentale de ‘She Loves You’ in ‘It’s Too Bad’, avant de calquer ‘Taxman’ pour ‘Start¨!’, même si la mélodie est toute différente. Le riff de ‘Doctor Robert’ est utilisé -speedé- pour ‘But I’m Different Now’.

      Tout comme les Beatles, les Jam ne font pas du surplace (les sources d’inspiration évoluent de semaine en semaine). Et se séparent au sommet de leur gloire.

    • #119837
      Bertrand Valton
      Participant

      Je ne connais pas assez, aucun single en tete, mais un ami en etait fan, oui, vers 82. Ah c’est une carrière météorite…manque de temps pour imprimer et en France on connaissait assez peu, c’est vrai. Weller/Winwood bien vu la comparaison je ressentais la meme chose, et en effet un coté Who (de son temps) c’est bien ça. Faut que je (re)découvre, j’ai toujours eu l’impression d’un son brouillon et assez agressif mais je me trompe probablement, je vais investiguer !

    • #119838
      Sim
      Participant

      L album le plus accessible est « sound affects », . Les critiques ont evoqué REVOLVER
      Le dernier est très bien aussi the gift, tres soul

    • #119839
      4JB
      Participant

      Mini-conseil : ‘All Mod Cons’.

    • #119840
      ALLIGATOR
      Participant

      Bordel j’ai ces galettes et je n’y arrive pas!

      Aurais je atteint l’âge de tata Paulette?…

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #119843
      4JB
      Participant

      Tiens, voici un titre des Jam particulièrement abouti :

      Une face B de 1981. On entend bien à quel point le trio sait se montrer créatif, tant au plan de la composition que des arrangements, entre effets descendus du psychédélisme anglais et licks de guitare empruntant quelques guirlands folky. Weller s’y révèle chanteur délicat, mais pas du tout éthéré.

      Mignon, mais à des miles de l’indolence.
      Peut-être pas pour Paulette. Quoique…

    • #119844
      4JB
      Participant

      Autre temps fort des trois garçons :

      Démarrage articulé autour d’un riff simple, bien trouvé, puis ambiance laidback. Puis, l’affaire prend forme, un power chord à la Pete Townshend, un pont en trois mouvements, rage maîtrisée, retenue et c’est fini !
      Pas pour Paulette, dirait-on.

    • #119845
      4JB
      Participant

      L’une des Rickenbacker de Paul Weller, elle donne le ton :

    • #119846
      4JB
      Participant

      Le tout dernier maxi des Jam, fin 1982, pochette victorieuse (alors que nous touchons à la fin) :

    • #119847
      4JB
      Participant

      Noel Gallager, Paul McCartney, Paul Weller :

    • #119850
      Fabulous
      Participant

      Je vais faire hurler JB mais je préfère encore Beware My Love à Mr Clean… 🙂
      Le morceau précédant est à mes oreilles plus intéressant
      comme quoi les goûts…..

    • #119855
      Laurent
      Participant

      De mon point de vue un groupe furieusement anecdotique que The Jam….
      Et puis ce son années 80…..Au secours!!!!

    • #119856
      4JB
      Participant

      De mon point de vue un groupe furieusement anecdotique que The Jam….
      Et puis ce son années 80…..Au secours!!!!

      Les Jam n’ont jamais eu un grand succès en France, on leur préférait Clash, Cure, Police, etc.
      Toutefois, au Royaume-Uni, pas moins de quatre singles Numéro 1 et une poignée d’autres dans le Top 5. Leurs deux dernier LPs ont été disques d’Or. Les concerts attiraient les foules.
      « Le son des années 80 » ? Quelques mini-incursions, légères, tout à la fin, mais sinon ??? Exemple : leur avant-dernier hit de 1982, ‘Town Called Malice’ :

    • #119857
      4JB
      Participant

      Oooops, erreur de manipulation, voici donc ‘Town Called Malice’ :

    • #119858
      4JB
      Participant


      Les Jam en studio

    • #119859
      4JB
      Participant


      Hommage ? (1965>>1980)

    • #119860
      4JB
      Participant

      Anecdotique, really ?

      – Le très sérieux Evening Standard, fondé en 1827 (!) classe les Jam 18e meilleur groupe britannique de tous les temps dans son Top 20.
      – ‘Sound Affects’ est classé en #8 dans la sélection Mojo des meilleurs albums 1980
      – Uncut place ‘All Mod Cons’ 16e dans leur liste (25 entrées) consacrée aux disques de la mouvance punk/new wave. Et premier concernant les rééditions de 2006 (la version Deluxe).
      Etc.
      Sinon, pas moins de 19 livres leur ont été consacrés.

      Les compilations ? Discogs en répertorie… 38 !

      A vos claviers.

    • #119861
      4JB
      Participant

      Quelques ouvrages :

    • #119865
      Laurent
      Participant

      Anecdotique, really ?

      – Le très sérieux Evening Standard, fondé en 1827 (!) classe les Jam 18e meilleur groupe britannique de tous les temps dans son Top 20.
      – ‘Sound Affects’ est classé en #8 dans la sélection Mojo des meilleurs albums 1980
      – Uncut place ‘All Mod Cons’ 16e dans leur liste (25 entrées) consacrée aux disques de la mouvance punk/new wave. Et premier concernant les rééditions de 2006 (la version Deluxe).
      Etc.
      Sinon, pas moins de 19 livres leur ont été consacrés.

      Les compilations ? Discogs en répertorie… 38 !

      A vos claviers.

      Rien hélas qui puisse changer la donne….
      Un groupe eighties de série B inateignable si on n’y était pas.
      Ceci étant dit rien n’empéche d’aimer non ?

    • #119866
      Mcbuty
      Participant

      Impossible de ne pas craquer sur ces 3 minutes de bonheur!!!!

    • #119867
      Mcbuty
      Participant

      La même en live pour les costumes très………..

    • #119868
      4JB
      Participant

      @ Laurent

      Hum hum.
      Passé les premières années en tant que groupe amateur, le groupe devient réellement les Jam en 1976, premier single en avril 77. Ultime concert en décembre 82, split définitif, pas de reformation. De fait, il ne s’agit pas « d’un groupe des années 80 ». Et encore une fois, pas de batterie électronique chez les Jam, pas de Yamaha DX7 ni de coiffures eighties. Leur dernier tube, ‘Beat Surrender’ (N°1 in UK), est clairement de la soul musclée, avec piano et cuivres, zéro synthé, aucune tendance ABC, Depeche Mode, Spandau Ballet et consorts.

      Introduction du chapitre (près de 3 pages) qui leur est consacré dans ‘Le nouveau dictionnaire du rock’ (Robert Laffont) -extrait: « Fortement influencé par les Who*, ce trio phare fut le plus populaire de Grande-Bretagne entre 1978 et 1982. Il a laissé une des œuvres les plus énergiques et convaincantes de la période (…) ». Conclusion du dit chapitre : « (…) la médiocrité de la vie britannique pour apprécier l’élégance avec laquelle The Jam en avait fait sa principale source d’inspiration« .

      *Les Who des débuts

      C’est ça, un groupe de série B ?

      Complément : on annonce en 2015 (!) une grande exposition consacrée au groupe à Liverppol. Inaugurée le 1er juillet 2016 en présence du batteur Rick Buckler, elle devait se tenir jusqu’au 25 septembre, mais a été prolongée de deux semaines devant la demande populaire.

      Populaire, oui, au Royaume-Uni évidemment.
      ______

      Ci-dessous, les fameux hebdos anglais où ils décrochent la une :

      On notera , sur le 3ème NME, que les Jam étaient alors le groupe favori des lecteurs !

      ______

      Dans le gros pavé’The Ultime Music Companion édité en 2000 par Mojo (914 p.), deux pages entières, une pour ‘All Mod Cons’, l’autre pour ‘Sound Affects’.

      Voilà voilà.

      « Zone B » vue du pays du camembert et de Téléphone, je suppose.

      Pour conclure, les Jam ont été les plus représentatifs du renouveau mod qui, dans sa lancée, a produit des dizaines d’ensembles excitants. Voir à cet effet le quadruple ‘Eddie Piller presents The Mod Revival’, 92 chansons, avec les Chords, Purple Hearts, Merton parkas, etc. et, bien sûr, les Jam en ouverture.

    • #119869
      4JB
      Participant

      Complément (tant qu’à présenter un panorama pas trop étriqué).

      Vous connaissez peut-être ces deux célèbres pavés édités par Flammarion :

      Et bien, deux albums des Jam figurent dans le premier et 9 (!) chansons dans le deuxième.
      Sans commentaire.

    • #119876
      Sim
      Participant

      @ Laurent

      Hum hum.
      Passé les premières années en tant que groupe amateur, le groupe devient réellement les Jam en 1976, premier single en avril 77. Ultime concert en décembre 82, split définitif, pas de reformation. De fait, il ne s’agit pas « d’un groupe des années 80 ». Et encore une fois, pas de batterie électronique chez les Jam, pas de Yamaha DX7 ni de coiffures eighties.

      Réécouter THE GIFT ce matin

      Les JAM ont été vendu tout d abord comme un group punk ! Cf pochette du 1er album.

      Alors que definitivement, les JAM sont des enfants des sixties (WHO, KINKS,FAB4. TAMLA…). C un groupe des 70s

      The GIFT, c l entrée dans les années 80. Le son est plus moderne et a bien vieilli. Les compos sont un peu en dessous des albums precedents.

    • #119877
      Sim
      Participant

      DES ALBUMS ET DES CHANSONS COURTES

      c appréciable

      Une douzaine de titres de moins de 3mn bourrés d energie qui vont a l essentiel c super
      Des albums d une grosse 1/2 h ça suffit amplement

      Comme les 1ers albums des fab
      ou ceux des stray cats, des kills…

      ce que n a pas reussi a faire Julian LENNON dont les chansons ont tendances a s etirer inutilement. A sa decharge Il n est pas le seul…

    • #119878
      4JB
      Participant

      Tiens, à propos (voir plus haut) de l’expo ‘The Jam: About the Young Idea’, elle a tout d’abord eu lieu à Londres, puis à Liverpool. A cette occasion, publication d’une -double- compilation parfaite, ‘The Very Best Of The Jam – About The Young Idea’. Remaster sans peur et sans reproche aucun, elle aligne, par ordre chronologique* 47 chansons significatives. Fabuleux.

      * important pour suivre la perpétuelle évolution du groupe. Inclut un inédit et une rareté.

    • #119879
      4JB
      Participant

      Voici à quoi ressemblait l’expo 2015-2016 :

      Pas mal pour -ahem- un groupe « de zone B »

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 3 jours par 4JB.
    • #119883
      4JB
      Participant

      Alors que definitivement, les JAM sont des enfants des sixties (WHO, KINKS,FAB4. TAMLA…). C un groupe des 70s

      Et, important dans leur approche mod, les Small Faces ! Au début 1982, Weller se coiffait comme Steve Marriott en 66 :



      Note : Laurent estime peut-être que les Small Faces sont aussi un groupe anecdotique…

    • #119900
      Sim
      Participant

      LA REFORMATION DES JAM

      Comme pour les FAB4 ou OASIS. Ca a été un serpent de mer.
      Aujourd’hui ca n a plus d interet…

      Les 2 comperes ont monté une sorte de tribute band.

      La carrière solo de Paul WELLER est en dessous de celle de JAM

      J ai ecouté un peu STYLE COUNCIL et qq disques solo (dont le live de la tournée en solo) sans etre completement convaincu

    • #119947
      4JB
      Participant

      La carrière solo de Paul WELLER est en dessous de celle de JAM
      J ai ecouté un peu STYLE COUNCIL et qq disques solo (dont le live de la tournée en solo) sans etre completement convaincu

      En effet, après le split, c’est clairement moins exaltatnt.
      En 1980, quand on demandait à Weller ce qu’il pensait du retour de John Lennon (avant le 8.12 donc), celui-ci, encore arrogant, déclarait qu’il s’en fichait, que la bonne période c’était avec les Beatles et que la suite n’avait pas grand intérêt.
      On pourrait aujourd’hui dire pareil de son parcours à lui, même si de fort belles choses nichent dans sa discographie post-Jam. Pas mal de moyen-faible aussi, hélas…

    • #119950
      4JB
      Participant

      (suite)

      Recommandé : l’édition Deluxe de ‘Wild Wood’, Weller y est généralement bien inspiré, bon feeling de l’ensemble (y compris le disc 2).

    • #119951
      4JB
      Participant

      Quelques clins d’œil Beatles/Lennon de Weller via les pochettes de disques :

      :
      Dos de ‘Our ‘Favorite Shop’ (Style Council), in ‘Stanley Road’

    • #119957
      4JB
      Participant

      Pour les amateurs des Jam, ravissant coffret contenant l’intégrale des albums*. Chaque disc est glissé dans une pochette ouvrante en carton épais, avec une tranche. Le son est excellent.

      * à noter que, comme les Beatles avant eux -mais pas seulement-, le trio a publié plusieurs singles exclusifs hors-albums.

    • #119958
      4JB
      Participant

      Titre du coffret ci-dessus : Classic Album Selection

    • #119960
      Sim
      Participant

      LE COFFRET , LA DISCOGRAPHIE PARFAITE.

      j avais acheté en plus

      Le LIVE . son brouillon. Je prefere les versions studio

      The EXTRA . Cd plein comme un oeuf, mais dispensable

    • #119964
      4JB
      Participant

      A ne pas négliger, ce double :


      Fourreau cartonné entourant le boîtier cd

      Versions bien envoyées, la pêche, bonne sonorité dans l’ensemble. Existe, série limitée, avec un disc Live en plus, pas mal du tout, capté au Rainbow de Londres en 1979.

    • #119990
      Sim
      Participant

      THE JAM IN CONCERT LIVE AT BINGLEY HALL BIRMINGHAM

      Excellent concert disponible you tube.
      Derniere periode avec les cuivres.

      Ca laisse des regrets sur la fin du groupe qui etait en plein virage au niveau du son.

      Il y avait du potentiel a venir. A la place, on a eu droit au gentil et branché STYLE COUNCIL…

Vous lisez 37 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.