LES GROUPES DU MERSEY BEAT : How do you do it ?

Vous lisez 8 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #120620
      Sim
      Participant

      Gerry and the Pacemakers. C fini, il n y aura pas de reformation (lol)

      J avais, au milieu des 70s, acheté le 45t de Gerry and the Pacemakers HOW DO YOU DO IT d’occasion en GB et celui de Billie j kramer and the dakotas lITTLE CHILDREN

      puis plus tard une compil du groupe de gerry . BOF

      J ai aussi un double vinyl de groupes du mersey beat. Jamais écouté car plus de platine.

      Ces clones en costard n’avaient pas le charisme des Beatles, ni le talent d’ecriture, ni les qualités vocales ?

      J ai l impression qu ils surjouaient (a la maniere des monkees)

      Ils n ont guere survecu aux mid 60s
      WHY ?

    • #120621
      4JB
      Participant

      Le Mersey Beat a immédiatement éré inclus dans la mouvance British Beat :

      British Beat

    • #120628
      Sim
      Participant

      Reecouté ce matin

      2 groupes ecuries EPSTEIN

      – gerry and the pacemakers
      – the fourmost

      Pas emballé, c frais, voir très frais.on approcherait presque du twist a la française

      Et 2 autres groupes de liverpool
      – Pete Best combo (anecdotique)
      – swingin blue jeans

      Hippy hippy shake. SBJ c deja un peu mieux.
      Tous ces groupes y compris les fab4 puisent dans le ^m repertoire de reprises.

      Quand on ecoute les KINKS du tt debut, avec leur répertoire de reprises, on pressent qqchose de plus costaud et de personnel. Les groupes du mersey beat c leger, c aussi une qualité…

    • #120630

      Ca s’écoute et c’était sûrement mieux en club qu’en disque. En disque, forcément, on prend les meilleurs, pourquoi se priver? Et les meilleurs, on les connait.
      Restent de belles pépites.

    • #120632
      4JB
      Participant

      Des plus recommandables, ce florilège du Mersey sound entre 1960 et 1966 :

    • #120633
      4JB
      Participant

      Epatante reprise du hit des Lovin’ Spoonful, remarquez l’excellence des voix :

    • #120634
      Matthieu
      Participant

      Quand on ecoute les KINKS du tt debut, avec leur répertoire de reprises, on pressent qqchose de plus costaud et de personnel

      C’est normal : les Kinks, comme les Stones, Small Faces etc… ne sont pas issus du mouvement British Beat, mais plutôt du mouvement British Blues/Rhythm & Blues.

    • #120635
      4JB
      Participant

      Un groupe, les Kirkbys, a réussi l’impossible : marier en justes noces le british r’n’b et le beat façon Beatles 64-65, écoutez :

      Ils viennent de Liverpool.

    • #120637
      4JB
      Participant

      En disque, forcément, on prend les meilleurs, pourquoi se priver? Et les meilleurs, on les connait.

      Hum.
      « Les meilleurs », oui bien sûr. A savoir les plus connus, ceux qu’il n’est jamais besoin de présenter.
      Tiens, le Mersey Beat dont il est ici question, c’était un phénomène local, la publication de l’hebdo du même nom date de 1961, bien avant ‘Love Me Do’ donc. Les Beatles ont popularisé cette scène indigène, ils étaient clairement « les meilleurs ».
      Ok avec ça ?
      Maintenant, parlons chansons. Les fabs ne sauraient être qualifiés de lumières coup sur coup, ils ont souvent clignoté. Tiens, Thank You Girl, I’ll Get You ou la reprise -involontairement- comique de A Taste of Honey…
      Alors qu’un ‘It’s Gonna Be Alright’, wow, d’un autre niveau que ‘Little Child’. Là, sortis de la paresse des certitudes empilées, nous pouvons diriger le spot vers autre chose que ‘Les Biteuls-La Légende’. Entendre les chansons, leurs qualités, la puissance dégagée.

Vous lisez 8 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.