Recul : Beatles Oldies, bon album ?

Vous lisez 14 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #108848
      4JB
      Participant

      Libellé complet : A Collection Of Beatles Oldies (But Goldies !)

      On connaît l’histoire, il fallait un disque pour la Noël 1966, les garçons étaient éparpillés. alors on mit ceci dans la hotte :

      Quelques mixes alors, inédits dans la version stéréo, un ‘Bad Boy’ déjà connu aux USA et en Allemagne mais pas in UK, le tout présenté dans le désordre et sous superbe visuel, avec au dos une photo mieux qu’extraordinaire. Le LP ne grimpa pas au sommet et ne fut jamais officiellement réédité en compact disc.

      On y entend pourtant un ‘She Loves You’ en fake stereo différent de la version US.
      Alors ?
      Bonne compilation pour les fêtes ou 3x rien ?
      On remarque la présence de ‘Michelle’, chef d’œuvre de Paul qui, en 65, ne fit pas l’objet d’un single UK.

    • #108857
      Cimrya Deal
      Participant

      Au final, elle fait (assez) bien le bilan des ‘années tournées’ et est un résumé de la première période des Fab Four. Le design est superbe et j’avoue n’être jamais tombé dessus, pourtant elle me fait bien envie! Pour pas mal de fans c’était l’occasion d’avoir tous les singles sur une même galette; pas rien à l’époque!

    • #108863
      4JB
      Participant

      Pour pas mal de fans c’était l’occasion d’avoir tous les singles sur une même galette; pas rien à l’époque!

      Pas tout à fait : ‘Love Me Do’ et ‘Please Please Me’ brillent pas leur absence.
      Trois chansons n’avaient pas été publiées, au Royaume-Uni, au format single : Michelle, Yesterday et Bad Boy.
      Tiens, au fait, qui a décidé de la tracklist ? Et de l’ordre quasi-aléatoire des 16 chansons réparties sur les deux faces ? N’est-ce pas curieux de faire figurer, tout à la fin, ‘I Want To Hold Your Hand’ après ‘Eleanor Rigby’ ?

    • #108878
      jeancoco
      Participant

      C’est une compile, donc on peut être indulgent sur l’ordre des titres sur l’album.
      Par contre je préfère de loin la compile made in France « Les Beatles dans le 14 plus grands succès ».
      Je l’avoue, je ne sais pas pourquoi, mais c’est comme ça.
      J’aimerais bien une réédition officielle (comme pour les japonais et les américains) des albums made in France en CD.
      Vous imaginez une réédition du fameux Beatles 1965 ?

    • #108931
      4JB
      Participant

      C’est une compile, donc on peut être indulgent sur l’ordre des titres sur l’album.

      En général, les placer dans l’ordre de leur parution est ce qu’iil y a de préférable, les doubles rouge et bleu, ainsi que ‘One’ en bénéficient : on peut ainsi suivre l’évolution musicale des artistes, pas mal du tout.

      Ci-dessous, le dos la pochette et cette saisissante photo de Robert Whitaker (orthographié Whittaker dans les crédits) :

    • #108934
      4JB
      Participant

      @jeancoco : le CD ’14 plus grands succès’ existe sur le marché parallèle, vinyl replica :

    • #108936
      Cimrya Deal
      Participant

      En général, les placer dans l’ordre de leur parution est ce qu’iil y a de préférable, les doubles rouge et bleu, ainsi que ‘One’ en bénéficient : on peut ainsi suivre l’évolution musicale des artistes, pas mal du tout.

      Oui enfin… Faire du mastering vinyl est un exercice délicat. En vrai on peut pas tout faire. Quand on a une durée relativement courte, on est assez libre. Par contre, quand on essaie de faire rentrer plus de musique on a quelques limitations. Notamment les fins de face manquent de dynamique par rapport aux débuts de face. C’est toujours le cas en 2017 malgré l’évolution du materiel de gravure donc je vous laisse imaginer ce qu’il en était en 1966!

      Bref tout ça pour dire qu’en fin de face la personne chargée du mastering a tendance à caler les morceaux jouant le moins sur la dynamique. C’est pas forcément un choix. Surtout quand on essaie de caler plus de musique que d’ordinaire (on a là 16 morceaux au lieu des 14 habituels).

      Et oups j’avais pas capté qu’il y avait ni Love Me Do ni Please Please Me; mea culpa. J’imagine que c’est parce qu’elle n’était pas publiée par Northern Songs!

    • #108937
      4JB
      Participant

      Oui enfin… Faire du mastering vinyl est un exercice délicat. En vrai on peut pas tout faire. Quand on a une durée relativement courte, on est assez libre. Par contre, quand on essaie de faire rentrer plus de musique on a quelques limitations. Notamment les fins de face manquent de dynamique par rapport aux débuts de face.

      Et bien, il suffit de voir le double bleu vinyle. Chronologique et dépassant le temps « autorisé » pour le support.
      Est-ce que quelqu’un s’en est plaint ?
      Le rouge, lui c’est le contraire : il reste un paquet de place. Hormis votre misérable serviteur, personne n’a ronchonné non plus. Sauf erreur.

      • #108950
        Cimrya Deal
        Participant

        Et bien, il suffit de voir le double bleu vinyle. Chronologique et dépassant le temps « autorisé » pour le support.

        Alors chaque face du double bleu ne dépasse la durée de chaque face du Oldies. On reste dans la norme des 25 minutes en gros. Après il faut voir que les doubles rouges/bleus sont sortis en 73 à une époque où les pressages étaient souvent moins soignés que dans les années 60.

        Et après, je soulève le problème: en quoi tout mettre par ordre chronologique est un gage de qualité? C’est juste que depuis les doubles rouges/bleus on s’est habitués à tout avoir dans cet ordre. Mais honnêtement, moi ce qui m’interesse c’est d’avoir un machin agréable à écouter. Je faisais le test hier soir. J’écoutais Quarantine the Past, le best of de Pavement. Je le trouve très très bon, avec une super sélection de titres (bon je trouve juste qu’il manque quelques titres de l’album de Wowee Zowee, mais je m’égare) et je me disais juste que c’était un peu dommage que les morceaux soient pas dans l’ordre chronologique. Et donc, je me mets à remettre tous les titres dans l’ordre. Et après écoute… Bah bof quoi… Ca marchait moins bien. L’idée de George Martin en 66 était de fournir un album agréable à écouter dans la continuité et je trouve que ça fonctionne. Les best of sont un peu des albums comme les autres en fait. Vous imaginez si le tracklisting de Peppers était chronologique? Pas compliqué, je vous le fais:
        When I’m Sixty Four
        A Day In The Life
        Sgt Peppers Lonely Hearts Club Band
        Good Morning Good Morning
        Fixing A Hole
        Being For The Benefit Of Mr Kite
        Lovely Rita
        Lucy In The Sky With Diamonds
        Getting Better
        Within You Without You
        She’s Leaving Home
        With A Litte Help From My Friends
        Sgt Peppers reprise

        Et perso, j’ai toujours trouvé les doubles compiles de 73, certes chronologiques, mais particulièrement mal foutues (6 titres pour Rubber Soul, 2 pour Revolver, bah oui pourquoi pas? Niveau face B, pas de Rain, pas de This Boy, mais par contre estimons nous chanceux on a Old Brown Shoe! Bref la selection est anarchique.). Pour être honnête LA compile définitive des Beatles n’existe pas. Tout simplement parce qu’on a tous notre propre vision des Beatles et qu’elle est forcément subjective! (J’avais fait une compile 2 cds pour ma chérie: CD1: les singles plus les ‘meilleures’ B-sides (subjectif hein…), CD2: 2 morceaux par albums (4 pour le White ALbum). Bah même là, alors que c’était assez large, j’ai eu des gros problèmes de conscience!

        En attendant Oldies est un album plutôt agréable à écouter en plus d’être une time capsule de la vision qu’on pouvait avoir des Beatles à la fin 66. C’est pas mal en soi!

    • #108939
      Flowers
      Participant

      Personnellement c’est toujours ce que j’ai retenu de « Oldies », cette magnifique photo.
      Pour le reste, bon, je ne vois pas très bien la logique des titres…
      Et pour etre clair, faire succéder « I want to hold your hand » a « Eleanor Rigby » je trouve ça grotesque.
      On en a pendus a la grande vigie pour moins que ça.

    • #108944
      David
      Participant

      Si je ne me trompe pas, la photo verso a été prise au Japon.
      Quant à l’album, j’avoue ne l’avoir jamais écouté pour la simple raison que du temps où j’ai commencé à écouter les Beatles, il y avait déjà le double rouge, plus complet et dans la bonne chronologie.

    • #108945
      4JB
      Participant

      Quant à l’album, j’avoue ne l’avoir jamais écouté pour la simple raison que du temps où j’ai commencé à écouter les Beatles, il y avait déjà le double rouge, plus complet et dans la bonne chronologie.

      Le seul intérêt d’Oldies’, sur un plan audio, est la version fake stereo de ‘She Loves You’, que, sauf erreur, on ne retrouve nulle part ailleurs. Elle est différente de celle publiée aux USA en 64, réalisée en novembre 66 par Emerick.

    • #108947
      David
      Participant

      Le seul intérêt d’Oldies’, sur un plan audio, est la version fake stereo de ‘She Loves You’, que, sauf erreur, on ne retrouve nulle part ailleurs. Elle est différente de celle publiée aux USA en 64, réalisée en novembre 66 par Emerick.

      Eh bien si justement.
      En fait il existe (au moins) trois versions dites ‘Mock Stereo’
      La première est effectivement celle qui était sortie sur le ‘Second Album’ de Capitol en 64 puis sur les compiles allemandes ‘Beatles Greatest’ de 1965 et ‘Beatles Beat’ de 1966.
      La seconde qui était donc sortie sur ‘Oldies’ fut réutilisée en 1973 sur le double rouge sauf aux USA.
      Et la troisième est celle du double rouge américain.
      Enfin le Past Masters de 1988 contient carrément la version mono originale mais en revanche je ne sais plus ce qui a été fait sur l’édition stéréo de Past Masters de 2009.

    • #108949
      4JB
      Participant

      La seconde qui était donc sortie sur ‘Oldies’ fut réutilisée en 1973 sur le double rouge sauf aux USA.

      Diable, tu as bel et bien raison.
      De fait, ‘Oldies’, hormis son somptueux emballage, n’a aucun intérêt.
      A part ça, ce fake (ou mock) stéréo n’a jamais été réédité officiellement en CD, contrairement à la mouture US, dans le premier coffret des ‘Capitol Albums’.

    • #108978
      fabfour22
      Participant

      De mémoire c’était le premier album stéréo que j’ai eu .
      Les quelques précédents (Hard day’s night/Help/revolver et même le futur Pepper je les ai eus en mono)
      Je trouvais ça mieux !
      Sinon une compile discutable concernant l’enchaînement des titres

    • #108980
      4JB
      Participant

      Sinon une compile discutable concernant l’enchaînement des titres

      Le voici, ce fameux « ordre » des chansons, pour le moins, hum, étonnant :

      She Loves You
      From Me to You
      We Can Work It Out
      Help!
      Michelle
      Yesterday
      I Feel Fine
      Yellow Submarine

      Can’t Buy Me Love
      Bad Boy
      Day Tripper
      A Hard Day’s Night
      Ticket to Ride
      Paperback Writer
      Eleanor Rigby
      I Want to Hold Your Hand

Vous lisez 14 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !