Tentative d'explication des titres d'albums de McCartney

Ce sujet a 7 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Flowers, il y a 2 ans et 4 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #103543

    Flowers
    Participant

    Il ne s’agit pas ici de faire de la psychologie de comptoir…mais juste d’essayer de comprendre et d’interpreter les titres des albums de la carrière solo de McCartney, ce qui se cache « derrière ». En trouver la signification. Car un titre d’album signifie quelque chose, meme inconsciemment. Alors allons y…et toutes les remarques sont bienvenues !

    McCartney I : c’est un nouveau depart et le titre se passe d’explication

    Ram : « je suis libéré de mes contraintes de groupe, alors je fonce, comme un bélier ».

    Wild Life : « j’assume parfaitement ma vie familiale et bucolique »

    Red Rose Speedway : là c’est difficile de trouver une explication qui tienne…bon, ‘speed’ peut bien sur evoquer la dope, Macca a le nez en plein dedans a cette epoque…bref, titre purement « paradis artificiel »…je ne vois pas d’autre explication

    Band On The Run : la fuite en avant avec sa nouvelle formation, ou alors le regret d’un groupe disparu (les Beatles) ?

    Venus & Mars : le point sur sa vie de couple avec Linda, ses hauts et ses bas, he oui ma bonne dame dejà 7 ans…

    Wings at the Speed of Sound : une allusion evidente et assez plate aux tournées de cette epoque

    London Town : alors là tres difficile de trouver une explication a ce titre pour un album peu consistant…peut etre un clin d’oeil au fait qu’il a été enregistré dans les iles vierges, justement aux antipodes de Londres ? sinon je ne vois pas…quelqu’un a un avis ?

    Back To The Egg : le retour à l’oeuf, donc aux sources du rock (notez que les cinéphiles découvrent les oeufs d’Alien la meme année…)

    McCartney II : meme esprit que MC1

    Tug Of War : « le torchon brule », l »epreuve de force », allusion a la fin des Wings ? Macca tiraillé entre sa vie passée (de groupe) et la carrière solo qui l’attend ?…le mot « War » n’est pas courant chez Macca et prend a contrepied.

    Pipes Of Peace : l’acronyme donne…POP, tout un programme ! Jeu de mot lié à Tug of War comme chacun sait.

    Press To Play : clin d’oeil a une periode notoirement sous le signe de la technologie. Ou alors pourrait signifier « appuyez, vous m’entendrez ! » comprenez : oui je suis toujours là…

    Flowers In The Dirt : « je reste une fleur dans la boue musicale penible des années 80″…la aussi le mot « Dirt » surprenant chez Macca prend a contrepied.

    Off The Ground : « c’est bon les gars je suis reparti !! »

    Flaming Pie : clin d’oeil au reve de Lennon et de sa Flaming Pie, retour aux sources suite aux Anthology.

    Driving Rain : « Pluie battante », periode plutot sombre (deces de Linda 3 ans avant, fin de George), meme si l’album aurait du s’appeler Blue Skies (pour celebrer Heather ?). L’inconscient melancolique a finalement pris le dessus…

    Chaos & Creation in the Backyard : « c’est la merde avec Heather mais ça ne m’empeche pas de créer les mecs ». Tout comme « War » et « Dirt », « Chaos » est un mot assez brutal chez Macca. Et justement, tout comme avec les albums Tug of War et Flowers, il y a un « réveil », un choc, comme un point important dans sa carrière c’est très curieux…

    Memory Almost Full : « j’aborde avec sérénité le seuil de la vieillesse et je vous en parle »

    New : « sans trop tomber dans le jeunisme je vous montre que je reste dans le coup »

  • #103544

    dave64
    Participant

    Alors pour moi Venus and Mars est un pied de nez à Lennon qui devait venir à la nouvelle orleans et yoko en a décidé autrement car les planètes n ‘était alignées.

    Memory almost full: Macca a dit lui même dans une interview qu’en regardant son tel portable, était inscrit « Mémoire pleine » et il trouvait ça bien pour un titre d’album car sa tête était pleine de chanson à ce moment là.

    Flowers in the dirt: pour moi c’était son côté pro écolo du moment « faut sauver la planète etc »
    Donc fleurs dans la saleté phrase dans une chanson « that day is done »de l’album qui amena au titre de l’album.
    voilà pour moi

  • #103577

    Flowers
    Participant

    Alors pour moi Venus and Mars est un pied de nez à Lennon qui devait venir à la nouvelle orleans et yoko en a décidé autrement car les planètes n ‘était alignées.

    Memory almost full: Macca a dit lui même dans une interview qu’en regardant son tel portable, était inscrit « Mémoire pleine » et il trouvait ça bien pour un titre d’album car sa tête était pleine de chanson à ce moment là.

    Flowers in the dirt: pour moi c’était son côté pro écolo du moment « faut sauver la planète etc »
    Donc fleurs dans la saleté phrase dans une chanson « that day is done »de l’album qui amena au titre de l’album.
    voilà pour moi

    ah interessant surtout l’explication pour Venus and Mars, ça je prends ! Une explication rationnelle au choix de ce titre.
    Mais mon idee était un peu différente, on le sait comment il a choisi les titres, pas de probleme, mais c’est la « signification » inconsciente qui se cache derriere…
    Pour Venus, cela peut etre cette ‘mise au point des relations avec Linda, on sait qu’ils n’étaient pas specialement fideles l’un pour l’autre hein…:-) et…je ne sais pas qui a commencé…!
    Pour Flowers, oui ok pour le coté ecolo bien sur, qui d’ailleurs commence vraiment a ce moment là. Donc ton interpretation est parfaitement recevable. Simplement j’aime bien l’idee qu’il se voit un des derniers « remparts » dans la daube de la seconde moitié des eighties…! et là le titre trouve une autre résonance. Peut etre tiré par les cheveux mais justement, c’est tout l’interet de l’exercice. Que veut il vraiment dire derriere ce titre ?
    Pour Memory oui je me souviens que le portable c’était son explication ok, mais comme souvent c’est a double sens chez Macca, à moins que là ausssi l’inconscient (comme dans le titre de Flowers) joue egalement son role : le theme de la vieillesse est clairement abordé dans nombre des chansons, très ouvertement. Et pour la première fois, sans fard (ce qui en fait d’ailleurs un album très interessant, derrière son coté léger).

  • #103587

    dave64
    Participant

    Pour Venus, cela peut etre cette ‘mise au point des relations avec Linda, on sait qu’ils n’étaient pas specialement fideles l’un pour l’autre hein…:-) et…je ne sais

    Infidèle ?? J ai zappé cet épisode dans les bios que j ai lu ils n est parle jamais

  • #103588

    4JB
    Participant

    Flaming Pie : clin d’oeil au reve de Lennon et de sa Flaming Pie, retour aux sources suite aux Anthology.

    Ben oui.
    La grosse erreur du disque a été de ne pas pousser le concept plus loin, plus profond, plus « Flaming Pie » en fait.
    Voilà ce qu’un mordu de Macca pourrait amener aux pièces de la défense :
    « Paul a toujours aimé varier les plaisirs, et IL ne voulait pas non plus balancer aux orties un ‘Young Boy’ accrocheur ».
    Supposition stylisée, n’est-ce pas.
    En réalité, avec Jeff Lynne (ne pas se focaliser sur la caisse claire, écouter le reste), le Mc, qui fit judicieusement appel à George Martin pour certains arrangements, avait tout en pogne pour balancer un pavé gigantesque.
    Mais.
    Mais quoi ?
    Il manquait encore un single absolu, fédérateur*.
    Ce ‘Flaming Pie’ est un peu l’équivalent de ‘Flowers in The Dirt’, un montage, au format album, de trucs hétéroclites, sans vision globale. Dommage ?
    Oui, car il n’y a pas un « son Flaming Pie ».
    Non, parce que c’est ce que les gourmands de McCartney semblent apprécier, cet aspect « je butine à ma guise ».

    * il n’y en a pas dans ‘Flaming Pie’. ‘Young Boy’ va à l’encontre de la touche de McCompositeur, on ne se souvient pas du refrain, ni de rien d’ailleurs. Il eut fallu du costaud. Une reprise, comme Harrison avec ‘Got My Mind…’ une décennie plus tôt ?
    Pourquoi pas.
    Oui mais quoi ? McCartney, passé les Beatles et un bon plan saur ‘Wild Life’, est à la gare.
    Oui mais quoi ?
    ‘She’s Got Everything’ des Kinks par exemple. Un titre en titane, peu connu du grand public. Là, avec un Lynne conquis d’avance, nous aurions pu entrevoir du grandiose, du, mais oui, populaire. Tant pis pour nous.

  • #103594

    Flowers
    Participant

    il n’y a pas un « son Flaming Pie ».
    ‘Young Boy’ va à l’encontre de la touche de McCompositeur, on ne se souvient pas du refrain, ni de rien d’ailleurs. Il eut fallu du costaud.

    Indeed, je plussoie (meme si, tres clairement, on s’eloigne vaguement du topic…)

  • #103595

    Dear One
    Participant

    Flowers OK pour presque tous les albums , quelques touches perso :

    Mac 1 : je suis déprimé mais je suis …Mccartney !
    Ram : le coeur de la campagne m’a redonné confiance , fonce et montre ce que tu peux faire !
    wild life : retour à la vie sauvage et à la simplicité musicale avec un petit groupe
    Red rose speedway : retour à l’herbe et aux tournées , j’ai plein d’idées , dur de choisir !
    Band on the Run ; le trio « en fuite » on va voir ce qu’on va voir !
    Venus and Mars : entre l’ Amour et la Guerre toujours Paul&John ; dommage pour la rencontre

    suite plus tard

  • #103624

    Flowers
    Participant

    Red rose speedway : retour à l’herbe et aux tournées

    hé oui là colle assez bien…

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !