John Lennon est mort

Ce sujet a 24 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  los paranoias, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #112237

    4JB
    Participant

    Sans blague ?
    Non mais cette fois ça y est. Malgré la grosse box à venir (évoquée à deux reprises in « Essentielles rééditions récentes (vol. 2) »), Lennon semble avoir bel et bien déserté la mémoire vive d’Yellow-Sub.

    Ce qui laisse percevoir un proche futur somme toute assez naturel. Les morts ont leur place au cimetière, il s’agit aujourd’hui d’entendre les promesses de Calvin Harris.

    On peut s’en réjouir, la roue tourne, elle ne s’est pas bloquée, la musique pop n’a pas besoin de dégrippant.

    All things must pass, les Beatles, Lennon inclus, mettaient déjà l’évident message d’Harrison en musique lors des séances du -bien nommé- projet ‘Let It Be’.

    https://www.amazon.fr/Imagine-Plastic-Ono-Band/dp/B07FDMZ25Y/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1535791906&sr=1-1&keywords=Lennon+imagine

    Lennon is Over (if you want it).

  • #112238

    ALLIGATOR
    Participant

    Entre la sortie d’Egypt station,celle du grand blanc,des bouquins à gauche à droite et des albums provenant d’autres groupes ou artistes…ça commence à piquer un peu.

    Je peux me tromper mais je pense que ça peut y jouer.Donc les gens vont parler plus facilement de ce qu’ils comptent acheter dans un premier temps.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112241

    ALLIGATOR
    Participant

    Et pour tout dire,autant gamin j’achetais la moindre miette provenant des 4,ensemble ou pas,autant aujourd’hui une démo piano/voix d’Imagine me laisse un peu de marbre.

    On va pas se raconter des salades,mais Yoko a au final très peu de biscuits à offrir,donc on essore au maximum le linge Lennonien.

    À moins qu’il n’y ai une bonne petite poignée de vrais inédits,là ça serai chouette.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112242

    4JB
    Participant

    Oui bien sûr, la liste des courses.
    Comme chacun(e) sait, on peut tout avoir gratos -ou presque-, l’impératif du jour n’est en rien comparable avec le dilemme du mod de 1966 : « je prends le dernier 45 des Small Faces ou celui des Who ? ».
    Une tragédie.
    Bon, il faut aussi voir que la mémoire de Lennon a été, en profondeur et non pas en apparence, souillée par Ono que, pour finir, ça finit par se sentir.
    Nous n’en sommes pas au stade ultime du pourrissement, on plaque un vernis tout neuf et c’est comme si.
    Comme si quoi ?
    Tout est fallacieux dans la sphère Lennon/Ono, ce dés le début.
    Il est possible qu’une phase d’oubli soit nécessaire et que, dans 2-3 siècles, on revienne à l’essentiel. Les chansons de Lennon, sa voix, les réussites artistiques et l’ivraie, dégagées, enfin, de l’effarante manipulation dont John Lennon -et ses admirateurs- furent victimes.
    Tiens, il est de mise aujourd’hui de considérer qu’Ono n’y est pour rien dans la séparation des Beatles. Abruti par une com futée, le bon peuple, perméable, s’est fait une idée.
    Oh, et puis, ça remonte, n’est-ce pas, « on ne réécrit pas l’histoire » clame l’assemblée.
    Cette histoire, ami(e)s, il ne s’agit pas de l’accepter, mais de la décortiquer.
    Bref.
    John Lennon est le déclencheur de -pardon- La Légende, c’est sur lui que tout repose. Avec Paul et Brian Epstein, voilà la mèche.
    Rien à voir avec Ringo Starr, Yoko Ono ou George Martin.
    Ces gens-là n’y étaient pas, et puis quoi ?

    Ami(e)s, c’est juste une sensation. Ono a tué Lennon après avoir tué les Beatles. Cettte **** grignote maintenant les crédits, c’est grotesque.

    Affreux.

    C’est quoi ce baratin ?

    Il est temps d’ouvrir les yeux, de lire ce qui est écrit.

  • #112243

    ALLIGATOR
    Participant

    Après il suffit de savoir si l’on préfère avoir La photo ou bien se contenter d’une pauvre capture d’écran envoyé par nôtre pote geek sur nôtre (pas si)smartphone.

    Mais sinon oui,pas mal de trucs gratos.
    Bof va t’on dire…

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112245

    4JB
    Participant

    Bof va t’on dire…

    Bof ?

    Certainement pas. A moins de la variante c).

    a) De toute évidence, même le pur innocent n’a pas sa cervelle dans un cercueil, il s’agit là de déposer la signature Lennon/Ono en grandes pompes. Juste avant, en douce cette fois, ‘Give Peace a Chance’, via une compile genre ‘Casino’.

    b) Bof oui, d’autant que Chapman reste en prison. La message Lennon n’était que du vent, de la propagande.

    c) Il s’agit de contrats, d’ayant-droits. Les messages Peace ou Imagine restent porteurs, le peuple aime ça. Power to the people. Bordel, on en revient à Peppone, à la caricature.

  • #112246

    ALLIGATOR
    Participant

    Quand je dis  »bof » je parle de cette gratuité que des potes veulent te donner sous forme de c.d gravés par leur soin,ça part d’un bon sentiment mais je préfère avoir le produit officiel.
    C’est peut-être con mais j’ai toujours fonctionné de la sorte.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112247

    4JB
    Participant

    Bon.
    Deux mails m’interpellent,
    A savoir :
    – Pourquoi ne pas présenter la box sans chichis.
    – Pourquoi s’acharner encore et encore sur Ono.

    Oh oui, c’est devenu difficile de s’exprimer in Yellow-Sub, à chaque jour plus érodé par l’avancée du désert.

    C’est provisoire, ami(e)s, les coquelets n’ont qu’un temps,

    Ahem ?

    – Pourquoi ne pas présenter la box sans chichis.
    Parce que ‘Imagine’ 2018′ est parfaitement décrit ici :
    http://www.superdeluxeedition.com/news/john-lennons-imagine-album-2018-reissue-campaign-explained/#more-142928

    – Pourquoi s’acharner encore et encore sur Ono ?

    Au début des 70s, tout le monde avait compris. Après, dès la tuerie, une nouvelle version, avec plein de symboles grotesques, a accompli l’exploit, à savoir la remise en forme habile d’une romance orchestrée dès le début. Oui, en en 1966. Ono espérait faire tomber Paul, célibataire, pour sponsoriser son art.

    La suite est terrible, affreuse, et les pinkelis font la sourde oreille. Si, aujourd’hui, John Lennon semble à peine plus inintéressant que Manfred Mann, c’est pourquoi ?

    Yoko Ono est un monstre, une sangsue, elle a tout cassé.

    Elle a peut-être bien fait.
    Hum ?
    Bien sûr que non, cette femme, puissante, fait ce qu’elle veut.

  • #112248

    ALLIGATOR
    Participant

    Mails?
    Dois-je comprendre 2 mp?

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112250

    4JB
    Participant

    Mails?
    Dois-je comprendre 2 mp?

    Non.
    E-mails, à adresse @.

  • #112251

    ALLIGATOR
    Participant

    Ok mate.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112265

    Patricia
    Participant

    Yoko n y est pas pour grand chose.les mentalites changent,les espoirs des 30 glorieuses aussi…tout fout le camp.place aux booba decerebres de ous poils

  • #112272

    4JB
    Participant

    Questionnement sans valeur aucune : ce coffret (évidemment palpitant pour les mordus de John Lennon) serait-il conçu pour officialiser, comme si de rien n’était, les nouveaux crédits Lennon/Ono concernant la chanson ‘Imagine’ ?
    Ainsi, l’amère pilule (qui rapporte GROS en droits de diffusion, reprises et interprétations live) glisse comme un candy, habile façon de noyer la murène.
    Ce serait retors, n’est-ce pas ?
    Rien n’empêche de sortir la machine à calculer et de laisser courir, en plein air, les points d’interrogation.

    Ci-dessous, la pochette d’un LP datant de 1981 :

    C’est très soigné, un « produit d’appel » pour le moins. Pas du tout un témoignage de souffrance, ou d’amour. C’est mis en scène pour vendre la marchandise.
    Bah, se révolter face à telle perversion mercantile ne rime à rien. Ono a le fric, les appuis et l’intelligence pour rouler les innocents dans le factice.

    Brrr.

  • #112275

    Ben moi, je m’intéresse à ce que fait Yoko mais ce disque, je n’ai jamais pu l’acheter.
    Donc je dirais plutôt « anticommercial »…

  • #112277

    ALLIGATOR
    Participant

    Je me rappelle bien cette pochette avec les lunettes ensanglantées,ça avait fait parler à l’époque.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112278

    4JB
    Participant

    Ben oui.
    D’un côté, on pouvait y percevoir une douleur, et un suivi.
    Sauf que c’est de la fiction. tout est faux, avec un photographe et tout son arsenal de parapluies. bon sang, ça crève les yeux.

    Bon, ok, c’est dernière fois que je poste cette image là.
    Pour la réédition de Walls and Briges, le LP du lost weekend, auquel, d’aucune facon, Ono n’a participé, voici ce qui avait été imprimé sur le disc :

    Les étonnés ont suggéré que l’on avait confondu, à l’usine, les fichiers de ‘Sometime in NYC’, ce qui eut été une explication.

    Sauf que non : voici ce qui a été printé sur la reissue CD de ce dernier :

    C’est clair, non ?

    Pas d’apprenti qui a fait une bourde, pas d’imprimeur qui tout confondu.

    Pour qui ne connaît pas le label du LP DE JOHN ET YOKO (1972), le voilà. On comprend, puisqu’il s’agit de l’œuvre de DEUX personnes, que cet avant-goût du morphing- réussi- soit cohérent. (scan de l’étiquette du vinyle) :

    Est-ce que c’est clair ?
    Ou alors on la joue  » Salut les Innocents » ?

    Oui, pourquoi pas ? Se faire mettre, dans les largeurs de l’art, par l’être parmi les plus veules de l’histoire contemporaine réjouira un public né de la dernière averse.

  • #112279

    ALLIGATOR
    Participant

    Arrête un peu de te prendre la tête Jiji,les antis dont je fais parti resteront dans leur camp,les pros continueront de lécher mémé.
    John s’est bien prit quelques balles,elle se prendra celles du temps.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112280

    4JB
    Participant

    Tu as raison.
    Surtout que le royaume des cieux appartient aux ononistes.
    Les plus recueillis vont racheter les vinyles. Si ce n’est déjà fait.
    Pour les écouter ?
    N’exagérons rien, à l’impossible nul n’est tenu.

    L’escroquerie n’aura de fin que jusqu’à la consommation des pigeons.

    Ça laisse de la marge.

  • #112290

    Pro ou anti, elle fait partie de la Belle Histoire des Beatles.

  • #112291

    ALLIGATOR
    Participant

    Je ne dis pas le contraire Olive,mais je m’en suis toujours méfié.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #112292

    4JB
    Participant

    Il ne s’agit pas de « belle » histoire, mais de manipulation. Pour tenter de cerner la combine, il faut se documenter.
    Pas -seulement- sur internet, mais… tout le monde rigole.
    C’est vrai que c’est rigolo. Comme l’argent, son supposé pouvoir. Hilarant, jusqu’à que tu en manques. Ono, chanteuse nulle, artiste discutable (il lui fallait de la fraîche en 66), a réussi un tour de force.
    Lequel ?
    Tic-tac-Tic-tac-Tic-tac

  • #112326

    Flowers
    Participant

    Ci-dessous, la pochette d’un LP datant de 1981 :

    effectivement, tout est dit.
    Je me souviens maintenant vaguement de cette pochette, ah c’est gonflé…

  • #112341

    Macaaron
    Participant

    gonflé et terriblement malsain… venant d’une femme en deuil.

  • #112915

    4JB
    Participant

    Dans le dernier Uncut, de larges extraits du « nouveau Imagine ».
    A se taper la tête contre les piliers du bon sens.
    La manipulation a, vu sous tel angle, un avenir digne des campagnes de Napoléon.
    On dira que Lennon a déjà été exécuté, ok.

    641221276-612x612

    Mais pas comme ça, pas sous couvert de veulerie ni d’intérêts pécuniaires.
    Top 1 du vil, tous continents confondus.

  • #112923

    los paranoias
    Participant

    Peux-tu préciser ?

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !