La biographie "Tune In" de Mark Lewisohn : on en discute ?

Ce sujet a 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Clive LD, il y a 2 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #107181

    Emmmanuel P.
    Participant

    Bonjour à tous et à toutes ; je reviens sur ce forum que je connais depuis plusieurs années. Bravo pour l’ergonomie et le dynamisme !
    Je souhaiterais discuter avec vous de la biographie sortie assez récemment, écrite par Mark Lewisohn : Tune In. Il s’agit du premier volume d’une trilogie ambitieuse ; je viens de le terminer et j’aimerais connaître vos impressions. je précise que j’ai lu la version « courte », et justement je suis friand d’infos et commentaires sur la version « longue ».
    Parmi les nombreuses vidéos où apparaît Lewisohn, je peux conseiller le long entretien : « Author Mark Lewisohn — Serious Jibber-Jabber with Conan O’Brien » qu’on retrouve sur Youtube.

    Pour préciser mon impression de Tune In, voici le commentaire que j’ai rédigé pour un site de vente en ligne et que je reproduis ici :

    Dire que j’ai failli ne pas acheter ce livre ! Pensez donc : un volume hyper copieux (et encore, j’ai pris la version « abrégée ») sur les Beatles AVANT qu’ils deviennent célèbres. Ma période préférée à moi, c’est plutôt 1967-69, et je me disais que j’attendrais quelques années « pour voir ». Car Mark Lewisohn prend son temps, et le volume 2 n’est pas encore sorti à l’heure où j’écris ces lignes.
    Heureusement j’ai fait ce que je conseille à chacun de faire, à savoir regarder les vidéos (sur les sites usuels) où M. Lewisohn parle de son livre : elles sont faciles à trouver, et la pertinence de son propos, sa passion touchante, son humour pince-sans-rire m’ont convaincu de me plonger dans ce « Tune In », dévoré en quelques jours.
    Autant le dire tout de suite : « Tune In » est la biographie la plus aboutie, documentée, profonde dans son analyse, que j’ai lue concernant les Beatles…et elle mérite tous les superlatifs. Aucun(e) amoureux(se) du groupe, à supposer qu’il ou elle maîtrise suffisamment l’anglais, ne peut négliger cette somme colossale et admirable dont j’imagine mal qu’elle puisse être dépassée dans son genre.

    L’AUTEUR.
    Mark Lewisohn est un spécialiste reconnu du quatuor liverpuldien depuis un bon moment déjà. Il a occasionnellement travaillé avec les Beatles et/ou Apple, tout en conservant, me semble-t-il, une grande liberté de ton et d’action. Il allie érudition, engagement profond, et une certaine sobriété de ton qui n’empêche pas de la sensibilité et un certain humour (cela se reflète également dans ses interviews).

    LE PROJET
    Lewisohn déclare posséder 600 livres sur les Beatles. Pourquoi un livre supplémentaire ? Tout simplement parce que la vie et l’œuvre de ces quatre créateurs majeurs (sans oublier managers, producteurs, amis, conjointes, etc.) est, selon lui, recouverte de couches successives de légendes, rumeurs, approximations et qu’il s’agit en outre d’approfondir et de traiter comme un phénomène culturel majeur, sinon un phénomène « total ».
    « Tune In » est donc un livre d’Histoire, un ouvrage savant de type « universitaire » : chaque information est sourcée, les témoignages sont recoupées, l’auteur (si on le croit, et je veux bien le croire) s’interdit les supputations hasardeuses, fussent-elles séduisantes. De temps en temps, un élément est une référence en « flash forward » d’un personnage, d’un événement ou d’une chanson qui apparaîtront plus tard, mais l’auteur s’interdit la téléologie. C’est pas à pas, mois par mois, qu’on découvre les Beatles. Lewisohn le dit dans une interview : nous avons le recul suffisant aujourd’hui, et les Beatles sont sans doute indépassables dans leur domaine. En tout état de cause, ils sont l’équivalent de personnages historiques et de créateurs aussi fondamentaux que l’ont été les compositeurs classiques des périodes précédentes.

    LE RÉSULTAT
    Rien moins que remarquable. Un travail titanesque conduit sur plusieurs années, mené par un chercheur rigoureux qui a collecté des milliers de documents. « Une surprise à chaque page », dit un article de presse cité en couverture, et pour une fois c’est vrai. Je me permets d’indiquer que j’ai lu des dizaines de livres sur les Beatles et que je me considère comme un amateur très éclairé. Pour autant je connaissais mal la période pré-1963 ; cela a donc été une double surprise pour moi : comprendre et apprécier des choses sur une période que j’avais négligée ET qui sont en soi passionnantes. Passionnantes pour un tas de raison, notamment parce qu’en retraçant le parcours invraisemblable des Beatles, l’auteur mène un travail de mise en perspective historique d’un pan majeur de la culture occidentale du 20ème siècle. « Tune In » est un livre sur les Beatles, mais qui incorpore de façon remarquable une histoire de la société britannique et de la musique populaire européenne et américaine.
    Passionnantes aussi, ces centaines de pages, car elles nous font comprendre de manière très profonde, très convaincante, à quel point les premières années du groupe (1957-1962 avec, on le sait, des changements de musiciens) ont été décisives, et à quel point les Beatles étaient déjà de jeunes musiciens accomplis lorsque cette ahurissante célébrité les a cueillis en 1963, avec une personnalité déjà affirmée et originale, qui a guidé leurs choix.
    John Lennon et Paul McCartney sont des personnages centraux, mais pas les seuls. Lewisohn ne saurait ignorer leur impact individuel dans la réussite du groupe et plus généralement dans l’histoire de la musique pop-rock, mais il montre à quel point ces deux génies ne sont pas seuls : ils naissent à une époque particulière et dans une ville particulière, ils subissent telle ou telle influence décisive (Elvis Presley et les premiers artistes majeurs de « rock’n roll », ils s’insèrent dans un tissu relationnel, culturel, social qui les influence autant qu’ils les influencent en retour.
    J’ai particulièrement été fasciné par la précocité de leur travail créatif, touché par leurs épreuves, admiratif de leur détermination. Et par « leur », je parle de Lennon et McCartney, mais aussi de Ringo Starr et de George Harrison dont le profil humain et le parcours sont examinés avec énormément de soin. Idem pour ces personnages incontournables comme la mère de John Lennon, puis Brian Epstein ou George Martin. Idem pour les chapitres sur Hambourg, ou sur les obstacles qui ont été surmontés sur la route du succès artistique, critique et commercial.
    Respectueux de son sujet, Lewisohn ne s’est pas mué en laudateur zélé, ou en courtisan. Les aspects moins reluisants, les petites entourloupes, les défauts des uns et des autres sont examinés, mis en relation, de manière dépassionnée. Il sait équilibrer description, commentaire, et analyse.

    « Tune In » est un ouvrage savant, mais rédigé dans une langue fluide ; une lecture méritant un investissement qui sera récompensé au centuple.
    Le plus difficile est à présent d’attendre la suite !

    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 mois par  Clive LD.
  • #107198

    Clive LD
    Admin bbPress

    J’ai le gros pavé sur mon bureau depuis des mois… mais je ne l’ai pas encore commencé 🙂 Du coup il me tarde

  • #107200

    Emmmanuel P.
    Participant

    Je crois que tu n’as plus le choix.

    🙂

  • #107207

    Clive LD
    Admin bbPress

    Je crois que tu n’as plus le choix.

    🙂

    hehhe tu sais que pour trouver ce joli pavé j’ai galéré car en Nouvelle-Calédonie ils préfèrent Bob marley aux Beatles….

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !