Nouvelle venue ! Et deux, trois renseignements à vous demander…

Ce sujet a 10 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Mara-Jade, il y a 7 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #113979

    Mara-Jade
    Participant

    Bonjour à tous,

    Alors mon pseudo est Mara-Jade et je suis « fan » des Beatles depuis mon adolescence. Enfant, je connaissais leurs principales chansons, comme tout le monde, enfin comme tout enfant qui se coltine les veilles chansons écoutées par la famille. Puis, vers l’âge de 14 ans, j’ai lu la biographie Yesterday, les Beatles et je me suis prise de passion pour eux. Même si c’est bizarre, c’est donc leur histoire qui m’a donné envie de m’intéresser à leur musique ! J’ai d’abord écouté en boucle les compilations rouge et bleue et j’ai enchaîné avec l’intégrale des albums que j’avais demandée à mes parents :

    Coffret

    J’ai aussi lu d’autres bios, l’Anthology et vu les documentaires (il y a longtemps déjà !), mais je ne suis pas une spécialiste, loin de là !

    En solo, mis à part les albums de John Lennon (j’ai même écouté les Unfinished Music…), quelques albums de McCartney et All Things Must Pass, je ne connais pas grand-chose j’avoue. D’ailleurs, plus ça s’éloigne des années Beatles, et moins je suis calée. Je sais, j’ai honte. D’ailleurs, quels sont, selon vous, les albums solo à écouter absolument ?

    Ça fait peu de temps que je redécouvre les Beatles, et je les aime toujours autant, sinon plus encore. En ce moment, je suis en train de lire la bio de John Lennon de Philip Norman. Je ne dirais pas que je préfère John Lennon aux autres, mais c’est vrai qu’il m’intéresse plus. D’ailleurs, comme le dit Norman, aucune de ses interviews n’est inintéressante.

    Donc voilà, j’ai franchi le pas de m’inscrire et j’aurai quelques questions à vous poser : déjà, je recherche le titre d’un documentaire que je me passais en boucle ado ; le truc, c’est qu’à l’époque la bande de la VHS s’était coincée dans le magnétoscope et qu’on avait dû sacrifier la cassette…donc plus de trace de celle-ci chez mes parents. J’enjolive sans doute, mais j’aimais vraiment beaucoup ce film (c’était avant l’Anthology), à mon souvenir c’était vraiment un condensé de leur vie (en une heure trente ? ça me paraît quand même vraiment court), avec des extraits de chansons (et d’interviews ?). Oui, je sais, c’est très vague !! Si vous pensez connaître ce documentaire, n’hésitez pas à me rappeler son titre s’il vous plaît! Si je peux le retrouver en dvd…

    Et j’aimerais savoir s’il existait encore un fan-club, à l’ancienne je veux dire, comme le Club du Sgt Pepper je crois, avec des magazines, concours, etc. Même en anglais, ça m’intéresserait.

    Au plaisir de vous lire !

  • #113982

    4JB
    Participant

    En solo, mis à part les albums de John Lennon (j’ai même écouté les Unfinished Music…), quelques albums de McCartney et All Things Must Pass, je ne connais pas grand-chose j’avoue. D’ailleurs, plus ça s’éloigne des années Beatles, et moins je suis calée. Je sais, j’ai honte. D’ailleurs, quels sont, selon vous, les albums solo à écouter absolument ?

    Salut Mara,
    Concernant les docus français période VHS, il pourrait s’agir de montages, consulter le site de l’INA pour plus d’infos.
    ………...
    Les albums solo, selon le degré de gravité des -help!- fans, seraient tous bons.

    Il n’en est rien.
    Le plus fort se concentre en 1970-71, deux exceptions mises à part : ‘Band on The Run’ et ‘ Cloud Nine’.

  • #113986

    Alain Lacasse
    Participant

    Bonjour Mara-Jade!,

    Et bienvenue!

    Ton documentaire pourrait possiblement s’appeler « The compleat Beatles ». Il était sorti en VHS avant l’Anthology.

    Merci beaucoup et à bientôt!
    Alain Lacasse.

  • #113993

    Mara-Jade
    Participant

    C’est bien « The Compleat Beatles », merci beaucoup ! Malheureusement, j’ai l’impression qu’il n’existe pas en dvd (j’aimerais une version courte de l’Anthology en fait).

    Bon, eh bien apparemment j’ai inconsciemment fait le bon choix en me concentrant sur les premières années post-Beatles, concernant les carrières en solo. En plus, j’ai déjà écouté Band on the Run et Cloud 9 ! Par contre, j’aime vraiment beaucoup les chansons de Lennon, toutes époques confondues (enfin, quand j’écoute ses albums je veille à zapper certaines chansons, en particulier celles à base de cris).

  • #113996

    Mcbuty
    Participant

    Bonjour Mara, aaah « the complete Beatles » , j’ai usé ma VHS jusqu’à la corde!!! C’était à l’époque le seul document dispo sur les Beatles , avant sa sortie en VHS, la VF était passée à la télévision, on y voyait intervenir Marianne Faithfull, Lenny Kaye, Gerry Marsden… U
    La version dvd est disponible , sûrement en VO ( narration de Malcolm McDowell).
    http://www.dvdrare.com/image/cache/catalog/CompleatBeatlesDVD-900x900.jpg

  • #114022

    4JB
    Participant

    Bon, eh bien apparemment j’ai inconsciemment fait le bon choix en me concentrant sur les premières années post-Beatles, concernant les carrières en solo. En plus, j’ai déjà écouté Band on the Run et Cloud 9 !

    Bah, comme le soulignait Flowers (à propos de Macca) il y a toujours deux-trois bricoles à pointer dans la disco des ex-Beatles.

    Proposition :

    LES BONS ALBUMS

    Lennon :
    – Plastic Ono Band
    – Imagine

    McCartney (Wings inclus) :
    – McCartney
    – Ram
    – Band On The Run
    – Venus and Mars
    – Flaming Pie

    Harrison :
    – All Things Must Pass
    – Living in the Material World
    – Cloud Nine

    LES BONNES COMPILES

    Lennon :
    – Working Class Hero – The Definitive Collection

    McCartney :
    – Wingspan

    Harrison :
    – Let It Roll (malgré les versions live de beatleseries, plutôt bof)

    Starr :
    – Photograph: The Very Best Of Ringo

  • #114025

    ALLIGATOR
    Participant

    Salut Mara,jette une oreille à Chaos de Paul (2005),ça ne peut pas faire de mal et ça vaut largement un McCartney I.

    Quant à cette vhs je l’ai,souvenirs souvenirs…

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #114026

    Mara-Jade
    Participant

    Je vous remercie beaucoup pour les suggestions ! Pour le moment je réécoute une énième fois tous les albums, je me replonge dans l’Anthology en vidéo et je lis la bio de Lennon, bref je suis dans ma période Beatles et ça fait du bien ! ça faisait longtemps, à mon souvenir Beatles For Sale était moins bon, alors qu’il est génial (je n’aime toujours pas trop With the Beatles par contre).

  • #114074

    4JB
    Participant

    Comme toujours, il est fait référence aux albums. C’est, depuis bien longtemps, devenu la norme.
    Toutefois, si le phénomène Beatles, celui qui fit grand effet, doit être analysé, zapper la force vive revient à une forme de myopie.
    Le truc, c’est ce qui était (et est redevenu) déclencheur, populaire, catalyseur : les singles.
    Alors oui, le premier trente inclue les hits. c’est écrit sur la pochette.
    Toutefois, ce sont ‘She Loves You’ et ‘I Want to Hold your Hand’ qui vont déclencher la beatlemania.
    Sur ‘For Sale’, pas de ‘I Feel Fine’… Jusqu’à la fin (Hey Jude, Ballad of…), l’évidence est aveuglante, ‘Lady Madonna’ fait le job. Entre autres.
    En 1966, les Mothers of Invention, via ‘Freak Out!’, ne se contentent pas d’aligner les chansons sur un support ‘longue durée’, ils préfigurent Sgt Pepper’s, créent une œuvre homogène, un « album » pour de vrai. Les Nirvana (UK) suivent, avant les Pretty Things et les Who de ‘Tommy’.
    On pourrait évoquer Mark Wirtz, le mythique ‘A Teenage Opera’, ou les Kinks, et bien sûr, les Five Day Week Straw People quant à cette conception volontaire d’un travail ne se résumant pas à l’assemblage de chansons.

    Mais c’est trop tard, on en revient toujours aux foutus albums. Ce sera peut-être différent dans 200 ans, quand l’idée même de support physique à la musique sera du domaine jurassique. Et que.

  • #114075

    Matthieu
    Participant

    On en revient à la notion d’album-concept dont on parlait il y a peu. Et indeed il ne sont pas légion.

  • #114127

    Mara-Jade
    Participant

    J’ai oublié de préciser que j’écoute aussi les singles ! Et j’aime particulièrement Strawberry Fields Forever, Rain, Paperback Writer et Day Tripper, entre autres. J’écoute les albums ET les singles, dans l’ordre.

    J’ai lu John Lennon, Une vie de Philip Norman. 1200 pages !

    Plus que tous les autres Beatles, John Lennon incarnait la révolte. Né dans la banlieue de Liverpool, abandonné par sa mère, élève turbulent : personne n’attendait rien de ce gamin qui deviendra  » plus populaire que Jésus « . Il sera assassiné à 40 ans. Philip Norman retrace avec justesse un parcours extraordinaire entre ombre et lumière, où s’inscrit l’aventure de toute une génération.

    Philip Norman est né en 1943 à Ryde, en Angleterre. Journaliste et écrivain, il est l’auteur de plusieurs biographies notamment consacrées aux Beatles, aux Rolling Stones et à Buddy Holly.

     » Une sorte de ballade folk, histoire de destin familial, de transhumance, de succès et peines.  »

    Le Monde des livres

    Traduit de l’anglais par Philippe Paringaux

    J’ai beaucoup aimé. Je connaissais déjà une bonne partie de la vie de John Lennon, à force de lire des bios et de voir des documentaires, mais j’ai appris un certain nombre de choses quand même. Philip Norman est factuel, il ne cède pas au sensationnalisme et je n’ai donc pas retrouvé certaines anecdotes très peu flatteuses que j’avais lues dans des articles sur le net. Je n’ai pas retrouvé non plus d’analyse psychologique, et c’est peut-être mieux ainsi, car on se fait sa propre analyse du personnage ! Extrêmement complexe, égoïste, brutal, voire dangereux, et en même temps incroyablement simple, surtout à la fin de sa vie, généreux, doux et pacifiste convaincu. On comprend mieux l’histoire de son père, ses rapports avec les autres Beatles, ainsi que son histoire d’amour avec Yoko Ono, qui n’est pas plus la cause de la fin des Beatles qu’une goule assoiffée de gloire à travers Lennon (après, j’ai lu un article relatant une autre version de l’histoire). Apparemment, c’est Lennon lui-même qui l’impose au reste du groupe et exige d’elle qu’elle le suive jusque dans les toilettes tant il est exclusif. En fait on comprend bien que la dissolution du groupe s’est faite progressivement après la fin des tournées et la mort de Brian Epstein.

    Le dernier chapitre consacré au témoignage de Sean Lennon et à ses souvenirs avec son père est très émouvant.

    Maintenant, j’ai envie de lire la bio du même auteur sur McCartney, mais je vais attendre un peu.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !