McCartney en 2017/18

Ce sujet a 32 réponses, 8 participants et a été mis à jour par  Laurent, il y a 1 jour et 12 heures.

  • Auteur
    Messages
  • #108001

    4JB
    Participant

    N’est-ce pas curieux ? On dégotterait, dans la disco XX1ème siècle, de bonnes chansons.

    Alors que LUI, le Mc que l’on est prêt à voir pour un prix exorbitant, il endosse la vieille Hofner, aligne les tubes comme la plus vile Radio Nostalgie, entre un Balavoine et un Cabrel.

    Le compagnon de la chanson, c’est lui.
    LUI ?
    Si tu veux.

    Le bref temps d’un ‘Chaos…’, un Godrich a réussi à, au moins, remettre un peu de crédit sur la carte. Evidemment, le milliardaire n’en avait rien à tousser, il a publié quelques disques depuis. Dans la plus totale indifférence, même si la fanbase agit, réagit, si la presse spécialisée y va de compliments polis.

    On ne va pas s’en faire pour LUI, personne n’attend SON nouveau disque, sauf les addicts.

    Peut-on imaginer des pronostics ?
    Le plus probable est qu’il s’agira d’un machin léché, propre sur lui, qu’aucun single n’étincellera, qu’il sera apprécié et, au mieux, écouté une fois en entier par qui n’est pas à plat ventre devant.

    Tout faux ?

    Hey, ami(e)s, l’espoir n’est que peu de chose.

    P.S. Les vieillards sortiront la carte ‘bashing’ de leurs manches lustrées. Ils ne sont pas méchants, d’ailleurs c’est bientôt l’heure de la pitance.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine et 5 jours par  4JB.
  • #108006

    Flowers
    Participant

    Disons aussi qu’avec « 2017-2018 » symboliquement on est pile 50 ans après son authentique heure de gloire.
    Bref : on est déjà dans une période bonus ou ce qui est bon à prendre le sera. Avoir duré aussi longtemps est déjà merveilleux, on ne crachera donc pas sur les miettes du festin à condition qu’elles soient honorables.
    Ah bien sur on aimerait l’excellence, l’exception, que c’est vrai on a tutoyé avec Chaos.
    Mais bon voilà.
    Moi, tout ce que je souhaite, c’est qu’il ne soit pas sur une pente « hope for the future » et chansons pour mémés diabétiques.Et avec Paulo on peut s’attendre à tout…

    D’ailleurs sait-on s’il y aura d’autres producteurs que le sémillant Greg Kurstin sur son prochain album ?

  • #108024

    Cimrya Deal
    Participant

    Je n’ai rien ‘suivi’ de McCartney en solo. Ca m’est plus tombé dessus. Quand j’ai découvert les Beatles, on m’a déconseillé de m’aventurer vers les albums solo de McCartney car les carrières solo de Lennon, voire d’Harrison étaient plus interessantes (c’te blague!). Donc j’en attendais strictement rien, en fait. Mais McCartney est capable de fulgurances qui me font dire que McCartney, dans sa globalité est finalement le plus interessant. Certes, les trois quarts de sa production solo (Wings compris) sont sans grand interêt mais un petit tiers de McCartney I, Ram, une grosse partie de Bands On The Run, une moitié de McCartney II (dont Coming Up), quelques morceaux de Flaming Pie, de Driving Rain, The Fireman, Twin Freaks, l’album Chaos And Creation In The Backyard, la collaboration avec les membres de Nirvana me font me dire que le Paulo a de la ressource et qu’on n’est pas à l’abri d’une bonne surprise; comme d’une mauvaise. Commercialement, soyons réalistes, ce ne sera pas à tomber (mais de toutes façons, plus personnes ne vend de disques, donc c’est pas un critère) mais McCartney n’est jamais aussi fascinant que quand il cesse d’être McCartney en somme. New était raté, mais qui sait? Chaos était le premier album où il assumait de vieillir. On est une dizaine d’années après, Paul a 75 ans (et ouais…), et s’il faisait album où il assumait à la fois son âge ET sa curiosité insatiable?

  • #108028

    ALLIGATOR
    Participant

    Carrière solo d’harrison plus intéressante…🤔…ma foi…
    Si tu aimes les tropiques et le doux silence d’irma why not?
    Et ringo meilleur lyriste qu’lennon?

    Tes oreilles restent tes plus prudes avocates 🙉

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #108029

    Flowers
    Participant

    New était raté

    !
    Ah bon. Tiens on ne m’avait rien dit…
    J’y fais pourtant mes courses de temps en temps, et avec bonheur très franchement.
    Le tolier – toujours le meme – est toujours là.

  • #108030

    Flowers
    Participant

    McCartney, dans sa globalité est finalement le plus interessant. Certes, les trois quarts de sa production solo (Wings compris) sont sans grand interêt

    le probleme c’est qu’on est tous ici habitués a comparer avec le sommet, le nirvana, « l’exceptionnel », la période la plus brillante des Beatles pour ne pas parler des authentiques moments brillants en solo. Finalement ça n’a pas beaucoup de sens et je « nous » trouve un peu raides quand meme : McCartney continue – a défaut de surprendre systématiquement ok – de tenir un rang bien plus qu’honorable et en tous cas en termes de crédibilité (ce qui n’est pas le cas de bien d’autres de sa génération). On ne se rend meme plus compte que n’importe quel jeunot de groupes bien actuels se battrait pour avoir la capacité de composer un des titres d’un album comme « New »… Quand on pense que des titres réussis comme « Get me out of here » ou d’une rare sensibilité chez son auteur comme « Scared » figurent dans les bonus (!) d’un album d’un homme de 71 ans, oui on croit rever…On a oublié qu’en 86-87, submergé par un son nouveau et compilant echec sur echec, personne n’aurait parié un kopeck sur la présence – au moins symbolique or on est au delà – de Macca en 2017….alors bon, faut rester un peu raisonnables…:-)

  • #108033

    Cimrya Deal
    Participant

    Carrière solo d’harrison plus intéressante…🤔…ma foi…
    Si tu aimes les tropiques et le doux silence d’irma why not?
    Et ringo meilleur lyriste qu’lennon?

    Tes oreilles restent tes plus prudes avocates 🙉

    Relis bien mon post: ‘Quand j’ai découvert les Beatles, ON m’a déconseillé de m’aventurer vers les albums solo de McCartney car les carrières solo de Lennon, voire d’Harrison étaient plus interessantes (C’TE BLAGUE!)’
    ‘Quand j’ai découvert les Beatles’ i.e. il y a 20 ans quoi… de l’eau musicale a coulé sous les ponts depuis…
    ‘On’ i.e. ce n’était pas MON opinion (et pour cause, je ne connaissais pas les carrières solos des Fabs; c’était des avis que j’avais pris à gauche et à droite. Je rappelle qu’on était en des temps pré-internet.
    ‘C’te blague’ i.e. ‘Par cette subtile parenthèse je marque bien toute l’ironie de la phrase précédente et je souligne que j’ai bien revu mon jugement depuis, comme je vais l’expliquer dans le paragraphe suivant, si tu prends de le lire, bien sur’

  • #108035

    4JB
    Participant

    On ne se rend meme plus compte que n’importe quel jeunot de groupes bien actuels se battrait pour avoir la capacité de composer un des titres d’un album comme « New »…

    Hum hum.
    Tu prends les disques de Jagwar Ma ou de Django Django, en mode pop du millénaire, tu y entends des chansons autrement plus fraîches, habitées, inspirées, que les aimables routines d’un McCartney des années 2000. Dont le talent de mélodiste accrocheur a fondu comme neige au grand soleil. Même s’il reste quelques bribes attachantes. A défaut d’être magistrales.

    • #108036

      Flowers
      Participant

      J’admets que ma ficelle, que dis-je, mon cordage était un peu épais, mais bon comme disait un ancien Président français fan de Corona, plus c’est gros plus ça passe. Tu as raison, un Django Django est un bon exemple. Mais demander une telle « nouveauté », une telle fraicheur à un homme qui a déjà beaucoup donné est – meme quand on s’appelle McCartney – hors d’atteinte…Mon propos est plutot de dire de se contenter des miettes du festin (et il y en toujours qui trainent là au coin d’une chanson, d’un arrangement, d’une intro…comme autant de témoins d’un glorieux passé) espérer plus serait exagérer… Mais c’est vrai qu’avec Chaos on avait eu un joli contrepied on ne s’y attendait plus…et je doute qu’il y en ait un autre…

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par  Flowers.
  • #108069

    Smithers-Jones
    Participant

    J’aime pas Chaos! Après bien qu’il ait fait globalement des choses sympas dans les années 90, 2000 et 2010 et au-delà des goûts et couleurs de chacun qui peuvent varier, il n’a rien enregistré qui puisse égaler ses meilleurs albums des années 70 en terme d’impact. Ses chefs d’œuvre sont derrière lui. Alors qu’il était encore dans son époque dans les années 70, à partir de la fin des Wings et du début de sa carrière solo, il perd contact avec les nouvelles générations qui débarquent. On le sent en envie de revenir en haut de l’affiche mais rien n’y fait. C’est fini. Un peu comme les Stones, Dylan ou Bowie. Des sportifs de haut niveau qui sentent que leur temps est passé.

  • #108070

    Flowers
    Participant

    J C’est fini. Un peu comme les Stones, Dylan ou Bowie. Des sportifs de haut niveau qui sentent que leur temps est passé.

    Oui enfin bon on parle plutot de leur « heure de gloire » car sinon à ce compte là autant arréter tout de suite non ?…ce qui compte c’est garder une certaine crédibilité. Parmi les trois que tu cites prenons par exemple Bowie, il a réussi a la conserver jusqu’a sa mort, malgré une reelle absence d’au moins dix ans et qu’on évite de rappeler pudiquement. Mais bon jusqu’au bout il sera resté crédible meme si son heure de gloire, comme Paulo, était derrière. Pas grave. Comme avait dit assez justement Elton John en son temps, l’heure de gloire dure cinq ans, cinq ans pendant lesquelles tout ce que tu touches est d’or, après tu fais encore de bonnes choses certes, mais ce n’est pas pareil. Et on s’en contentera…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par  Flowers.
  • #108072

    4JB
    Participant

    J’aime pas Chaos!

    Le « j’aime- j’aime pas » érigé en temple, en cathédrale.
    Oui, ici, c’est un -devenu tout petit- forum. Un microscopique avis de forumeur, est-ce intéressant pour autant ?
    :::
    Un avis amusant, comme si l’on décrétait, à la diable, « j’aime pas Revolver ».
    Ça ne va pas plus loin.
    « Je je je », Lanzmann et Dutronc l’avaient tourné en bourrique en 1966, ce fut un hit.

  • #108073

    Smithers-Jones
    Participant

    J’aime pas Chaos!

    Le « j’aime- j’aime pas » érigé en temple, en cathédrale.
    Oui, ici, c’est un -devenu tout petit- forum. Un microscopique avis de forumeur, est-ce intéressant pour autant ?
    :::
    Un avis amusant, comme si l’on décrétait, à la diable, « j’aime pas Revolver ».
    Ça ne va pas plus loin.
    « Je je je », Lanzmann et Dutronc l’avaient tourné en bourrique en 1966, ce fut un hit.

    C’est simple comme l’amour, on aime ou on n’aime pas. Je n’aime pas. Pas besoin d’expliquer pourquoi. Cela n’a aucun intérêt. J’aime New et j’aimerais peut-être le prochain, mais il reste que Chaos, New ou le prochain, aucun ne restera gravé dans les annales. McCartney n’est plus dans le jeu depuis la fin des années 70/début des années 80. Par contre, cela reste de la chouette musique pour fans.

  • #108074

    Smithers-Jones
    Participant

    J C’est fini. Un peu comme les Stones, Dylan ou Bowie. Des sportifs de haut niveau qui sentent que leur temps est passé.

    Oui enfin bon on parle plutot de leur « heure de gloire » car sinon à ce compte là autant arréter tout de suite non ?…ce qui compte c’est garder une certaine crédibilité. Parmi les trois que tu cites prenons par exemple Bowie, il a réussi a la conserver jusqu’a sa mort, malgré une reelle absence d’au moins dix ans et qu’on évite de rappeler pudiquement. Mais bon jusqu’au bout il sera resté crédible meme si son heure de gloire, comme Paulo, était derrière. Pas grave. Comme avait dit assez justement Elton John en son temps, l’heure de gloire dure cinq ans, cinq ans pendant lesquelles tout ce que tu touches est d’or, après tu fais encore de bonnes choses certes, mais ce n’est pas pareil. Et on s’en contentera…

    Non, ils sont tous les trois crédibles et aucun n’a une carrière post-heure de gloire complètement déshonorante. Ils continuent tous, McCartney y compris, à enregistrer des albums sympas qui font N°1 et à garder une base importante qui leur permet de remplir des salles. Leur temps est passé, les pièces maîtresses ont été jetées. Les chefs d’œuvre, s’ils existent, il faudra aller les chercher ailleurs. Les héritiers sont-ils au niveau de leurs ancêtres, c’est une autre histoire. Mais a-t-on besoin d’autres chefs d’œuvre ? On a de quoi faire avec ce qui existe.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par  Smithers-Jones.
  • #108076

    4JB
    Participant

    L’amour est tout sauf simple. Passé les premières heures.
    Mais bon, les « je » ont le hochement de la personne concernée, + quelques autres qui partagent un « le goût et la couleur » de salon.
    Formidable, ça c’est de la culture.
    Après, on s’étonne qu’elle puisse être mise à sac.
    Franchement…
    Oui, c’est un peu raide, et alors ?
    La montagne de sucre, voilà la voie royale des branques, moi, je et perso. Quel triomphe, trop beau. Fera les belles nuits d’au moins trois geeks en 2030.
    C’est spécial, n’est-ce pas ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par  4JB.
  • #108080

    ALLIGATOR
    Participant

    @Cymrya Deal
    J’avais bien compris mon ami,d’où ma phrase  »Tes oreilles »…
    Trop de gens veulent infuser »leur » bonheur.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #108082

    Smithers-Jones
    Participant

    L’amour est tout sauf simple. Passé les premières heures.
    Mais bon, les « je » ont le hochement de la personne concernée, + quelques autres qui partagent un « le goût et la couleur » de salon.
    Formidable, ça c’est de la culture.
    Après, on s’étonne qu’elle puisse être mise à sac.
    Franchement…
    Oui, c’est un peu raide, et alors ?
    La montagne de sucre, voilà la voie royale des branques, moi, je et perso. Quel triomphe, trop beau. Fera les belles nuits d’au moins trois geeks en 2030.
    C’est spécial, n’est-ce pas ?

    Passées les premières heures, ce n’est plus de l’amour mais cela devient de l’attachement.

    Les goûts et les couleurs pourquoi pas mais pas que. Cela peut servir par exemple à découvrir que Chaos n’est pas un album indispensable mais juste un épisode dans une longue carrière qui peut plaire à certains quand il peut en endormir d’autres. C’est typiquement un album pour les goûts et les couleurs, alors que Revolver, Blonde on Blonde, My Generation, Shake Some Action, Ram, All Mod Cons ou Sticky Fingers n’ont besoin de personne pour exister. Une autre race, une autre compétition, un autre espace.

  • #108122

    Thierry Recher
    Participant

    Ah, ce vieux débat… Lorsque j’ai rejoint ce forum – en 2003, je crois – il me semble que c’était pour participer à ce genre de discussion.

    Mon avis n’a pas changé: je ne parviens pas à écouter ou juger un artiste en termes de compétition. Je lis des analogies avec le sport de haut niveau, je lis qu’il est hors du jeu. On parle de quel jeu? De la compétition commerciale? Des ventes d’albums, de la popularité, du nombre de vues sur youtube, etc?

    Si McCartney était un grand interprète classique, on ne se poserait pas de question sur sa capacité à durer. S’il était jugé comme un compositeur, on ne s’intéresserait pas à ses ventes de disques.

    Je pense qu’à une certaine époque, même une mauvaise chanson des Beatles – allez, je vais dire « moins bonne » – était en phase avec son époque et les oreilles de ses auditeurs.
    De ce point de vue-là, ok, ce n’est plus le cas, pour aucun compositeur ayant eu du succès à cette époque. Mais l’intérêt d’une musique n’est pas d’être en phase avec son époque. Ca c’est ce qui lui permet ou pas d’avoir du succès. C’est important pour ceux qui en vivent, bien sûr! Mais à mon avis c’est au-delà d’un jugement sur sa qualité.
    Il y a des compositeurs qui reviennent parfois à la mode, d’autres qu’on n’écoute plus pendant des années, souvent du fait des choix de diffusion, des choix commerciaux. Mais eux n’ont pas forcément cessé d’être inspirés ou créatifs.

    D’autre part, eh oui, il y a les goûts et les couleurs. Je pense que McCartney, effectivement a été « en phase avec l’époque » dans les années 70. Mais c’est, musicalement, la période que j’aime le moins chez lui. Ce sont deux choses que je dissocie complètement.

    Ce n’est que ma façon de voir les choses, mais s’il s’agît de juger, je juge McCartney comme je juge Mozart ou qui vous voulez: il y a des choses que je préfère à d’autres, mais j’y trouve toujours une grâce et une musicalité qui n’appartiennent qu’à lui.

    Et moi aussi je pense que pas mal de titres méconnus de sa carrière solo – encore aujourd’hui – auraient du succès interprétés par des gens « en phase avec leur époque ». Mais ce n’est pas très grave. Il n’a plus besoin de ça pour vivre, et continue à faire mon bonheur quand je l’écoute…

  • #108126

    4JB
    Participant

    Et moi aussi je pense que pas mal de titres méconnus de sa carrière solo – encore aujourd’hui – auraient du succès interprétés par des gens « en phase avec leur époque ».

    Et bien, il existe plusieurs albums tribute à Paul McCartney, le dernier en date est ‘The Art Of…’, 2014. Où l’on remarque qu’il n’y a pas de titre récents, repris par plein de gens différents.

    Moins ‘grand public’, deux excellents tributes publiés en 2000, par la frange indie du rock et quelques artistes importants d’alors, Coming Up et Listen to What the Man Said. Est-ce que cela fit grand bruit ?
    Pourtant, il y a de la vigueur, du cœur…

  • #108127

    Thierry Recher
    Participant

    On ne parle pas de la même chose. Il ne s’agît pas de reprises-hommages à Paul McCartney qui devraient avoir du succès parce que chantées par d’autres.

    Je pense que des titres méconnus de Paul McCartney, s’ils avaient été signés, créés (au sens « interprétés ») par d’autres artistes moins connotés « anciennes gloires » auraient eu du succès.
    ce n’est qu’un ressenti, on ne saura jamais, sauf à découvrir que, depuis des années, McCartney signe sous pseudo quelques tubes de jeunes loups! Ca se saurait, je pense…

  • #108128

    4JB
    Participant

    On ne parle pas de la même chose. Il ne s’agît pas de reprises-hommages à Paul McCartney qui devraient avoir du succès parce que chantées par d’autres.

    Je pense que des titres méconnus de Paul McCartney, s’ils avaient été signés, créés (au sens « interprétés ») par d’autres artistes moins connotés « anciennes gloires » auraient eu du succès.
    ce n’est qu’un ressenti, on ne saura jamais, sauf à découvrir que, depuis des années, McCartney signe sous pseudo quelques tubes de jeunes loups! Ca se saurait, je pense…

    Bon là, nous aurons bientôt… Charlotte Gainsbourg (!!!).
    Est-ce une ancienne gloire ?
    Presque.
    Donc, une compo de McCartney inédite pour l’ex-effrontée. On verra (entendra).

  • #108129

    los paranoias
    Participant

    Je ne sais pas si l’on peut comparer Mozart à McCartney. Mozart est mort à 35 ans, et Paul à 28. (Je taquine)

  • #108130

    Thierry Recher
    Participant

    Laissez tomber, je m’exprime très mal aujourd’hui.
    En gros, je voulais dire que si de jeunes artistes (donc pas des « vieilles gloires » mais plutôt des « jeunes loups ») sortaient des titres méconnus de McCartney, sans qu’on sache que c’est du McCartney), ça « marcherait » (puisqu’il faut que ça marche, dit-on).
    Il y a dans ses albums des titres que lui-même n’a jamais cherché à mettre spécialement en valeur, et qui auraient gagné à l’être, et je me suis souvent dit que si un inconnu sortait ça, on en dirait beaucoup de bien.

    Sinon, los paranoias, elle est bonne!

  • #108131

    4JB
    Participant

    Oui, il s’agit là de balises fortes, irradiantes.
    Toutefois, d’autres que nous remplaceront ‘All Mod Cons’ par un trente des Supertramp, ‘Shake Some Action’ par, si si, ‘The Wall’.
    Et McCartney là-dedans ?
    Il attire le peuple avec ses concerts.
    Artistiques ?
    Culte ?
    Soyons sérieux. Mème si, de toute évidence ça ne l’est pas. Les Flamin’ Groovies sont sujets aux codes, rien à voir avec Roger Waters. Ou, à tout hasard, les Insus.

    On se comprend ?

  • #108132

    Cimrya Deal
    Participant

    On se comprend ?

    Non (je taquine, mais je vois ce que tu veux dire!). Après on est là face à un débat qui rappelle la politique des auteurs. Celle qui dit en gros que l’Oeuvre c’est pas les oeuvres prises indépendammentes les unes des autres mais l’ensemble des oeuvres, et que du coup discuter du mérite de telle ou telle est complétement caduque. Ca se tient aussi. J’aurais par exemple sans doute jamais écouté certains albums s’il n’avait pas été signé par untel ou untel, mais parce qu’ils ont une place pleine et entière dans la discographie de son auteur. En soi la discographie de McCartney raconte au final l’histoire de McCartney; en ça c’est passionant (ou pas)

  • #108133

    Flowers
    Participant

    Je ne sais pas si l’on peut comparer Mozart à McCartney. Mozart est mort à 35 ans, et Paul à 28. (Je taquine)

    Excellent !

  • #108134

    Flowers
    Participant

    Laissez tomber, je m’exprime très mal aujourd’hui.

    non pas du tout c’est très clair je souscris assez largement a ce que tu dis

  • #108180

    4JB
    Participant

    Qui connaît McCartney personnellement ?
    Non pas au détour d’une dédicace, d’un semblant de contact lointain.
    Pas grand-monde ici, alors on minaude, on se persuade.
    On fanatise à la Calico.

    « L’œuvre du Mc », passé les Beatles, restera t-elle ?
    Les admirateurs/trices diront que oui. C’est leur boulot, Calico.

    Nous sommes en 2017, l’homme est toujours vivant, il démolit « les plus grands tubes » à chaque concert.

    Qui connaît McCartney personnellement ?

  • #108207

    Flowers
    Participant

    il démolit « les plus grands tubes » à chaque concert.

    ce n’est pas tout à fait faux, et le pire, c’est que ça commence à se savoir
    (je lui ai pourtant dit d’arreter en live, mais bon il n’en fait qu’à sa tete…)

  • #108435

    4JB
    Participant

    il démolit « les plus grands tubes » à chaque concert.

    ce n’est pas tout à fait faux, et le pire, c’est que ça commence à se savoir
    (je lui ai pourtant dit d’arreter en live, mais bon il n’en fait qu’à sa tete…)

    C’est l’horreur.
    Même les titres les plus préservés, genre ‘ I Saw Her Standing There’, pas trop hauts, assez linéaires, c’est aujourd’hui pathétique.
    Bon, en live, dans la fosse avec les autres, ça doit certainement passer.
    Comme toujours.
    Genre un vin rosé pas terrible : « Faut le boire bien frais avec les copings ! ». Et ça marche.
    On en est là, ami(e)s.

  • #108436

    Flowers
    Participant

    Je ne comprends toujours pas pourquoi maintenant il ne se limite pas a des formats « unplugged » (et/ou des sorties live en petit format). Il a de quoi faire… c’est un format qui lui correspondrait parfaitement.

  • #108444

    los paranoias
    Participant

    C’est assez terrible en effet. Et guère étonnant à 75 ans. On peut tricher avec une chevelure, mais la voix, lorsqu’on la perd, elle ne repousse pas… Et lui s’obstine à repousser des limites depuis longtemps dépassées. C’est triste à entendre, à défaut d’écouter. Trop tard pour des adieux réussis. A splendid time is not guaranteed for all.

  • #108464

    Laurent
    Participant

    Mc Cartney est un géant et une légende.
    Son prochain disque seras partout commentés dans la presse spécialisée comme dans les médias généralistes.
    Les radios et les télés en parleront largement et ce de par le monde.
    Quoi d’autres ?
    Le disque ne se vendras pas beaucoup ?
    Ben oui mais le fait est que la musique rock n’est plus très populaire.
    Elle ne donne ni le LA ni le ton.
    C’est une musique devenu « classique » retiens pas ou très peu l’intérêt des jeunes générations. Voilà.
    Par ailleurs convenons que le songwritter Mc Cartney a plutôt bien vieilli et sa carrière solo après une déflagration dans les années 80 est solide.
    Il reste l’auteur d’une centaine de titres majeurs (avec et sans les Fab) Qui peux dire mieux ? Dylan ? Et ????
    Il y auras surement deux ou trois titres de haut niveau sur le prochain opus.
    Ni plus ni moins et c’est très bien ainsi.
    Je suis plus critique sur les prestations scéniques depuis longtemps. J’ai toujours regretté que Mc Cartney ne s’entoure pas de musiciens plus brillants et n’ai pas une approche pus innovante de la scène.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !