Si tu aimes ce disque, tu devrais aimer celui-là

Ce sujet a 15 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  4JB, il y a 8 mois et 4 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #111261

    4JB
    Participant

    Bon, remarquez que ça ne marche qu’une fois sur cinq. Et encore.
    Souvent, on a l’impression que ça devrait faire le même effet sur quelqu’un d’autre que sur soi-même, déconfiture…

    Prenons un exemple facile de raté quasi garanti : si tu adores les premiers Stones, tu devrais te régaler avec les Pretty Things de 1964-65. Pourquoi un tel échec annoncé ? Parce que, à l’heure actuelle, l’amateur des Rolling Stones veut entendre ses idoles (ou terme analogue), pas d’autres êtres humains qui font une musique de même nature, sans être pourtant, du tout, de misérables copieurs.

    Mais bon.

    Il est possible (une chance sur 5 donc, en gros), que l’amateur de ce LP fort connu :

    …trouve du plaisir avec celui-là :

    La deuxième vague du british blues boom* en pleine incandescence. A noter que le (disque de) Savoy Brown est (1967) antérieur au Fleetwood Mac. On retrouve des traces de leur approche chez les Beatles 68-69.

    *la première date de la toute fin des ’50s, sous impulsion de Cyril Davies, Alexis Korner & co.

    10’000 autres « Si tu aimes ce disque, tu devrais aimer celui-là » sont envisageables, à vos neurones si ça vous interpelle.

  • #111311

    4JB
    Participant

    Foudroyant succès quant à ce sujet.
    .-.-.-.-.

    Ces deux LPs sont devenus des références :

    Possible que celui-ci, très bon*, ne décevra pas l’amateur du jeune Costello :

    * passé ce coup d’éclat, Joe Jackson tentera le follow-up, la diversification et une espèce de muzak pour adultes. Mouais.

  • #111314

    unclejack
    Participant

    Je sauve encore celui-ci pour Joe Jackson

  • #111315

    unclejack
    Participant

    et en effet les deux premiers Costello sont parfaits

    après c’est autre chose, parfois de grandes choses, parfois un peu chiant, jamais mauvais

    et c’est, en effet, un peu pareil pour Joe Jackson

    mais celui-ci je l’aime

    ça m’a fait découvrir entre autres, Cab Calloway ! 🙂

  • #111323

    4JB
    Participant

    Surprise !

    La ‘street credibility’ de Robbie Williams avoisine le zéro absolu. Au mieux, on évoquera un has-been pas pire que les autres. Au mieux.

    Pourtant.

    Si tu aimes ce disque :

    …probable que celui-là, de veine analogue, pourra t’émoustiller. Range la redingote snob au vestiaire de l’usine et réapprends le clap à ces doigts tout engourdis.

  • #111328

    Matthieu
    Participant

    Si tu aimes ce disque-là :

    Alors tu adoooooooreras celui-là:

  • #111333

    4JB
    Participant

    ——-
    SUITE
    ——-
    Qui apprécie l’électricité stonienne, les rappels au rock’n’roll et au rythm’n’blues vicieux (‘Teenage Head’, la chanson) de :

    pourrait s’offrir la version Repertoire de leur premier trente, réédition truffée de titres primordiaux (Rosalyn, Don’t Bring Me Down, Big Boss Man…) Son 24 carats, sauvagerie lourde :

    Le tout en coquet digipack, super livret 16 pages.

  • #111401

    unclejack
    Participant

    Surprise !

    La ‘street credibility’ de Robbie Williams avoisine le zéro absolu. Au mieux, on évoquera un has-been pas pire que les autres. Au mieux.

    Pourtant.

    Si tu aimes ce disque :

    …probable que celui-là, de veine analogue, pourra t’émoustiller. Range la redingote snob au vestiaire de l’usine et réapprends le clap à ces doigts tout engourdis.

    Bien joué ! 🙂

    mais tu ne peux pas demander à un fan d’Eudeline d’enlever sa redingote snob

    je vais l’écouter néanmoins 😉

  • #113582

    4JB
    Participant

    Si tu apprécies ces deux LPs :

    …possible que tu trouves du bon miam dans ceux-ci :

    Extraits :

  • #113590

    Flowers
    Participant

    Foudroyant succès quant à ce sujet.
    .-.-.-.-.

    Ces deux LPs sont devenus des références :

    Possible que celui-ci, très bon*, ne décevra pas l’amateur du jeune Costello :

    tiens oui ! je n’y avais jamais prété attention…
    Ah « Steppin out » c’était bon quand meme hein, un ovni dans les années 80…
    Jusqu’au jour ou j’ai vu une interview du type d’un mépris sans filtre pour la pauvre Madonna, avec un air supérieur il était vraiment odieux. Un curieux bonhomme…je crois bien qu’il avait sorti un album « à trois faces »….heu…comment dire…!!!

    • #113616

      Mcbuty
      Participant

      Une perle que ce premier album de Joe Jackson , « Look Sharp » , son bassiste inspiré et sa pochette classieuse illumineront la grande année 1979… Au fait l’album à trois face s’appelle « Big World » et date de 1986.Quant à Costello sa voix a toujours été pour moi un obstacle infranchissable!!

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par  Mcbuty.
  • #113599

    Matthieu
    Participant

    Emmitt Rhodes, c’est terrible que ce mec ne soit pas plus connu !
    Pour les amateurs du Mc, il est indispensable de se plonger dans sa discographie. Il est un peu dans le même genre, musicien à tout faire, et mélodies géniales. Je conseille ce double CD, tout à fait charmant :

    Mon image

    Ne pas hésiter non plus à découvrir ses enregistrements avec le Merry-Go-Round, c’est super pop ! (influences Beatles, Byrds, Left Banke…)

    Mon image

  • #113601

    Matthieu
    Participant

    Par contre, Stealers Wheel, je ne connaissais pas, et j’adore l’extrait proposé. Merci pour la découverte !
    C’est noté sur la liste !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 2 semaines par  Matthieu.
  • #113639

    4JB
    Participant

    Si ce EP de british beat enlumine ta chaumière, celui-ci pourrait prolonger les festivités :

    Enregistrements à Abbey Road, pressages sur Parlophone, les Hollies suivent les Beatles avec, systématiquement, quelques mois de retard. Ce qui n’enlève rien à leurs enchantements d’une inaltérable fraîcheur.

    P.S. La photo utilisée date de deux ans avant la mise en bacs de ce joyeux EP français.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 1 semaine par  4JB.
  • #113651

    Matthieu
    Participant

    Si on aime les harmonies vocales, et les mélodies imparables, les Hollies se posent clairement sur le devant de la scène.

    ‘Bus Stop’ est quand même une sacré chanson, tellement nostalgique.
    Et comment en parler sans évoquer son auteur Graham Gouldman ?

  • #113701

    4JB
    Participant

    Si ces deux albums tournent épisodiquement chez toi :

    Celui-ci pourrait t’offrir une fusion à chaud de la doublette ci-dessus :

    Les qualités des uns et des autres gomment les défauts des uns est des autres. Happy together ?
    Non, c’est juste une piste, l’être humain n’est pas un robot ménager. Ni un mixeur. Même si, à l’aube de 2019, on dirait que oui.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !