Que reste-t-il de…. LIVE AT THE BBC (l'officiel hein ;) )

Ce sujet a 45 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  4JB, il y a 1 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #110498

    Clive LD
    Admin bbPress

    La semaine passée, j’ai ré-écouté les 2 albums « Live at the BBC « des beatles.
    Cela faisait bien longtemps que je les avais pas écouté… Et avec eux, c’est une nuée de souvenirs qui est revenue : mes premières années de fans, la folie médiatique autour de ce disque, le souvenir de Francis Zegut qui avait enregistré une spéciale sur les Fab à la BBC….. mais je dois le dire, à part le côté agréable de ces souvenirs, le reste…. est moins agréable. Je trouve qu’ils ont bien mal vieilli…. et voire même que le volume 2 est mauvais, inintéressant…..

    Et vous, il en reste quoi de ces disques ?

  • #110510

    4JB
    Participant

    L’ennui vient surtout du fait que les enregistrements ne proviennent pas des archives de la BBC qui, à l’époque, effaçait les bandes pour les réutiliser. C’est donc ce que les auditeurs enregistraient eux-mêmes, sur du matériel de fortune, qui fut une part du matériel initial des deux volumes, avec quelques bandes issues des collections de personnes impliquées dans les émissions originales et, ben oui, certains morceaux repiqués sur les bootlegs, en circulation depuis les années 70. En 1994, pour le 1er volume, on fit un gros travail de restauration pour que l’ensemble sonne de façon à peu près cohérente, que le maximum de défauts soit le moins audibles possible. Tout a été égalisé et masterisé pour un confort d’écoute maximal.

    En 2013, lors de la publication du 2ème volume, le premier a été réédité avec un nouveau remaster, mais l’upgrade est assez peu perceptible.

    Et alors ?

    C’est, de très loin le vol. 1 le plus intéressant. Non pour les versions alternatives de ce qui était déjà disponible sur les disques standard, enregistrés aux studios d’Abbey Road, mais bien pour la trentaine (!) de chansons que les Beatles n’y avaient pas enregistré. Une inédite, par eux, de Lennon/McCartney et un pack de covers souvent excellemment interprétées : Sweet Little Sixteen, I Got to Find My Baby, le fantastique Soldier of Love (Lay Down Your Arms), Too Much Monkey Business, That’s All Right (Mama), Keep Your Hands Off My Baby, etc etc. Là, mille milliards, c’est du pur jus de beatle, un complément de tout premier choix aux beaux disques Parlophone.

    Le vol.2 (On Air) est plus chiche en trésors, bien que ‘I’m Talking About You’, ‘Beautiful Dreamer’et une version toute différente de ‘I Got a Woman’ déjà présente sur le vol. 1 ne sauraient être négligés.

  • #110512

    4JB
    Participant
  • #110572

    Clive LD
    Admin bbPress

    he oui… il est bau ce gros coffret JB. Moi il me fait bien envie 🙂

  • #110578

    L’intégrale pirate, on m’en a fait des copies, il y en a plusieurs versions. J’ai moi aussi bavé sur un beau coffret.

    Le premier officiel a fait l’effet d’une bombe chez moi car je ne connaissais pas encore les pirates et une telle avalanche de « nouveaux titres »… c’était formidable. Alors le second, visiblement pas prévu au départ, était forcément plus chiche et ne pouvait que décevoir.

    Niveau son, on pourrait bidouiller comme les Stones récemment mais bah…

    My Soul, Clarabella, Your feet’s too big… j’adore.

  • #110580

    4JB
    Participant

    La rumeur prétend que le récent upgrade ci-dessous vaut le coup d’oreille :

    A vérifier, éventuellement .
    Le visuel est atroce, mais bon…

  • #110594

    La rumeur prétend que le récent upgrade ci-dessous vaut le coup d’oreille :

    A vérifier, éventuellement .
    Le visuel est atroce, mais bon…

    Le visuel… on dirait un DVD?

  • #110678

    Sant Bernez
    Participant

    Hello boys and girls … il reste juste la frustration d’une édition mesquine au vu des éditions « pirates » existantes. Quand on a entre les mains des perles, pourquoi ne pas en faire des colliers au lieu de se les mettre a bout du nez comme les bœufs … Beurk !!!

  • #110680

    4JB
    Participant

    Hello boys and girls … il reste juste la frustration d’une édition mesquine au vu des éditions « pirates » existantes. Quand on a entre les mains des perles, pourquoi ne pas en faire des colliers au lieu de se les mettre a bout du nez comme les bœufs … Beurk !!!

    Ok, mais ce commentaire n’est-il pas éclairant ? :

    Que l’on partage ou non telles sensations, elles existent bel et bien. D’autre part, comme relevé plus haut, les prestations sont souvent épatantes, mais la qualité des enregistrements, récupérés à gauche à droite, va du presque correct au très médiocre.

    Evidemment que si l’on pouvait remonter dans le temps, on sauvegarderait les enregistrements originaux de la BBC.

    Tout récemment, les prestations BBC des Rolling Stones ont été publiées officiellement. On a procédé au demixing, à savoir une séparation (via les outils numériques) des différents éléments. Sur une piste, la voix le mieux cernée possible, sur un autre la première guitare, etc. etc. Ensuite, on remixe, au mieux, les diverses parties plus ou moins séparées, isolées. Et bien, ce n’est pas miraculeux. Amélioré, certes, mais à des lieues d’un résultat proche du prodige. Dans 5 ou 10 ans, on arrivera peut-être à plus convaincant.

    (à suivre)

  • #110687

    Ah… Si je pouvais remonter le temps, j’irais plutôt à Hambourg pour enregistrer nos loustics live!

    Il reste, pour la BBC, deux possibilités : des sortes de best of plus ou moins complets avec les chansons des Beatles ou alors les émissions complètes, avec blabla et autres musiciens, ce qui serait intéressant aussi, comme une plongée dans le temps… techniquement possible…
    Mais j’avoue qu’une transcription des dialogues ne me serait alors pas inutile…

  • #111374

    ALLIGATOR
    Participant

    Live at the BBC…
    Une des compils radiophoniques scarabéesiennes qui a épousé une de mes étagères…

    Sinon il y a 12 albums (pas 13 hein?! c’est un sacrilège de dire que MMT figure officiellement à côté de…bon bref) + Magical Mystery Tour ainsi que les singles qui figurent sur les 2 past masters…

    Nouveaux venus dans la sphère Insectoide intéressez-vous plutôt à ce qu’ils ont voulu réellement publier.

    Bah quoi ? Faut les aider ces petits.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111375

    Matthieu
    Participant

    Oui, mais une fois qu’on les a rincés ces albums, ces singles, il faut bien continuer le plaisir !

    C’est, de très loin le vol. 1 le plus intéressant. Non pour les versions alternatives de ce qui était déjà disponible sur les disques standard, enregistrés aux studios d’Abbey Road, mais bien pour la trentaine (!) de chansons que les Beatles n’y avaient pas enregistré. Une inédite, par eux, de Lennon/McCartney et un pack de covers souvent excellemment interprétées : Sweet Little Sixteen, I Got to Find My Baby, le fantastique Soldier of Love (Lay Down Your Arms), Too Much Monkey Business, That’s All Right (Mama), Keep Your Hands Off My Baby, etc etc. Là, mille milliards, c’est du pur jus de beatle, un complément de tout premier choix aux beaux disques Parlophone.

    Voilà, les enregistrements BBC, ce n’est pas moins les Beatles que le reste ! Via les covers, ils nous offrent leurs influences, les chansons qui les ont marqué et qui faisaient partie de leur culture musicale !

  • #111384

    ALLIGATOR
    Participant

    Ah mais je ne dis pas le contraire,sauf qu’au bout d’un moment les beebs je les ai rincés également et donc à un moment concernant leurs galettes je préfère m’adresser au bon dieu qu’à ses saints.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111422

    4JB
    Participant

    Ah mais je ne dis pas le contraire,sauf qu’au bout d’un moment les beebs je les ai rincés également et donc à un moment concernant leurs galettes je préfère m’adresser au bon dieu qu’à ses saints.

    Euh ?
    Les compositions originales plutôt que les reprises, c’est ça ?
    Hum.
    Twist and Shout ou Long Tall Sally sont-elles (les chansons, l’interprétation des 4) moins bonnes que I’ll Get You ou Thank You Girl ?

  • #111430

    ALLIGATOR
    Participant

    Oui je voulais dire que les compos originales me parlaient plus que les covers.
    Ils ont su briller sur quelques reprises moins sur d’autres,mais quand je pense Beatles je ne peux m’empêcher de penser à leur propre matos.
    Juste un point de vue.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111435

    Matthieu
    Participant

    Ils ont aussi enregistré certaines de leurs compositions originales à la BBC!

  • #111439

    4JB
    Participant

    Ils ont aussi enregistré certaines de leurs compositions originales à la BBC!

    D’ailleurs, c’est la seule possibilité d’entendre officiellement ‘I’ll Be on my Way’ par les Beatles. Elle fut par ailleurs confiée à Billy J. Kramer qui la fit figurer en face B du single ‘Do You Want to Know a Secret ». A noter que le 45 tours suivant est un autre Lennon/McCartney, ‘Bad To Me’.

    Ce EP espagnol de 1963 est 100% Lennon/McCartney :

    bjk1

  • #111440

    ALLIGATOR
    Participant

    I’ll be on my way que l’on retrouve également sur certains boots en excellente version.
    Mais cela reste bien gentillet.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111481

    4JB
    Participant

    I’ll be on my way que l’on retrouve également sur certains boots en excellente version.
    Mais cela reste bien gentillet.

    « Gentillet ».
    Oui bon, c’est une constante chez les 4, du début à la fin. C’est ce que certains, ne connaissant qu’une minuscule part du grand bazar, reprochent aux Beatles. Image lisse (lissée), pop songs inoffensives, un prélude aux Rubettes, à Abba et à One Direction.
    Là, sortant du bois hache à la main, Superbeatlemaniac envoie ‘I’m Down’ de son mange-diques branché sur la sono de Metallica, et enchaîne avec ‘Hey Bulldog’.
    Avant de s’en retourner dans sa tanière. Mission accomplie.
    Ahlala.

  • #111482

    ALLIGATOR
    Participant

    En même temps que veux-tu,quand on voit des titres comme yellow submarine mis en avant dans tout les sens,difficile de les faire entrer dans le grand bazard.
    Les vrais savent les autres ratent.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111483

    4JB
    Participant

    En même temps que veux-tu,quand on voit des titres comme yellow submarine mis en avant dans tout les sens,difficile de les faire entrer dans le grand bazard.
    Les vrais savent les autres ratent.

    L’efficacité de ‘Yellow Submarine’ tout comme, dans une moindre mesure, ‘Ob-La-Di’, défonce les portes.
    L’évidence tue.


    Sinon, on peut se plaire à comparer la version de ‘Sweet Little Sixteen’ (Chuck Berry) par les Beatles -sur le 1er BBC- avec celle de Lennon sur ‘Rock ‘n’Roll’. Ça permet de, plus ou moins, capter la différence entre un groupe et un élément en solitaire, aux commandes de sa perception.
    Passé l’obligatoire portail sécurisé « Goûts et clameurs’, on remarque que (à votre bonne appréciation, amis).

  • #111484

    ALLIGATOR
    Participant

    Et laquelle préfères tu?

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111485

    4JB
    Participant

    Et laquelle préfères tu?

    Celle des 4, 10’000 x, même si, shit alors, l’enregistrement qui a été récupéré est encore plus low que lo-fi.
    De toute manière, Macca a lui aussi revisité ‘Kansas City’ (studio pour le LP russe, puis concert in ‘Paul Is Live’), et, entre nous, est-ce aussi vif, tranchant, que ce que l’on entend sur ‘For Sale’ ?

  • #111488

    ALLIGATOR
    Participant

    En ce qui me concerne je place la version for sale devant même si la version choba ne démérite pas tant que ça,quant aux versions live elles dorment sur mes étagères.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111574

    4JB
    Participant

    Quand on voit le tracé des Beatles 1961-1965, on remarque que, dès la signature Parlophone, les singles originaux (les britanniques) ne comportent que des compositions originales. Se souvenir que le 45 tours simple était alors la force vive, le moteur d’une carrière pop(ulaire).
    Toutefois, albums, EPs et concerts comprenaient (jusqu’à ‘Help!’) son lot de reprises*, souvent très réussies.
    De fait, les covers présentes sur les BBC ne sont qu’un prolongement de leur activité musicale, une espèce de formidable supplément.
    Encore une fois, la qualité audio, du fait que l’on a du récupérer des enregistrements amateurs, le micro devant la radio en ondes moyennes, péjore le plaisir : la BBC a effacé les bandes originales pour les réutiliser, ca ça coûtait cher et personne n’imaginait que, des décennies plus tard, la style Beatles serait encore apprécié, voire adulé.
    Ci-dessous, un EP syldave de 1979 :

    * A la notable exception du 33 tours ‘A Hard Day’s Night’.

  • #111577

    4JB
    Participant

    Quand on voit le tracé des Beatles 1961-1965, on remarque que, dès la signature Parlophone, les singles originaux (les britanniques) ne comportent que des compositions originales. Se souvenir que le 45 tours simple était alors la force vive, le moteur d’une carrière pop(ulaire).
    Toutefois, albums, EPs et concerts comprenaient (jusqu’à ‘Help!’) son lot de reprises*, souvent très réussies.
    De fait, les covers présentes sur les BBC ne sont qu’un prolongement de leur activité musicale, une espèce de formidable supplément.
    Encore une fois, la qualité audio, du fait que l’on a du récupérer des enregistrements amateurs, le micro devant la radio en ondes moyennes, péjore le plaisir : la BBC a effacé les bandes originales pour les réutiliser, car ça coûtait cher et personne n’imaginait que, des décennies plus tard, le style Beatles serait encore apprécié, voire adulé.
    Ci-dessous, un EP syldave de 1979 :

    * A la notable exception du 33 tours ‘A Hard Day’s Night’.

  • #111579

    ALLIGATOR
    Participant

    Les covers ne se sont absolument pas arrêtées à Help!
    Remember Maggie Mae?…
    Quoiqu’il en soit,leur sève matriarcale reste pour moi la sève salvatrice.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111583

    4JB
    Participant

    Les covers ne se sont absolument pas arrêtées à Help!
    Remember Maggie Mae?…
    Quoiqu’il en soit,leur sève matriarcale reste pour moi la sève salvatrice.

    Hooo, pas seulement pour toi, c’est un constat connu, validé : les Beatles créaient leurs chansons, ont réussi à les imposer, le team killer Lennon/McCartney, puis, pas à pas, George Harrison qui prend sa place, passant de la classe économique aux salons réservés.
    En fait, c’est leur force initiale sur un plan commercial, stratégique : devenir auteurs-compositeurs-interprètes. Comme Chuck Berry ou Georges Brassens avant eux. Dès le triomphe de ‘She Loves You’, ça devient un mot d’ordre, les groupes anglais ne doivent plus, simplement, singer les grands modèles américains.
    En 1964, la vague british se met (ou tente de se mettre) au diapason des Fab Four, qui règnent alors en maîtres.

    On est d’accord ?

    Oui mais.
    Jusqu’à leur ultime concert pour de vrai, en 66, les Beatles, alors fournis en chansons mondialement connues, continuent à célébrer Long Tall Sally ou Rock and Roll Music. Ça, c’est la réalité, telle qu’on l’entend sur, pour y revenir, les bandes BBC.

    Hum.

    Pour les séances ‘Get Back-Let It Be’, outre le ‘Maggie May’ publié, les 4 se replongent dans les reprises, il y en a plein. Et, tiens, quand John, Ringo et Klaus Voormann enregistrent le disque où il est dit que ‘the dream is over’, quelques relectures rock’n’roll servent de rampes de lancement.

    Etc.

    Aux USA, le 45 tours ‘Twist and Shout’ s’est hissé dans le Top 5.

    Etc. etc.

    (Re)nier les racines des Beatles pour n’en voir qu’une part (comme sur le bien triste double rouge 1962-1966) est un choix. Mais, ce n’est pas ainsi que l’histoire s’est construite et déroulée. De plus, pour leurs originaux, Lennon, McCartney et Harrison se sont souvent inspirés, à la limite du plagiat, d’autres artistes. Il y avait un sujet consacré à ce thème sur la précédente mouture d’Yellow-Sub, c’était assez instructif.

    Tiens, juste un exemple (mais bon) :

  • #111586

    ALLIGATOR
    Participant

    On est souvent d’accord jibi,mais pitié…Georgie laissons le à sa place,à ce moment-là il ne fait absolument pas le poids.
    Un moteur a des pièces maîtresses,la pièce rapportée attendra son tour.

    Quant aux différentes covers elles font parties de l’histoire certes…
    Mais…Le lait de maman m’a beaucoup plus nourri que les liquides vendus chez le laitier du quartier.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111598

    4JB
    Participant

    Quant aux différentes covers elles font parties de l’histoire certes…
    Mais…Le lait de maman m’a beaucoup plus nourri que les liquides vendus chez le laitier du quartier.

    Traduction : les Lennon/McCartney sont plus, disons vitales, que les reprises d’autres artistes par les Beatles.
    C’est ça ?
    Evidemment que, sur un plan général simplifié, c’est ce qui est le plus généralement ressenti, approuvé, les singles UK 1962-1965 pour témoins.
    On peut, en restant 100% honnêtes, se référer à tel schéma, parfaitement compréhensible.
    Pour le public mainstream, les Beatles c’est leurs chansons à eux, on le lui assez répété, asséné.
    Voilà pour ce qui est célébré et, dans le cas des admirateurs (dont un certain Alligator, bien connu de nos services), une évidence donnée pour acquise.
    Toujours d’accord ? Accord majeur ?
    Si oui, un mini questionnement.
    De 1962-63, quatre (comme les 4 de Liverpool) originaux Lennon McCartney, tous publiés :

    I’ll Get You, P.S. I Love You, Thank You Girl, Little Child

    Et quatre reprises, publiées également :

    Please Mr. Postman, Twist and Shout, Money, Till There Was You

    Peut-on affirmer que les originaux de Lennon/Mc sont meilleurs (ou plus inventifs, plus personnels, plus forts, plus aventureux, etc.) que les reprises ?

    C’est personnel, soit, mais en tentant un milligramme d’objectivité ?

    • #111600

      Fabulous
      Participant

      Question reprise, celles effectuées par nos F4 sont bien souvent supérieures aux originaux : RR Music, Twist & Shout, Long Tall Sally, Mr Postman, Bad Boy pour ne citer qu’elles….
      Pour l’exemple que tu prends, je préfère et de loin, les 4 reprises que les 4 originaux (joker pour I’ll Get You)

  • #111601

    Les reprises sont excellentes car répétées mille fois sur scène et celles sur les albums ont été choisies parmi un répertoire assez vaste (cf. les BBC tapes)
    Et elles ne sont pas toutes évidentes : reprises de groupes de filles, de machins antédiluviens, de faces B…

    Des décennies plus tard, George a réédité avec brio le coup de la reprise d’une chanson quasi-inconnue. C’est une forme de génie, si-si.

  • #111608

    ALLIGATOR
    Participant

    Je parlais sur un plan général JB et tu le sais,passé 64 nous avons quoi ? Un dizzy mal placé rien à foutre sur help! Un what goes on qui fait peine à écouter,fallait laisser John sur ce coup là,heureusement Bad Boy viens sauver les meubles,sinon?…

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111609

    4JB
    Participant

    Bref.
    Sur le BBC, il y a par exemple ‘I Got to Find My Baby’, pioché chez Chuck Berry, même s’il n’en est pas l’auteur initial. On entend bien à quel point Lennon est à l’aise, souverain, soutenu par trois compères qui suivent exactement la même direction.
    Là, oui, ce groupe soudé, les Beatles, sont une fois de plus en plein centre de la cible beat.

  • #111615

    4JB
    Participant

    Minuscule point de vue : avant la publication des bandes, hélas médiocres puisque repiquées chez le quidam qui faisait tourner son enregistreur Philips devant le HP de la radio, voire du transistor. il y eut une ribambelle de bootlegs, vinyle puis CD, et c’était l’extase : toutes ces chansons qu’on n’entendait pas sur les beaux disques Parlophone, elles étaient là, vives et pures, il fallait -absolument- se les procurer sous le manteau, à prix d’or.
    Rien à voir avec les commentaires désabusés, les « mouais » de 2018, tout le contraire : Bordel, qu’est-ce qu’ils étaient bons ! John, Paul George et Bongo.

    Les enregistrements d’enregistrements d’enregistrements sont certes médiocres, mais c’était avant Elton, Superrtramp, Toto les Eagles et la (……) FM. C’est vraiment, réellement, une pulsation forte, pas des chansonnettes toyota, mais de vraies chrysler carrossées pour traverser le désert des siècles.
    (à suivre)

  • #111621

    ALLIGATOR
    Participant

    Très minuscule point de vue effectivement,il y en a tellement de groupes incapables de créer sur YouTube,vive le repos sur l’épaule de l’autre…
    Attention à ne pas tomber dans le fanboyisme pur et dur n’est-ce pas ?
    Chaque personne a un palais très délicat concernant la musique.

    Si pour ta petite personne les early days priment, pour moi ils sentent la sueur,le boulot,le pas ‘le choix’.

    Heureusement le monstre n’allait pas tarder à engloutir l’industrie musicale,yeah!

    Au fait tu écoutes encore NEW?
    Juste une question comme ça…

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111626

    4JB
    Participant

    Attention à ne pas tomber dans le fanboyisme pur et dur n’est-ce pas ?

    Oh ça, il suffit d’assumer ses propres faiblesses, sa zone de crétin borné et savoir rire de soi-même, No problemo.
    Autre chose ?

    Au fait tu écoutes encore NEW?
    Juste une question comme ça…

    Quel est le rapport, lieutenant Alligator ?
    La réponse est non hormis, rarement, deux titres, dont celui qui rappelle un certain lieutenant.

  • #111634

    4JB
    Participant

    Encore trois pochettes exaltantes. On remarque que, ouf, il n’y a pas le « logo The Beatles » qui n’a jamais figuré sur les disques originaux des ’60s. Merci les pirates.

    Ci-dessous, le logo, devenu une marque déposée. McDonald, Coca Cola, Nike ou The Beatles, même emprise commerciale. Identité, marketing, réduction d’une belle aventure artistique à du tout-venant. Ainsi va la vie.

  • #111636

    ALLIGATOR
    Participant

    Ce (logo) figure juste sur la grosse caisse de riri le bagué,décidément en ce moment tu es en mode Conneries totales,bravo à toi Mr.Rowntree

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111638

    4JB
    Participant

    Ce (logo) figure juste sur la grosse caisse de riri le bagué

    Ben oui, il y a assez de photos où l’on voit la fameuse grosse caisse ainsi marquée, il y a même une photo à l’intérieur du gatefold ‘For Sale’.
    Mais pour le reste, les couvertures d’albums, les EPs, les singles avec pochettes publiées du temps des fabs ?

  • #111639

    ALLIGATOR
    Participant

    Je réagissais à ta phrase:
    Réduction d’une belle aventure artistique à du tout venant…
    Ce logo à été choisi ne l’oublions pas

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111641

    4JB
    Participant

    Je réagissais à ta phrase:
    Réduction d’une belle aventure artistique à du tout venant…
    Ce logo à été choisi ne l’oublions pas

    C’était juste pour figurer sur la grosse caisse, les visuels (disques, mais aussi affiches films, concerts) n’étaient pas, entre 1962 et 1970, frappés de corporate identity, les Beatles n’étaient pas une marque comme uné télé Sony, un soda ou une chaîne d’hypermarchés.

    Depuis, nous sommes passés en mode « lessive », avec la marque reconnaissable. Comme on le constate d’ailleurs, histoire d’y revenir, sur le ‘Live at the BBC’ (1994) :

  • #111650

    ALLIGATOR
    Participant

    Pas que pas que…Tu oublies les 2 boiboites de 2009,stéréo et mono,et puis on ne demande pas aux stones de ne plus tirer la langue,tu sais cette fameuse langue que des gamines arborent tout en écoutant booba,enfin bref…

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111651

    Matthieu
    Participant

    Oui c’est bien ce qu’on dit !
    Dans les sixties, ce logo n’était pas utilisé (à part sur la batterie ok). Sur les disques, les affiches, on ne trouvait pas ce logo!
    Depuis les nineties, ce logo est systématiquement utilisé, immédiatement reconnaissable, comme une marque.

    Ce logo n’a pas été choisi par les Beatles pour les représenter du vivant du groupe. Il est même plus que probable qu’ils n’en avaient rien à faire.

  • #111681

    Autre temps, autres moeurs.

  • #112189

    4JB
    Participant

    Souvent, on a lu -ici et ailleurs- que George Harrison n’assurait pas vraiment en tant que chanteur de ‘Roll Over Beethoven’ (sur ‘With The Beatles’). Oui, sa voix y est bonne, mais un peu légère.

    Or, sur le vol.2 des albums BBC officiels, il y a une prise de la chanson où Harrison y va d’une manière lennonesque, juste rauque où il faut quand il faut. Ça date de quelques mois avant la version studio.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !