Livre « The Beatles Get Back to their roots – Les racines musicales de J P G R »

Vous lisez 4 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #119064
      Jean-Louis Polard
      Participant

      « The Beatles: Get Back to their roots » rend hommage aux auteurs, compositeurs et interprètes des reprises des 4 (ou 5) garçons dans le vent en début de carrière ou aussi individuellement. Dans un premier temps, l’ouvrage est publié en version e-book Kindle.
      Voici deux ou trois raisons de lire « Les racines musicales de John, Paul, George et Ringo » :
      -si vous êtes passionné des Beatles, vous savez sûrement que début septembre devrait sortir le luxueux coffret Let It Be avec un DVD, un documentaire réalisé par Peter Jackson (Le Seigneur des anneaux). Il relate les centaines d’heures des séances Get Back/Let It Be de janvier 1969 dont sont issues précisément quelque 165 chansons du livre.
      -si vous ne lisez pas couramment l’anglais, découvrez la traduction de très nombreux passages de Tune In de Mark Lewisohn avec des anecdotes de l’auteur, jamais encore publiées en français.
      -aux reprises des Beatles, si vous préférez les chansons dans la langue de Molière, retrouvez aussi plus de 250 titres interprétés par des artistes français, belges et canadiens.
      Pour tout renseignement complémentaire, écrire sur le forum et/ou à getback@orange.fr

    • #119066
      4JB
      Participant

      Hello Jean-louis,

      Belle initiative. Alors, oui bien sûr, il y a toutes ces chansons que les 4 ont interprété (live, studio, BBC…), elles constituent une belle part de leurs racines. D’autres traces via les jams autour du projet Get Back-Let It Be. : là, ils esquissent deux titres des Everly Brothers. C’est en écoutant la version originale de ‘Cathy’s Clown’ (1960) que l’on entend à quel point John et Paul ont été, dans un premier temps, marqués par leur manière vocale. On peut également entendre l’évidente influence de ‘Since I Don’t Have You’ (The Skyliners, 1958) quant à certaines créations essentiellement Lennon 62-65. Phil Spector est également un élément-clé.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 6 jours par 4JB.
    • #119083
      4JB
      Participant

      Pas de réaction in Yellow-Sub. Pour l’instant.
      Etonnant ?
      Pas vraiment, les racines de ‘I Feel Fine’ (Watch Your Step + la rythmique de ‘What’d I Say’) ne pèsent pas lourd face à une improbable réunion 2021 de Paul et Ringo. Alors que c’est durant les ’60s que ça se passe.
      Je souhaite toutefois -sans l’avoir lu- que l’ouvrage de JL Polard titille quelques amateurs curieux.
      C’est cool d’avoir fait figurer une part des reprises en français, en voilà une bonne (juste un exemple) :

      Les parties vocales sont cool, pas stressées, les paroles ? Bien trouvées. Le groupe joue bien, entre beat et shuffle.

    • #119084
      Jean-Louis Polard
      Participant

      Merci 4JB. La sortie du livre version papier est évoquée chez CULTURA.
      Vous pouvez aussi consulter les sites suivants et aller dans leurs magasins : FNAC – FURET DU NORD – DECITRE.
      Vous pouvez poser des questions sur ce forum ou à l’adresse email suivante : getback@orange.fr
      https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=The+Beatles+Get+Back+to+their+roots&classification=0

    • #119086
      4JB
      Participant

      Vous pouvez poser des questions sur ce forum

      J’ai une question :

      Lonnie Donegan est une référence en matière de skiffle, les Quarrymen étaient alors dans la mouvance. En 1956, ‘Stewball’, une face B.
      Cette chanson sera -hum- réinterprétée par Lennon via ‘Happy Xmas (War Is Over)’, qu’en est -il de ‘Lost John’ ? S’agit-il d’une réelle inspiration pour Lennon ? ‘Give Peace A Chance’ reprend une structure analogue.
      —-
      Et une autre :
      Sauf erreur, personne ne relève la ressemblance entre ‘The Ballad of John and Yoko’ et ‘Jackson’, le hit Nancy Sinatra/Lee Hazlewood. Il s’agit là de « racines country » généralement passées à l’as. Tiens, ‘I Don’t Want To Spoil The Party’, c’est plus proche de Johnny Cash que des Shirelles…
      Non ?

Vous lisez 4 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !