Plastic Ono Band >=< Wings

Vous lisez 6 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #110987
      4JB
      Participant

      Assez curieusement, les frères ennemis ont mis en place deux espèces de collectifs très semblables :

      – L’épouse en fait partie intégrante.
      – Les groupes sont à géométrie variable.
      – On ne sait jamais exactement si c’est du « en solo » ou « en formation ».
      – La dissolution du POB et des Wings n’ont pas fait l’ombre d’une vague.

      On arguera que Macca avait envie de reprendre la route avec une petite équipe. Oui, mais Lennon est remonté sur scène en 1969 avec son Plastic Ono Band, ce qu’il refusait de faire avec les trois comparses que l’on sait.

      Dernier élément amusant, les rééditions récentes qui présentent, sur des bandeaux analogues, les « signatures » de nos 2 héros, sans mentionner le nom de leurs groupes :

      Des avis quant à cette singulière symétrie ?
      Le hasard ? Une sorte de destin ? L’influence de l’aîné ? Autres ?

    • #111006
      David
      Participant

      Dans une de ses dernières interviews, Lennon avait reconnu que Paul avait eut l’audace de faire la tournée des universités. En fait, Lennon n’a jamais fait de tournées que des concerts occasionnels.
      A part ça, je ne prends pas le terme ‘géométrie variable’ dans le même sens dans les deux cas. Chez les Wings, il y a eut embauches, licenciements, départs à l’amiable et claquages de portes tandis que Plastic Ono Band n’était que le libellé de tout ce qui se passait musicalement autour de John et Yoko entre 1969 et 1972, les monsieur Jourdain du Rock’n’roll qui étaient membres d’un groupe sans le savoir.

      Et en même temps, j’ai toujours dit que pendant la période ‘Off The Ground’/’Paul Is Live’, c’était les Wings sans le nom.

    • #111008
      Flowers
      Participant

      Et en même temps, j’ai toujours dit que pendant la période ‘Off The Ground’/’Paul Is Live’, c’était les Wings sans le nom.

      Je me souviens d’une critique sur l’album faisant le meme constat. Mais a mon avis moins en raison des compos que de l’image que donnait la formation de Macca à l’époque.
      Il faut dire que les tournées magistrales de 90 avaient eu le temps de faire leur effet, et installer dans les esprits l’idée d’un « nouveau groupe ». Ceci expliquant peut etre cela. Sans compter les sempiternels sourires et « thumbs up » de commande sur les pochettes liées a l’album, et qui font penser au « marketing » Wings (la pochette de Goodnight Tonight, par exemple), c’est un peu la meme approche oui…

    • #111021
      Anthony
      Participant

      Salut les gars!

      Au fait, je pensais à un truc: sans doute les Beatles auraient très bien pu remonter sur scène en 69 (peut-être même en 68) car le temps des petites minettes qui hurlent au lieu d’écouter la musique était passé il me semble. Je pense qu’il n’y aurait plus eu la même hystérie. Ou alors ça les emmerdait trop d’être ensemble!

    • #111023

      Salut les gars!

      Au fait, je pensais à un truc: sans doute les Beatles auraient très bien pu remonter sur scène en 69 (peut-être même en 68) car le temps des petites minettes qui hurlent au lieu d’écouter la musique était passé il me semble. Je pense qu’il n’y aurait plus eu la même hystérie. Ou alors ça les emmerdait trop d’être ensemble!

      Oui, il y a eu aussi le développement de la technologie d’amplification du son.

    • #111024
      4JB
      Participant

      A noter qu’Harrison, ultraréfractaire à l’idée de remonter sur scène avec les Beatles, l’a fait en 1969 en compagnie de Delaney & Bonnie, voire de… John Lennon !

    • #111029

      A noter que les groupes « Traveling Wilburys » et « Ringos’ all starr band » sont de factures fort différentes, ce qui rend les groupes de John et Paul d’autant plus semblables en comparaison.

Vous lisez 6 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !