Le bestiaire des Beatles

Ce sujet a 20 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Flowers, il y a 7 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #111004

    Flowers
    Participant

    Les animaux sont arrivés tardivement dans la carrière des Beatles et on les voit surtout dans les années 67-68 donc le « moment » psychédélique. On a bien »Norwegian Wood / This bird has flown » et « And your Bird can sing » qui ouvrent la marche en – grossièrement – 1966, et puis c’est la déferlante qui va du son de la chasse à courre et de basse-cour dans la reprise de Sergeant Pepper’s, à Henry The Horse, les quatre masques assez flippants de « Magical Mystery Tour » (Morse, Lapin, Hippopotame, Poulet) jusqu’a Blackbird, les cochonnets de Piggies, le lion de Bungalow Bill…
    Ce qui est curieux c’est que meme des titres non ouvertement « psychédéliques » (le raton laveur de Rocky Racoon, un titre dans la veine Dylan) ont leur animal…

    Et puis après, brutalement, plus rien. Les derniers albums, les dernières années, sauf exception (Octopus Garden) ne font plus aucune allusion à de quelconques bestioles…

    Mais l’association animaux/Beatles reste forte (exemple : la pochette de la compilation « The Beatles Ballads » sortie en 1980)

    Qui était à l’origine de ce « concept » dans le groupe ? je n’ai pas l’impression que d’autres groupes l’aient fait avant…ces masques portés pour « Magical » ont du frapper les esprits à l’époque ça a du paraitre très étrange, au moins autant que les costumes du Sergent sortis quelques mois avant…je crois bien que la Reine qui avait dit quelque chose comme « oui ces temps ci ils deviennent bizarres »…tu m’étonnes !

  • #111005

    4JB
    Participant

    Décembre 1995 :

  • #111009

    Flowers
    Participant

    Hé oui !! ah ça les oiseaux ils aimaient bien…cui cui…
    maintenant je me demande encore d’ou cela vient…qui en a eu l’idée…c’était peut etre simplement dans l’air du temps…

  • #111010

    Matthieu
    Participant

    Rien que le nom du groupe est lié à un animal : d’abord The Silver Beetles, puis The Beatles (grossièrement). Les groupes nommés d’après un animal étaient chose assez courante à l’époque (on repense aux Crickets, Turtles, Animals (!) …).

    Pour élargir encore un peu:
    – le couple Lennon/Ono s’est fait seconder par le Elephant‘s Memory Band le temps de quelques concerts.
    – Macca a sorti un album appelé Ram (avec, donc, un bélier sur le devant, et des scarabées sur l’arrière)
    – on retrouve un cochon au dos de la pochette de l’album Imagine
    – Macca cite un rabbit et un monkey dans Looking For Changes

  • #111013

    Flowers
    Participant

    Rien que le nom du groupe est lié à un animal : d’abord The Silver Beetles, puis The Beatles (grossièrement). Les groupes nommés d’après un animal étaient chose assez courante à l’époque (on repense aux Crickets, Turtles, Animals (!) …).

    ah ça oui effectivement, et tu as raison de le rappeler…mais avoir – a un moment donné – toute une galerie de bestioles est une de leurs marques de fabrique propre (entre autres…). Car ce n’est pas le cas des Stones, des Kinks, de Simon & Garfunkel (à part l’excellent « At the zoo » !), etc…bref c’est très curieux, et, en soi, une innovation (meme si elle n’est jamais relevée) qui participe fortement à leur identité.

  • #111014

    4JB
    Participant

    (…) toute une galerie de bestioles est une de leurs marques de fabrique propre (entre autres…). Car ce n’est pas le cas des Stones (…)


    Little Red Rooster, I’m A King Bee, Monkey Man, Bulldog (titre original de ‘Little T & A’), Walking the Dog, Travelling Tiger, Wild Horses…

  • #111016

    4JB
    Participant


    The Kinks : Phenomenal Cat, Milk Cow Blues, Ducks On The Wall, Rats…

  • #111017

    Flowers
    Participant

    oui certes, les exceptions confirment la règle…(et tiens j’avais oublié « Hey Bulldog »…). Disons que c’est quand meme nettement moins marqué chez ces groupes, à mon avis…

  • #111018

    4JB
    Participant

    Se souvenir également de la pochette envisagée pour le Blanc (qui aurait pu se nommer ‘A Doll’s House’) :


    Illustration de John Patrick Byrne

  • #111019

    4JB
    Participant

    En décembre 1969, un panda pour les fabs (et les autres) :

  • #111020

    Flowers
    Participant

    Se souvenir également de la pochette envisagée pour le Blanc (qui aurait pu se nommer ‘A Doll’s House’) :


    Illustration de John Patrick Byrne

    he oui justement, magnifique, mais je pensais que c’était exclusivement celle de la compilation « The Beatles ballads » sortie en 80. Pour le blanc je n’avais en tete que celle en noir et blanc avec la « falaise », assez étrange d’ailleurs…

  • #111026

    Le nom « Wings » peur faire penser aux oiseaux (comme aux avions, certes)
    L’engagement de McCartney en faveur des animaux, du végétarisme, ce n’est pas rien et le combat est continué par ses filles, notamment Stella. Macca a toujours eu des animaux, a même vécu dans une ferme.

    George Harrison préférait les plantes… Ringo les belles plantes…

    Avec leurs premiers sous, tous se sont installés à la campagne, sauf Paul…

    Note: le cochon n’est pas au dos de la pochette d’Imagine, sauf peut-être sur certains CD. Il s’agisssait à l’origine d’une photo glissée dans la pochette.

    Il y a aussi des scarabées en action sur une pochette… et je pense aussi aux mouches de « Fly » de Yoko avec John…

  • #111028

    Il y a aussi les chevaux du clip pour « Penny l’âne ».

  • #111031

    sailor sam
    Participant

    Les animaux sont arrivés tardivement dans la carrière des Beatles et on les voit surtout dans les années 67-68 donc le « moment » psychédélique. On a bien »Norwegian Wood / This bird has flown » et « And your Bird can sing » qui ouvrent la marche en – grossièrement – 1966, et puis c’est la déferlante qui va du son de la chasse à courre et de basse-cour dans la reprise de Sergeant Pepper’s, à Henry The Horse, les quatre masques assez flippants de « Magical Mystery Tour » (Morse, Lapin, Hippopotame, Poulet) jusqu’a Blackbird, les cochonnets de Piggies, le lion de Bungalow Bill…

    Et pourtant de 1964 …

    working like a dog<o/strong>

    gonna love her til the cows come home

    Et Norwegian Wood qui date de 1965.

    Et puis « Dig a pony » « pick a moondog » de 1969.

    Je pense tu fais une fixation sur 67/68.

  • #111225

    Flowers
    Participant

    Les animaux sont arrivés tardivement dans la carrière des Beatles et on les voit surtout dans les années 67-68 donc le « moment » psychédélique. On a bien »Norwegian Wood / This bird has flown » et « And your Bird can sing » qui ouvrent la marche en – grossièrement – 1966, et puis c’est la déferlante qui va du son de la chasse à courre et de basse-cour dans la reprise de Sergeant Pepper’s, à Henry The Horse, les quatre masques assez flippants de « Magical Mystery Tour » (Morse, Lapin, Hippopotame, Poulet) jusqu’a Blackbird, les cochonnets de Piggies, le lion de Bungalow Bill…

    Et pourtant de 1964 …

    working like a dog<o/strong>

    gonna love her til the cows come home

    Et Norwegian Wood qui date de 1965.

    Et puis « Dig a pony » « pick a moondog » de 1969.

    Je pense tu fais une fixation sur 67/68.

    fixation non pas spécialement…ah et puis tiens j’oubliais Martha My Dear enregistrée aussi en 68 (sans compter Hey Bulldog)…bref si on fait le compte la concentration est largement là quand meme…

  • #111231

    4JB
    Participant

    fixation non pas spécialement…ah et puis tiens j’oubliais Martha My Dear enregistrée aussi en 68 (sans compter Hey Bulldog)…bref si on fait le compte la concentration est largement là quand meme…

    Voire ‘Everybody’s Got Something to Hide Except Me and My Monkey‘, une pointe d’auto-dérision dont Lennon était, suivi de George Harrison, passé maître au sein du Club des 4.

  • #111232

    Flowers
    Participant

    ‘Everybody’s Got Something to Hide Except Me and My Monkey’

    ah bien vu ! bien sur, bienvenue au club le monkey…

  • #111233

    Claude
    Participant

    Three cool cat en 62

    zebigboss

  • #111234

    Flowers
    Participant

    Three cool cat en 62

    ah ce n’est pas d’eux…mais bon fallait quand meme la trouver celle là !

  • #111467

    ALLIGATOR
    Participant

    L’éléphant de bungalow bill n’a pas été cité il me semble.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #111475

    Flowers
    Participant

    L’éléphant de bungalow bill n’a pas été cité il me semble.

    ah bien vu oui…décidément, encore le White…

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !