Il y a 37 ans… début de Double Fantasy

Ce sujet a 11 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Emmmanuel P., il y a 2 ans et 2 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #106951

    Clive LD
    Admin bbPress

    Eh oui… c’était il y a 37 ans

    https://yellow-sub.net/lactu/106947-y-a-37-ans-retour-de-john-studio-johnlennon-yokoono-doublefantasy

    Le temps a passé… j’avoue adorer tous les morceaux de lennon qui sont sur le disque… on reprochera peut-être la caisse-claire, très dominante, mais franchement ça sonne bien….

  • #106955

    4JB
    Participant

    j’avoue adorer tous les morceaux de lennon qui sont sur le disque…

    Il y a cette chanson qui n’aurait pas dépareillé dans le répertoire de la Compagnie Créole, ‘Dear Yoko’ : une espèce de zouk/variét’ où Lennon semble vouloir -très mal- imiter Buddy Holly au niveau du piqué vocal.
    Sinon, on peut préférer la version ‘Stripped Down’ du LP, malgré le moche dessin ornant la pochette, ne serait-ce que pour ‘(Just Like) Starting Over’ délesté de la chorale des donzelles qui, en plus d’être un poil envahissante, ne chante pas très juste.

  • #106957

    4JB
    Participant

  • #106961

    Clive LD
    Admin bbPress

    Je ne cache pas, de mon côté, préférer la version Stripped Down… plus dépouillée, et peut être moins « radiophonique »

  • #106962

    4JB
    Participant

    Je ne cache pas, de mon côté, préférer la version Stripped Down… plus dépouillée (…)

    Le dessin du type lycéenne est dû au crayon d’un garçon aux talents multiples. Genre « peintre du dimanche ».

  • #106985

    Thierry Recher
    Participant

    Comme je le dis à chaque fois qu’on aborde le sujet, j’ai toujours trouvé que c’est à Yoko que l’on devait la fantaisie annoncée.
    Je la trouve plus audacieuse et originale dans ses titres.
    John semble davantage – pour son retour après un long silence – repartir des fondamentaux, avec des titres très conventionnels, aux grilles d’accords classiques voire désuètes. Mais ça fonctionne, il reste très efficace, et personnellement je ne me suis jamais lassé de cet album.
    L’équilibre entre elle et lui donne beaucoup de charme à ce disque qui, en plus, vieillit bien, grâce justement au classicisme de l’un et à la fantaisie de l’autre…

  • #107000

    john mama
    Participant

    ça aurait pu être un bon album sans la prod’ merdique qui l’accompagne. Décidément Lennon n’a jamais trouvé LE producteur adapté à sa musique, G. Martin trop lourdingue (voir le massacre de Strawberry fields), Spector trop mitrailleur avec son mur du son qui détruit tout, là Jack Douglas se croit également obligé d’en rajouter des tonnes. Le côté « compagnie créole » vient du fait que le reggae était à la mode avec bob marley, même paulo Mac a sorti son C’moon assez étrange également, et également du fait que les compositions ont été faites lors d’un voyage aux bermudes.

  • #107254

    Clive LD
    Admin bbPress

    ça aurait pu être un bon album sans la prod’ merdique qui l’accompagne. Décidément Lennon n’a jamais trouvé LE producteur adapté à sa musique, G. Martin trop lourdingue (voir le massacre de Strawberry fields), Spector trop mitrailleur avec son mur du son qui détruit tout, là Jack Douglas se croit également obligé d’en rajouter des tonnes. Le côté « compagnie créole » vient du fait que le reggae était à la mode avec bob marley, même paulo Mac a sorti son C’moon assez étrange également, et également du fait que les compositions ont été faites lors d’un voyage aux bermudes.

    Le fait de ne pas trouver de producteur « stable »…. c’est un peu ce que macca traverse aussi non?

  • #107255

    john mama
    Participant

    Le fait de ne pas trouver de producteur « stable »…. c’est un peu ce que macca traverse aussi non?

    le meilleur producteur pour macca devrait forcément se prénommer Paul.

    Plus sérieusement, « double fantasy » n’a rien d’un album inutile, ni d’un ratage. Pour quelqu’un qui sort de 5 ans de retraite c’est plutôt pas mal (dommage qu’il a été critiqué par une presse qui s’attendait forcément à du Lennon extraordinaire – foutu fardeau beatlesien). Musicalement excellent même, punchy et en même temps mélodieux, on retrouve bien la patte du grand myope. Par contre ça pêche vraiment au niveau des paroles, puisqu’il se sent encore obligé de faire du « je t’aime yoko » (quoiqu’il évolue un peu avec du « je vous aime yoko et sean ») qui déjà lassait dans ses albums précédents, lui qui a été un immense parolier du temps des beatles (seul domaine sur lequel je lui reconnait une supériorité sur Macca). Et puis évidemment la prod de Douglas qui se prend pour le 6ème beatles complètement à coté de la plaque. Pour ma part mon préféré est le nerveux « i’m losing you » que je classe parmi une des meilleurs de toute sa carrière. Sinon les morceaux de Onon j’avoue ne jamais les avoir écouté puisque je fuis toute forme de production « artisitique » venant d’elle. Le fait même de devoir supporter son timbre de voix me fait prendre mes jambes à mon cou.

  • #107282

    mister mercury
    Participant

    Si l’on est fan de Lennon et que l’on conserve 50% de l’album moins un ou deux ratés d’un point de vue personnel…Bah c’est un album de Lennon qui envoi du steak!

    Je retiens quatre chansons de bon standing, un chanson exceptionnelle (Woman) et les autres se tiennent la route. Bref, sortir 6 chansons et en avoir 4 de bonnes dont une excellente, c’est signe de qualité. Dommage que les restes de Milk & Honey n’aient rien donné d’exceptionnels.

  • #107284

    Smithers-Jones
    Participant

    Un album de John et Yoko dans lequel je ne garde évidemment que les 50% de John. J’enlève le trop léger ‘Dear Yoko’ et j’applaudis aux deux chansons qui font partie de ce que John a écrit de mieux dans sa carrière (‘Woman’ et ‘Watching The Wheels’). L’excellent ‘Beautiful Boy’ a un côté double blanc qui flatte mon oreille et pour ‘I’m Losing You’, je préfère la version enregistrée avec Cheap Trick que Maman a lamentablement rejetée. Plus ça va, plus j’aime ‘Clean-up Time’ dont le texte parodie à certains endroits ‘Cry Baby Cry’.

    Pour la production, je suis d’accord avec les commentaires des subiens (pas sur George Martin et SFF, il ne faut pas exagérer), mais John n’a jamais vraiment trouvé le producteur avec qui travailler. Lui-même était assez maladroit avec les reverbs qu’il voulait spectorienne. Allez, Spector a fait du bon boulot sur Instant Karma et POB et sur quelques plages d’Imagine (Gimme some Truth, Imagine, How et Oh My Love), mais on reste frustré.

    Ah si John avait eu la brillante idée de demander à Cheap Trick de ramener dans leurs valises George Martin avec qui ils travaillaient pour donner un coup de main à Jack Douglas, on aurait peut-être eu une moitié d’album historique.

    Je préfère aussi la version Stripped Down. Les mixes des instruments sont supérieurs à ceux de la version d’origine. Seul bémol, la voix de John à laquelle ils ont délibérément enlevé tout effet et du coup ça peut rapidement tourner au simple album d’outtakes (‘Woman’ par exemple est décevant).

    Je comprends Thierry Recher quand il dit qu’à son avis les chansons de Yoko sont plus audacieuses que celles de John. C’est vrai qu’en quelques années, elle est passée d’une No Wave inécoutable à une New Wave correcte. On peut même y entendre un côté Nina Hagen pas complètement antipathique. Mais le problème reste. On attendait en 1980 un album de John et non pas un 1/2 album. 5 ans d’attente, ça peut paraître normal en 2017, mais à l’époque c’était foutument long. Ils auraient pu au moins faire un double album, un pour chacun et on était tranquille. Et ça justifiait pleinement le titre ‘double fantaisie’.

  • #107286

    Emmmanuel P.
    Participant

    A propos de la version Cheap Tricks : j’ai trouvé une vidéo sur Youtube, et je crois avoir compris que c’est Lennon qui joue, mais je n’en suis pas certain et j’ignore les tenants et aboutissants… Une rapide mise à niveau serait appréciée de la part des internautes de YSN, merci d’avance 🙂

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !