Mc Cartney dans « La Grande Librairie »

  • Ce sujet contient 7 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Fabulous, le il y a 2 mois.
Vous lisez 7 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #116797
      fabfour22
      Participant

      séquence Maca hier soir dans l’émission « La grande Librairie »
      Enregistré à Londres , Paul a écrit un bouquin pour les gosses
      Je l’ai trouvé assez fatigué et il a avoué être très nostalgique .. on le serait à moins.
      Il a annoncé aussi ses prochains concerts pour 2020 en France , Paris ,Lille Lyon
      Avez vous regardé ? quelles sont vos impressions ?

    • #116798
      Macaaron
      Participant

      Je crois que Flowers a déjà fait un post sur ce sujet 🙂

      J’ai trouvé l’interview pas mal du tout, sans chichi et détendue, c’était plutôt sympa de l’entendre parler de ses lectures, ça change des questions habituelles qu’on peut lui poser. Même si il a encore raconté l’histoire de Yesterday, ça restait une interview plutôt originale !

    • #116800
      Flowers
      Participant

      oui peut etre un peu plus marqué, bah normal hein, mais détendu. Cela étant dit on reve d’un McCartney qui serait simplement venu sur le plateau à Paris au milieu des invités : hé bien non, il a fallu que Busnel se « déplace à Londres ». Alors que Macca vient souvent à Paris. Bon. Dommage car ça nuit un petit peu comme toujours a une certaine spontanéité, à un certain imprévu. C’est comme dans ses chansons en fait, tout est bien controlé de A a Z, meme les faces B. Plus généralement c’est aussi une manière de se « réinventer » un peu, de « recaler » doucement son image, de prendre un petit peu sur le terrain des « vieux sages » qui « lisent ». Et puis bon : Cohen et Bowie sont partis, Dylan qu’on entend plus vraiment a déjà son Prix Nobel…Comme souvent avec McCartney quelle est la part d’indéniable sincérité et…d’opportunisme ? Bien sur c’est formidable de dire « oui je lis pas mal de biographies, celles de Churchill, du Général Grant, de Frederick Douglas… » bref on serait presqu’au Collège de France…mais bon pourquoi ne pas l’avoir dit avant ? il n’y a pas de honte.
      Mais bon Macca c’est ça aussi, c’est le grand écart un peu inattendu, surprenant…et on aime. En effet, c’est passer de « Helter Skelter » à « Jenny Wren » référence à Dickens. Mais là on savait déjà depuis Chaos qu’il aimait Dickens. Son ouvrage préféré du grand écrivain étant selon lui Nicholas Nickelby, et on comprend : cet univers « premier XIXe siècle » qu’on retrouve d’ailleurs dans une scène fameuse – la seule ? – de Broadstreet, certaines ambiances musicales très victoriennes (English Tea) mais aussi ces personnages de Dickens (Copperfield, Twist, Nickelby…) partis de rien et…terminant vers la gloire. Ah rien n’est tout à fait un hasard, avec macca il faut lire entre les lignes c’est comme certains titres de ses chansons a double sens. Tout comme le personnage de son livre « Grand Dude », c’est lui avec un peu de « Hey Jude ». Et tout comme Dickens était une gloire de son vivant Macca en est une authentique, et il le sait parfaitement, les invités sur le plateau étaient unanimes à genoux meme si la politesse toute germanopratine le commandait aussi…

    • #116801
      Flowers
      Participant

      Même si il a encore raconté l’histoire de Yesterday

      ah mais ça devient grotesque, oui il radote !

    • #116843
      Claude
      Participant

      Bonjour,
      moi j’ai bien aimé la décontraction même si c’était pas si spontané que çà. Il est en promo et il nous a gratifié, nous Français, d’une interview donc réjouissons-nous ! L’a t’il fait pour d’autres pays ? Etait-elle différente de celles données en Angleterre et/USA ? Et concernant Yesterday, tout le monde le ne sait pas, du moins ceux/celles qui ne le connaissent pas plus que çà. Pourquoi sommes-nous toujours insatisfaits ?

      zebigboss

    • #116844
      Fabulous
      Participant

      Bonjour Flowers
      C’est vrai que pour les initiés de ce forum (entre autres), l’anecdote Yesterday est entendue réentendue jusqu’à l’indigestion…
      Mais cette réponse faisait suite à une question de François Brunel sur la magie et était : « croyez vous en la magie ? »
      Et là, c’est comme une perche tendue….difficile pour l’oncle Paul de ne pas répéter à l’envi combien Yesterday lui a été offerte comme un cadeau, sans effort, dans un rêve. Et qu’il s’en étonne encore 54 ans après relève quand même de cette note d’enfance qu’il a toujours dans un coin de sa tête. McCartney est un idéaliste, il aime les belles histoires et celle-ci en est une. Gageons qu’il l’aura appris aux auditeurs de cette émission, dont tous ne sont pas des fans avertis.
      Wonderfull Christmastime to you all 🙂

    • #116845
      Flowers
      Participant

      cette réponse faisait suite à une question de François Brunel sur la magie et était : « croyez vous en la magie ? » Et là, c’est comme une perche tendue….difficile pour l’oncle Paul de ne pas répéter à l’envi combien Yesterday lui a été offerte comme un cadeau

      hé oui, bien sur…mais bon là aussi, dans quelle mesure les questions sont-elles « spontanées » ? Hmmm…bon évidemment on ne va pas voir le mal partout mais cette question aboutit comme par hasard…à cette anecdote. Maintenant oui, en effet, certains ne la connaissent pas non plus c’est vrai

      Un exercice réussi au final, meme si encore une fois j’aurais aimé Paulo au milieu des humains, des simples mortels, bref sur le plateau, et pas « en duplex » éloigné a Londres. Etant une icone, ça l’aurait un peu humanisé, car il y a toujours ce coté « Fool on the hill » un peu distant, enfin bon…

    • #116847
      Fabulous
      Participant

      cette réponse faisait suite à une question de François Brunel sur la magie et était : « croyez vous en la magie ? » Et là, c’est comme une perche tendue….difficile pour l’oncle Paul de ne pas répéter à l’envi combien Yesterday lui a été offerte comme un cadeau

      hé oui, bien sur…mais bon là aussi, dans quelle mesure les questions sont-elles « spontanées » ? Hmmm…bon évidemment on ne va pas voir le mal partout mais cette question aboutit comme par hasard…à cette anecdote. Maintenant oui, en effet, certains ne la connaissent pas non plus c’est vrai

      Je te rappelle que si le titre original est « Hey Grand Dude », la traduction française est  » La Boussole Magique » : transition toute trouvée pour la question de François Brunel.
      A son corps défendant, qui ne se sentirai pas émerveillé de se réveiller un matin avec un hit mondial dans la tête ??? L’histoire est belle même si encore on la connait……

Vous lisez 7 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !