Pourquoi Let it be ne sera jamais réédité…

Ce sujet a 29 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  Olivier Northern Son, il y a 2 ans et 7 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #99014

    Clive LD
    Admin bbPress

    Rien de neuf…

    Et ça ne va pas mieux en le disant

     

    « Pourquoi Let It be ne sera pas réédité » selon Tony Richmond

  • #99022

    JohnnyMoondog
    Participant

    Il sera bien réédité un jour. De notre vivant?

  • #99023

    Dominique Vigneulle
    Participant

    Si nous survivons à Yoko, Paul, Ringo et Olivia, peut-être…..

  • #99024

    Je reste optimiste, même si ça n’a pas l’air d’une bonne nouvelle… Je croyais que seul Paul s’opposait à la sortie et que c’était fini depuis la fin de Monsieur ABKO…

  • #99025

    Dominique Vigneulle
    Participant

    L’échéance prochaine c’est 2020…. Si cela ne sort pas à ce moment là, ce ne sera sans doute jamais.

  • #99034

    4JB
    Participant

    Si Ono, forte de protection juridique rapprochée, s’oppose, comme déclamé dans le communiqué « selon Richmond », à la publication officielle (il existe des centaines d’alternatives disponibles) du film ‘Let It Be’, nous pouvons aller siffler sur la colline. La « grande dame » est entourée de juristes, d’avocats, tout ça est géré comme un gouvernement hum hum « intouchable ». emballé dans un papier ‘peace and love’ qui, c’est réellement délirant, fait encore illusion.
    C’est peut-être ça, Ono, la magicienne de l’ultradroite capitaliste qui réussit à berner la frange artistiplouc d’une -pas si petite- frange de bobos détestant, on les comprend, être assimilée au ridicule.
    Ma foi.
    C’est affaire de choix et, surtout, d’ouverture d’esprit, de refus du déni.

  • #99035

    coco
    Participant

    vu que ce film est l’oeuvre beatles où on voit la grande dame plusieurs minutes et connaissant son égo, ça me parait étrange qu’elle s’oppose à cette réédition.

    ce serait une bonne occasion pour elle de se montrer chez chaque fan des fab.

  • #99036

    4JB
    Participant

    On ne saura jamais.
    A t-elle été filmée de « mauvais profil » ?
    Apparaît-elle comme ce qu’elle fut, à savoir un élément parasite ?
    Oui, non ?
    La « grande dame » brille surtout, in ‘Let It Be’, par son inutilité et, c’est selon, une présence visuelle, hum, discutable.
    En parallèle, Ono a multiplié les DVD (&Co) de l’ère John&Yoko.
    See ?

  • #99038

    JohnnyMoondog
    Participant

    Ayé on repart sur du Ono bashing à deux balles.

    Question subsidiare en forme de Beatles vs Stones : lequel deviendra officiellement librement visible en premier, Let It Be ou Cocksucker Blues ?

  • #99041

    4JB
    Participant

    on repart sur du Ono bashing à deux balles.

    C’est forcé.
    Et très sain.
    Même à zéro € TTC, on ne peut que constater la prise d’otages.
    Hein ?
    JAMAIS Ono n’aurait dépassé le cap d’artiste underground sans sa farouche volonté de vampiriser, juste au bon moment, la puissance matérielle de la culture pop.
    Ce fut bien joué, accompli, force est de reconnaître que la « grande dame » a parfaitement réussi son coup.
    Après, bien sûr, il s’agit d’appréhender les œuvres.
    Là, nul besoin de bashing, personne n’écoute jamais Ono. Sauf si on réédite l’une de ses babioles et qu’on se demande s’il y aura plus de basse sur le remaster.
    Non ?
    Y a t-il une seule bagatelle d’Ono qui soit aussi bonne qu’une face B des Equals ?
    Oui ?

  • #99042

    4JB
    Participant

    Et ?
    En 1966, après s’être fait jeter par McCartney et avant la prise d’assaut, en plusieurs salves, d’un Lennon tout compte fait propice, si la « grande dame » avait jeté ses filets sur… Zappa ?
    Facile à concevoir, d’autant que le malheureux Frank et ses Mothers auront affaire à Ono.
    Oui donc, si la démoniaque arriviste avait trouvé crampon ailleurs, chez Zappa ou chez les Soft Machine, auprès de John Cale ou Kim Fowley, les amateurs de musique des Beatles auraient-ils eu simplement connaissance du nom de Yoko Ono ?
    Si oui, se seraient-ils intéressés à sa production musicale ?
    Le curieux, peut-être, comme il aura pu jeter une oreille sur Nico.
    Savez-vous qui est Miquette ?
    Giraudy.
    C’est là que ça se passe, sur le terrain, loin des colonnes people de fans à l’univers si rabougri qu’il n’y a plus de larmes pour les pleurer depuis bien longtemps.

  • #99043

    David
    Participant

    Enfin, d’après ce qui se dit sur cet article, c’est avant tout George Harrison qui s’y opposait. Pas étonnant quand on sait qu’il est aussi celui qui était le plus motivé à faire disparaitre les live au Star-Club et celui qui au départ avait eut le plus de mal à aborder le projet des Anthologys.

    Et je comprends parfaitement son point de vu concernant ‘Let It Be’. J’ai toujours pensé qu’il fallait monter un nouveau film à partir du tournage de ‘Let It Be’ et mettre le ‘Let It Be’ original en bonus.

  • #99044

    4JB
    Participant

    Enfin, d’après ce qui se dit sur cet article, c’est avant tout George Harrison qui s’y opposait. Pas étonnant quand on sait que (…)

    Sauf erreur, Harrison s’en est allé.
    Nous avions une veuve, c’était déjà pénible, et…
    Tout ça n’a rien à voir avec la réalité de 1970, quand ‘Let it Be’ faisait souffler les cheveux longs en direction des salles, que les Beatles avaient passé le cap des minettes, des fans hiiii et hooo.
    Il s’agissait d’une houle, pas de palabres.
    « Il a fallu plus d’un an pour voir le film ». Hey !
    En 2017, ce serait un record du monde.
    Les veuves font des manières ?
    On peut voir le film quand on veut, s’acheter des DVD plein de bonus, on ne va pas se gêner pour deux grannies sans l’ombre d’un intérêt.

    De toute façon, ce ne sont que des archives.

    • #99045

      JohnnyMoondog
      Participant

      Voila ce qui me déplait c’est le parti pris.

      C’est elle seule qui ramasse parce qu’elle est le mouton noir des Beatles alors que la responsabilité du blocage est largement partagée avec d’autres. Ringo s’y oppose, George puis Olivia s’y oppose, et Paul je n’en sait rien. Mais haro sur O-n-o

       

       

      Enfin, d’après ce qui se dit sur cet article, c’est avant tout George Harrison qui s’y opposait. Pas étonnant quand on sait que (…)

      Sauf erreur, Harrison s’en est allé. Nous avions une veuve, c’était déjà pénible, et… Tout ça n’a rien à voir avec la réalité de 1970, quand ‘Let it Be’ faisait souffler les cheveux longs en direction des salles, que les Beatles avaient passé le cap des minettes, des fans hiiii et hooo. Il s’agissait d’une houle, pas de palabres. « Il a fallu plus d’un an pour voir le film ». Hey ! En 2017, ce serait un record du monde. Les veuves font des manières ? On peut voir le film quand on veut, s’acheter des DVD plein de bonus, on ne va pas se gêner pour deux grannies sans l’ombre d’un intérêt. De toute façon, ce ne sont que des archives.

  • #99065

    Wilison
    Participant

    Ce qui est vraiment pénible c’est ce qu’ils ne soient pas foutu – au moins – de sortir un nouveau film/documentaire sur les sessions 69 en utilisant les heures et les heures et les heures de chutes non-utilisées et en sélectionnant les « moments heureux »

    Je ne râlerai même pas s’ils confient ça à Ron Howard pour en faire un nouveau film à la sauce Disney en présentant (encore) les 4 copains alors barbus qui rigolent gaiement en jouant « Dig a Pony » et en buvant du thé (« qu’est ce qu’ils étaient sympas ces Beatles quand même »). Au moins (et pour une fois), le réalisateur américain présentera des images inédites, ça changera (paf, prends ça Ron Howard).

    Bref,ça reste une source de matériel inédit assez incroyable et même si des boots vidéo existent, on est loin d’avoir vu la moitié du tiers d’un mois complet de tournage !

  • #99070

    Ce qui est vraiment pénible c’est ce qu’ils ne soient pas foutu – au moins – de sortir un nouveau film/documentaire sur les sessions 69 en utilisant les heures et les heures et les heures de chutes non-utilisées et en sélectionnant les « moments heureux » Je ne râlerai même pas s’ils confient ça à Ron Howard pour en faire un nouveau film à la sauce Disney en présentant (encore) les 4 copains alors barbus qui rigolent gaiement en jouant « Dig a Pony » et en buvant du thé (« qu’est ce qu’ils étaient sympas ces Beatles quand même »). Au moins (et pour une fois), le réalisateur américain présentera des images inédites, ça changera (paf, prends ça Ron Howard). Bref,ça reste une source de matériel inédit assez incroyable et même si des boots vidéo existent, on est loin d’avoir vu la moitié du tiers d’un mois complet de tournage !

     

    Oui, moi je verrais bien une émission de télé genre télé réalité : quatre garçons (et une fille?) se sont enfermés pour enregistrer un album en un mois… et jouer un concert sur le toit de l’immeuble… Un épisode par jour. Puisqu’il parait qu’au départ ce devait être pour la télé…

    • #99071

      JohnnyMoondog
      Participant

      Dans le refus quelle est la part objectivement motivée?

      N’est il pas dû à une cause émotionnelle, le contenu même de ces images heureux ou malheureux n’est pas forcément en cause mais le simple fait de revoir des image de l’enregistrement leur évoque de mauvais souvenirs.

      Nous fan voyons ce film avec des yeux différents de ceux des protagonistes qui eux ont la mémoire du ressenti en plus.

      Ce qui est vraiment pénible c’est ce qu’ils ne soient pas foutu – au moins – de sortir un nouveau film/documentaire sur les sessions 69 en utilisant les heures et les heures et les heures de chutes non-utilisées et en sélectionnant les « moments heureux »

  • #99073

    4JB
    Participant

    Dans le refus quelle est la part objectivement motivée?

    N’est il pas dû à une cause émotionnelle, le contenu même de ces images heureux ou malheureux n’est pas forcément en cause mais le simple fait de revoir des image de l’enregistrement leur évoque de mauvais souvenirs.

    C’est une autre monde, celui des juristes et des limousines.
    Euh ?
    Tout comme celui des fans (quasi-)monomaniaques, entièrement différent.
    Ils ont pourtant en commun, ces deux mondes, d’être verrouillés, incompréhensibles par le reste des humains.
    Tout semblant d’explication rationnelle revient à se demander si Dieu existe. Ou a existé. Ni plus ni moins.

  • #99101

    Mcbuty
    Participant

    Il y aurait peut être une autre explication….Ne m’en voulez pas mais les Beatles en janvier 69 ont perdu toute cohésion musicale , écoutez « One After 909 » et comparez la à la version début 60’s , y a pas photo. Paul ne désire peut être pas que ce travail « approximatif » et sans flamme des Fabs voit le jour….Si c’est le cas je partage son avis car pour moi la musique des Fabs se doit d’être quasi parfaite et ce n’est vraiment pas le cas de « Let It Be ».

  • #99102

    4JB
    Participant

    Sauf erreur, le Mc serait plutôt pour une publication du film ‘Let It Be’, c’est ce qu’il a déclaré il y un an ou deux à un journaliste de la presse musicale britannique (Uncut, Q ou Mojo, sais plus…).

  • #99308

    riffraph
    Participant

    En tout cas dans l’avant-dernier numéro de ROCKAWA (un magazine indépendant que l’on ne peut commander que sur le net), il y a une interview de Jonathan Clyde (producteur exécutif d’Apple Corps) et de Giles Martin. A la question: « Quelle sera la prochaine production Beatles ? » ils répondent « Ce sera Let It Be. Encore beaucoup de travail avec plus de soixante-dix heures d’images filmées et autant de musique ».

  • #99309

    riffraph
    Participant

    ROCKAWA LET IT BE
    Voici un caps de l’interview. Désolé mais l’hébergeur a modifié l’orientation de ma photo 😉

  • #99318

    Sant Bernez
    Participant

    Si les protagonistes et ayant droit veulent pas sortir les bandes : alors ce sont des « co..s »: mais c’est leur droit. Nous avons déjà presque tout de qualité moyenne. Il nous manque la HD. Les symptômes qui mèneront à la séparation du groupe sont bien présent et connus de tous. Il faut qu’il arrêtent de se sonder le « fi..on »  car bientôt ce sera dans le domaine public et l’intérêt, financier diminuera avec le temps et notre intérêt passionnel aussi.

    Signé : pensée d’un vieux co-n (moins que certains … lol).

  • #99322

    Clive LD
    Admin bbPress

    Hehe !

    Perso, je n’ai jamais compris cette réticence et la stratégie Beatles sur le « dossier » Let it be. On sent par exemple une volonté à occulter cette période de l’histoire du groupe et parallèlement, ils l’ont mis en avant, par exemple avec le « Let it be Naked »….

  • #99323

    Wilison
    Participant

    Sur Naked, j’ai tendance à trouver qu’ils ont justement voulu remettre au premier plan la musique, devant l’histoire de la séparation du groupe.

    Le résultat prouve que le groupe avait encore une belle dynamique quand  « on » voulait bien mettre un peu d’ordre dans ce foutoir que sont les sessions de début 69.

  • #99324

    Wilison
    Participant

    En tous cas, merci à riffraf de nous redonner un peu d’espoir !

  • #99342

    ROCKAWA LET IT BE Voici un caps de l’interview. Désolé mais l’hébergeur a modifié l’orientation de ma photo ?

    Bonne nouvelle, cette fois! Merci!

  • #99344

    Clive LD
    Admin bbPress

    Au passage, on ne sait plus à quelle news se fier… sortira… sortira pas… moi je suis PERDU

  • #99388

    4JB
    Participant

    Le genre humain est si perceptible aux chiffres (y a qu’à voir ceux véhiculés par la monnaie) que célébrer le 50e (en 2019 ou 2020, peu importe) du film ‘Let It Be’ pourrait se révéler un argument de vente. Les chiffres. C’est navrant, stupide, totalement en dehors de toute fibre -ou notion- artistique, mais c’est comme ça.

  • #99400

    Et Phil Spector, il doit sortir quand, lui?

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !