RAM in Rock&Folk (2018)

Ce sujet a 15 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  Macaaron, il y a 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #112028

    4JB
    Participant

    Via la nouvelle édition de son hors-série consacré aux disques favoris de la rédaction, R&F inclut pour la première fois RAM :

    Bonne chronique ? Ok avec ce qui est déclaré ?
    Oui, non ?

  • #112029

    La description, OK.
    l’histoire, je ne sais pas, je n’en serais pas étonné…

    Haddad et Haddock…

    • #112038

      Flowers
      Participant

      Globalement ok avec l’article bah on connait tout ça…mais surtout la fin qui est bien vue (Salaud de Paul, le rock sérieux, etc…)
      Mais contrairement a ce qui est écrit (et pour ce que j’en sais de mémoire) c’est bien le « meme tonneau », tous les morceaux des trois premiers solos de Macca – Ram compris – ont été composés à la meme epoque en 70.
      (Et en effet l’album McCartney « I » n’a pas été « fait à la maison », et s’il y a bien un morceau qui le prouve face à tout le reste de l’album c’est bien Maybe I’m Amazed)

  • #112036

    Matthieu
    Participant

    Je n’aime pas trop ce style d’écriture, qui multiplie les énumérations pour en fait combler un manque de chose à dire. C’est assez exagéré, pas une bonne chronique pour moi.

    2 passages qui me font un peu tiquer :

    « l’un des disques les plus clivants de l’histoire du rock »
    ok il s’est fait démonter à sa sortie, mais il a toujours eu ses amateurs, et a été réhabilité auprès de la presse rock depuis quelques années. Rien de bien clivant.

    [McCartney], un album fait à la maison de quasi-démos
    Légende urbaine, il a bien commencé l’enregistrement de quelques chansons at home, mais il a surtout bien fignolé en studios (Morgan & Abbey Road). Quand j’entends ‘Maybe I’m Amazed’, je n’entends ni une démo, ni un truc fait à la maison.

  • #112037

    ALLIGATOR
    Participant

    Réécoute bien la fin de Maybe I’m Amazed…
    Un shunt vulgaire.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112051

    fabfour22
    Participant

    Faut pas laisser passer ça !
    Ram est un excellent album de Paul et  » Monkberry Moon Delight » ne sont pas des hurlement dingos !! C’est brillantissime !!
    On touche pas à mon Paul ! hein !

  • #112054

    Macaaron
    Participant

    L’album entier est excellent, mais j’ai toujours pensé que « monkberry moon delight » était la meilleure chanson de l’album. C’est une chanson vraiment puissante, qui fait sans aucun doute partie de ses meilleures.
    Une chanson sous estimée !

  • #112056

    ALLIGATOR
    Participant

    Une de mes préférées également.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112058

    4JB
    Participant

    Rock&Folk toujours : dans le tout dernier N°, deux pages Macca concernant les récentes rééditions (J. Soligny). Ci-dessous, la part consacrée à ‘New’.

    • #112086

      Flowers
      Participant

      Ah intéressant ce point de vue que je n’avais pas encore lu (« une incapacité a se mettre en accord avec lui-meme »…mmm…un peu tiré par les cheveux car c’est objectivement un album de bonne facture, mais je comprends le point)
      Et c’est vrai qu’un morceau comme « Everybody Out There » me met en joie, c’est du bon McCartney jusqu’au bout des ongles.

      Aurais-tu aussi un scan des articles sur les deux autres, notamment Thrillington ?

      Thanks Sir

  • #112066

    Fabulous
    Participant

    Juste retour en ce qui concerne RAM, peut-être l’album solo que je préfère de la disco des ex-Fabs. Sur cet album, fait rare, je ne rejette rien, il peut tourner des heures sans que j’éprouve le besoin de zapper un morceau. Les arrangements, la voix du gaucher, tout est parfait à mon goût. Ram, c’est vraiment une ambiance unique dans sa discographie. Rarement j’ai ressenti autant de naturel dans un album de McCartney. Tout y semble tellement évident et « facile ». Ram c’est de la belle ouvrage, cousue main. Un travail de meilleur ouvrier en quelque sorte.
    Très injustement condamné par la critique à sa sortie, ce qui démontre une fois encore tous les méfaits commis au nom d’une certaine idéologie anti-McCartney à cette époque et durant une grande partie des seventies.
    Du coup, si 47 ans on en reparle encore, cela en dit long sur les qualités de cet album, et certainement beaucoup plus que nos commentaires.
    Et je partage le fait que Monkberry Moon Delight est un TRES grand morceau de Paul, carrière Beatle inclue.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 2 jours par  Fabulous.
    • #112087

      Flowers
      Participant

      Juste retour en ce qui concerne RAM

      sans nullement préjuger de ce qui sortira le 7 septembre avec « Egypt Station » – et comparaison n’est pas raison ! – c’est vraiment très étonnant cette « similitude » de pochette…probablement les deux pochettes les plus ressemblantes de sa carrière solo. Cet animal très semblable au bouc de Ram, ce dessin personnel de 1988 très proche de l’esprit du collage de Ram, ce coté intimiste et multicoloré…à suivre…

  • #112084

    los paranoias
    Participant

    Faut que je consulte, puisque je ne parviens toujours pas à aimer RAM, et ce depuis plus de 40 ans.
    Je vous assure, j’ai essayé.
    En revanche, les Beatles, j’aime de plus en plus depuis plus de 50 ans !
    Magical mystery group.

  • #112085

    4JB
    Participant

    Faut que je consulte, puisque je ne parviens toujours pas à aimer RAM, et ce depuis plus de 40 ans.
    Je vous assure, j’ai essayé.

    As-tu déjà tenté le mix mono de RAM ?
    Car, sur la plupart des titres. la sonorité est plus ronde, la basse plus profonde et la batterie mieux mise en valeur : le timbre y gagne en naturel.
    Si ça t’intéresse, laisse-moi un message privé…
    Bon, on arguera que ce n’est pas un mix qui change la musique. Toutefois, la perception peut fluctuer.

  • #112109

    los paranoias
    Participant

    J’ai vraiment tout essayé, rien n’y fait, musicalement, cela me donne la même sensation que lorsque je vois l’aimable Paul déguisé en magicien dans MMT. Ouille. Rien ne passe, et surtout pas l’apport vocal de Linda. Et le not yet Sir, lorsqu’il force sa voix, je n’adhère pas, contrairement à ce qu’il livrait dans ce registre avec les 3 autres… Plein de trucs comme ça, on sent bien ce qu’il cherche, mais ça ne passe plus le mur du son. Je trouve deux ou trois réussites dans son foutraque premier album solo, mais pas ici.

  • #112112

    Macaaron
    Participant

    Ah ça ce n’est pas banal ! Mais les goûts et les couleurs ça ne s’explique pas…
    et les autres albums solo ou wings ?

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !