Run For Your Life

Vous lisez 14 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #118208
      4JB
      Participant

      La chanson qui boucle ‘Rubber Soul’. Elle confirme l’aspect anglo-américain, tant musicalement que sur le plan des paroles. L’intro acoustique sera reprise par les Kinks (Dandy) et les Herman’s Hermits.

      Les paroles reprennent la phrase cruciale de ‘Baby, Let’s Play House’, Paul et George se partagent les guitares, le refrain emprunte aux Byrds le sens des arrangements vocaux, il s’agit, semble t-il, de pur Lennon magnifié par les trois compères.

      En réalité, c’est un single potentiel, vigoureux, évident. La voix de John Lennon, sa façon, wow, il donne le ton ’65-66.

      Bien plus tard, Lennon n’en fera pas grand cas, se référant, sous surveillance, aux paroles macho inspirées par ‘Baby, Let’s Play House’.

    • #118210

      Isolée, elle est formidable. Mais la pochette ci-dessus montre bien qu’elle était bien entourée, voire cernée!

    • #118217
      4JB
      Participant

      La superbe photo qui illustre ‘The Beatles Soul’ est due à Robert Whitaker, Studio Farrigdon, Londres, décembre 64 ou janvier 65 :

      Il a photographié les Beatles à d’autres occasions, il était pote avec Lennon, on lui doit entre autres la fameuse butcher cover.

      Sinon, ‘Run For Your Life’ a été reprise et enregistrée par Nancy Sinatra. Pardon ? Oui, les paroles machistes ont été transposées, little girl devenant little boy. On dit comment macho au féminin ?

    • #118218
      4JB
      Participant

      A noter que ‘Run For Your Life’ est également présent sur le EP français ‘Michelle’ au couplage identique à ‘The Beatles Soul’ :


      Dos de la pochette (le recto reprend la photo de Rubber Soul)

    • #118219
      Laurent
      Participant

      De mon point de vue, une chanson mineur.
      L’une des deux faiblesses de Rubber Soul avec What Goes On.

    • #118222
      4JB
      Participant

      Hum.
      Robert Gordon ou les Cowboy Junkies ont su extraire la sève de cette chanson dite mineure.

    • #118223
      4JB
      Participant

      En France, Richard Anthony, avec Jacques Chaumelle, adapte plutôt bien ‘Run For Your Life’.

    • #118229
      4JB
      Participant

      Même si elle est placée à la fin du LP Rubber Soul, ‘Run For Your Life’ fut la première à être enregistrée. On peut lire ceci dans le ‘Complete Recording Sessions’ de Lewisohn (extrait) :  » Malgré le rejet tardif de Lennon quant aux paroles, le résultat sonne comme une très bonne chanson pour une majorité d’autres gens ».

      La guitare acoustique est jouée par Lennon, l’une des deux guitares électriques par Harrison, la deuxième est-elle de Paul ou de John, en overdub ? Le mystère continue à planer, les avis divergent. Des infos à ce sujet, quelqu’un ?

    • #118230
      4JB
      Participant

      Et pendant ce temps, ‘Run For Your Life’ est face A d’un nouveau single en Italie, ‘Michelle’ au dos :

    • #118240
      4JB
      Participant

      On oublie que Yellow-Sub n’est pas qu’un forum, mais aussi -et surtout- un site consacré aux Beatles. A propos de ‘Run For Your Life’, voici ce que l’on peut lire :

      « L’histoire de la chanson
      La chanson fut écrite à Kenwood. Il s’agit plus d’une référence à Lennon lui-même et à ses problèmes qu’un conseil macho envers une jeune fille infidèle. C’était basé sur le vers « I’d rather see you dead little girl than to be with another man (je préfèrerais te voir morte jeune fille plutôt qu’avec un autre homme) », que John avait tiré de la chanson de 1955 d’Elvis Presley « Baby Let’s Play House ». C’était l’une de ses chansons-confessions, transposées de la première à la troisième personne pour brouiller un peu le message.
Paul McCartney raconte : « John était toujours en train de courir pour sauver sa vie. Contrairement à lui, je n’étais pas marié, et aucune de mes chansons n’aurait parlé de « t’attraper avec un autre homme ». Ça n’avait jamais fait partie de mes préoccupations parce que j’avais une petite amie et que j’allais aussi avec d’autres filles. C’était une relation très ouverte, alors je n’avais pas les soucis de John. C’était une chanson un peu macho. Un truc à John, largement. » « 

      La base est correcte, sauf qu’il ne s’agit pas de « la chanson de 1955 d’Elvis Presley : « Baby Let’s Play House », mais de l’interpréatation d’une création déjà publiée en 1954 par Arthur Gunter.
      On peut se demander aussi pourquoi il est question de « transposée de la première à la troisième personne pour brouiller un peu le message. » Les paroles de ‘Run For Your Life’ sont à la première personne.

    • #118241
      4JB
      Participant

      Autre point d’intérêt, ce single des Kinks :

      La face A démarre exactement comme ‘Run For Your Life’, la B en développement électrifié, le beat est identique.

      Pas mal !

      Un 45 tours des Kinks articulé autour de ‘Run For Your Life’, même s’il s’agit d’un single germanique (entre autres), ça se passait en temps réel. Et c’est là qu’apparaît Lemmy. Oui, ami(e)s.

    • #118251
      Eric
      Participant

      Bonjour à tous
      C’est amusant, je reecoutais Rubber Soul, histoire de me remettre ce Run For Your Life en tête, et je me suis fais la réflexion que I’m Looking Through You de McCartney semblait livrer la version de Paul d’un même thème : la jalousie.
      Lennon est colérique et menaçant là où McCartney est plus réfléchit, tout aussi blessé, mais cherche à comprendre.
      Et puis les 2 chansons ont une intro acoustique fortement jouissives et des mélodies enlevées

    • #118255
      4JB
      Participant

      @ Eric

      C’est vrai qu’un bon petit single tel que celui-ci eut été cohérent :

      Pas in UK, mais aux USA par exemple, ou au Canada, c’était alors dans l’air.

    • #118396
      rorold
      Participant

      et pourtant John la détestait, elle fait partie comme and your bird can sing ou cry baby cry des chansons poubelles pour lui !

      personnellement ses chansons qu’il disait poubelle font souvent partie pour moi de mes préférées lol!

      était ce une marque de rébellion, de provocation de John envers sa période Beatles?, j’ai souvent tendance à me le dire ^^

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 jour et 11 heures par rorold.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 jour et 11 heures par rorold.
    • #118402
      4JB
      Participant

      et pourtant John la détestait, elle fait partie comme and your bird can sing ou cry baby cry des chansons poubelles pour lui !

      Lennon se réfère le plus souvent aux paroles, pas tant à la musique. Comme si celle-ci n’était qu’un véhicule, un taxi.
      Alors que -la musique- c’est souvent le moteur. Si, en 2020, les Beatles sont toujours appréciés, est-ce pour les lyrics ? En partie peut-être. C’est surtout le son engendré par les garçons qui fait toujours mouche. Les mots sont parfois si merveilleusement scandés, ‘I Am The Walrus’ : le peu de mélodie des couplets demeure fracassant grâce au phrasé, conjugué au beat d’un groupe rôdé et à des arrangements -réellement- extraordinaires.

Vous lisez 14 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !